Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées

Bonjour tout le monde,

Nous arrivons tôt à Puerto Madryn et nous sortons pour rencontrer notre guide spécialisée, Adrianna.

Fondée dans les années 1880 par des immigrants gallois, Puerto Madryn est dans la province de Chubut en Patagonie. Elle a une population de 90 000 habitants et vit de la production d’aluminium, de la pêche et aussi du tourisme. Elle offre à la fois une vue imprenable sur l’océan Atlantique et sur l’amphithéâtre naturel du golfe Nuevo où notre navire est accosté. Cette ville est la terre d’accueil d’une grande colonie de manchots et le site de reproduction majeur pour les oiseaux et les mammifères.

Notre minibus roule pendant une heure et demie sur des sentiers caillouteux. Le paysage est un plateau complètement recouvert de petits buissons jaunâtres ressemblant à ceux du désert de l’Arizona. Le climat est semi-désertique avec des journées chaudes et des nuits froides. L’Est de la Patagonie est une région très sec. On y trouve des villages tous les 150 km. Ce grand espace naturel cache bien des trésors puisque la Péninsule de Valdès a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Notre guide nous fait remarquer que les fermiers y craignent les feux, parfois très dévastateurs pour leurs troupeaux de moutons.

Nous arrivons à destination dans cet endroit magique. Perdu dans l’immensité de la steppe, nous sommes à l’Estancia El Pedral. Quel beau domaine dépaysant aux abords de la Péninsule de Valdès, à 73 km de Puerto Madryn. Nous y trouvons un manoir basque construit en 1923 Il est plein de charme et perdu dans la nature. Ici, il n’y a ni téléphone, ni réseau internet et pas de télévision. Les employés du manoir sont à préparer le dîner pour leurs invités. Huit carcasses de moutons sont en train de cuire au feu du méchoui. Georges s’offre pour aider les cuisiniers le temps d’une photo! Un jeune guanaco adopté arrive soudainement pour se faire nourrir au biberon par la propriétaire du domaine. Nos voyageurs en profitent pour l’aider. Le jeune animal se prête au jeu, au plus grand plaisir de tous, tant que le biberon n’est pas vidé.

Puis nous entamons notre randonnée à la découverte de la réserve du domaine El Pedral. L’observation des pingouins de Magellan s’y fait de septembre à mars car ils viennent pour avoir un ou deux bébés. En dehors de cette période, ils retournent au Brésil pour leur longue migration. Les pingouins Magellan sont incapables de voler dû à leur adaptation à la vie marine mais ce sont de très bons nageurs puisqu’ils peuvent atteindre une vitesse de 35 km/h. Animaux exclusivement présents dans l’hémisphère austral, ils se nourrissent du fruit de leur chasse en mer. La colonie, protégée et déclarée « Refuge naturel et sauvage Punta Ninfas », ne cesse de croître depuis son installation en 2009. Nous devons respecter une certaine distance des pingouins pour ne pas les effrayer. Là-bas, nous profitons d’une magnifique vue sur l’océan et sur les falaises bordant le refuge.

Le point culminant de notre excursion est bien sûr la colonie de pingouins situé à proximité de la mer. El Pedral est en dehors des sentiers battus.  Nous faisons une longue promenade bordée de chaque côtés de quelques centaines de nids de pingouins creusés à même le sol. Certains nids sont loin de la mer, jusqu’à un kilomètre de distance. Le paysage est unique, il est composé d’un large rivage de galets sans fin et de hautes falaises. Plusieurs pingouins marchent en se dandinant pour se rendre à la mer en quête de nourriture. Leurs petits sont tellement gras qu’ils paraissent plus gros que leurs parents avec leur épais duvet. Nous n’avons jamais été aussi près des pingouins. Ils nous regardaient d’un air curieux, comme s’ils nous demandaient qui nous sommes. Nous avons entendu des cris des plus étranges provenant de la colonie. C’est fabuleux de voir les pingouins dans leur habitat naturel et d’écouter comment ils communiquent. Marcher sur le bord de la mer et voir des centaines de pingouins éparpillés sur la plage est un vrai plaisir. Ils sont fascinants à voir. On se laisse émerveiller par la beauté et l’abondance de la faune sauvage.

Pendant notre visite, nous posions beaucoup de questions à notre guide, aucune n’est restée sans réponse! Adrianna est très compétente et intéressante à écouter.

Nous dînons au restaurant Malón situé à côté du port. On nous sert un délicieux steak argentin qui devait avoir au moins une livre chacun. Chez nous on peut faire quatre assiettes avec une telle pièce de viande! Peu après nous retournons au navire pour un départ à 17h00.

En soirée, l’Éclipse nous offre le spectacle Euphoria avec les artistes de Celebrity accompagnés des acrobates « Les Farfadets ». C’est tout simplement époustouflant; les acrobates défient la gravité en nous donnant des frissons. Ce sont de véritables athlètes.

Quelle journée fantastique et mémorable!
Merci de me lire,
Diane

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube