Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées
Londres, Stonehenge, Bath, Oxford, Stratford upon Avon, York, Édimbourg, Pitlochry, Aviemore, Loch Ness, Fort William, Loch Lomond, Stirling, Glasgow, Belfast, Dublin

Bonjour 

Ce matin, Galarneau était absent.  Notre départ s'est effectué sous les nuages mais il ne pleuvait pas.  Le thermomètre a chuté de quelques degrés mais le tout est tout de même très agréable .

C'est vraiment à regret que nous quittons l'Angleterre qui nous a charmés tant par la beauté et la valeur de ses monuments historiques, son histoire des plus chargées ainsi que la convivialité de ses résidents.  Mais nous savons que d'autres belles découvertes nous attendent!

Comme dit précédemment, l'Écosse est une des 4 nations constitutives du Royaume-Uni. Situé au nord de l'Angleterre, le pays comprend un ensemble de petits archipels parmi lesquels les Hébrides, les Orcades ou les Shetlands. Nous avons roulé environ 200 kilomètres avant d'atteindre la capitale de l'Écosse, Édimbourg.

L'Écosse, avec une population de 5,3 millions de personnes, a toujours été marqué par un fort mouvement indépendantiste. La religion qui est la plus répandue est le christianisme . Sa capitale, Édimbourg, est le cente financier et administratif du pays mais la plus grande  ville est Glasgow, ville la plus industrialisée.

CEUD MILE FAILTE MILLE FOIS BIENVENUE, c'est cette phrase en gaélique qui nous accueille en Écosse. Le gaélique est encore parlé à l'extrême nord et à l'ouest du pays mais bien sûr l'anglais est pratiqué dans tout le pays.

Le drapeau fait partie intégrante de l'identité bien personnelle de l'Écosse, le drapeau écossais est dérivé de la croix St-Andrew, le saint patron de l'Écosse. Il est associé à l'Écosse depuis le XIIIe siècle. Un autre symbole de l'Écosse est le chardon, qui est devenu la fleur-emblème du pays.  Son rôle d'emblème écossais lui vient d'un incident au cours d'une bataille pour repousser les envahisseurs scandinaves. Les Écossais, alertés par la présence d'un groupe de pillards avançant sous le couvert de l'obscurité, ont su que ces derniers avançaient vers eux vu le cri de douleur qu'a poussé l'un des larrons en posant le pied le pied sur un chardon.

L'Écosse est un pays de légendes, de fantômes et de monstres.  Elle est terre de brume, de landes, de polders, de lochs (lacs) et les Écossais, je peux affirmer de par mes voyages passés, sont des gens très chaleureux.  Ils sont dotés de beaucoup d' humour. 

On nous raconte souvent que le seul ennemi du voyageur est la pluie, à un point tel que les Écossais prétendent avoir inventé le Kilt pour ne plus avoir à mouiller ses bas de pantalons :)

À la frontière de l'Angleterre et de l'Écosse , il y a un kiosque d'informations où nous avons fait un arrêt, et heureuse surprise, c'est un joueur de cornemuse qui nous a souhaité la bienvenue.

Avant d'atteindre Édimbourg, nous avons fait un arrêt aux ruines de l'abbaye de Melrose, qui fut fondé en 1136 par des moines cisterciens.  La plupart des bâtiments sont en ruines mais on peut imaginer facilement la beauté du lieu au XIIe siècle.

À notre arrivée à Édimdourg (population 500 000), Darren, notre chauffeur, use de stratégie et de finesse pour éviter les bouchons de circulation et nous amène tout droit au restaurant pour notre repas du midi.  Les urinoirs dans les toilettes des messieurs ont bien fait rire les utilisateurs, voir les photos.

Par la suite, nous débutons notre tour de ville panoramique. Beaucoup d'édifices grandioses. Monuments et statues défilent. On s'aperçoit rapidement que la géologie de la ville a influencé son développement. On retrouve le très dominant château d'Édimbourg, construit sur une colline qui est en fait un ancien volcan.  "Le siège d'Arthur" est en fait un éperon massif d'où la vue sur la ville est de toute beauté.  Il ne faut pas que j'oublie de citer le palais d'Holyrood (le palais de Sainte-Croix), qui se situe au bas de la Royal Mile, l'artère principale qui relie le château d'Édimbourg au palais d'Holyrood.  À l'origine, c'était une abbaye construite par les moines de St-Augustin en 1128 à la demande du Davis Ier d'Écosse.   La légende veut que Davis ait été attaqué par un cerf alors qu'il chassait.  Dans un geste défensif, prenant le cerf par les bois, il s'aperçut qu'il tenait un crucifix et ce, avant qu'il ne s'échappe.  C'est pour montrer sa reconnaissance envers Dieu que David aurait fondé l'abbaye à cet endroit.

Aujourd'hui, c'est la résidence officielle de la reine lorsqu'elle réside en Écosse.

Longtemps surnommée "la ville noircie" à cause de la fumée noire des nombreuses cheminées qui s'échappait, Édimbourg est aujourd'hui une capitale dynamique qui a conserveé son architecture du XIXe siècle.

Demain, nous aurons l'occasion de nous familiariser avec l'histoire de cette cité aux milles passés.

Merci de nous lire, 

Raymond et ses voyageurs 

 

 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube