Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

Bonjour!

Ce matin, nous découvrons Porto sous un nouveau jour, au gré de la ligne de tramway qui nous conduira jusqu’à l’embouchure du Douro puis jusqu’au musée de tramway pour un voyage dans le temps!

On se rend tout d’abord en bus jusqu’à la cathédrale puis nous nous séparons en deux groupes pour embarquer dans deux tramways d’époque. Mais comme nous ne faisons rien à moitié, nous avons deux guides avec nous, qui sont toutes les deux excellentes. Le temps était brumeux ce matin et frais, mais la température s’est réchauffée rapidement et le soleil est sorti de la brume pour notre plus grand bonheur. Nous parcourons les 3 lignes complètes de tramway, dans des véhicules privatisés.  Nos guides nous donnent plein d’informations sur le tramway et la vie des portugais. C’est très intéressant. Le tramway nous amène jusque dans le garage où nous visitons le musée des tramways. Ce musée a été inauguré en 1992 et est installé dans une ancienne centrale thermo-électrique près de la rivière Douro. Il présente des documents liés à l'histoire des tramways de Porto. La collection comprend 16 voitures électriques, 5 remorques et deux véhicules de maintenance, ainsi que l'ancien équipement de la centrale, qui fournissait l'électricité aux lignes de tramway. Visite très intéressante pour tout le monde, inhabituelle et très appréciée. Nous avons aussi un arrêt dans une pâtisserie pour goûter à la fameuse pasteis de nata (comme on dit à Porto, mais de Belem comme on dit à Lisbonne, c’est la même chose). Et tout ça avec un porto à 11h le matin!

Nous sommes de retour sur le navire pour le dîner. Et puis, nous sommes libres!  L’après-midi se passe sur le Douro où nous débutons notre navigation.  La plupart d’entre nous s’installe sur le pont soleil et admire le paysage. Le temps est superbe.  Plusieurs se mettent les pieds à l’eau, car nous avons une petite piscine sur le pont soleil. Nous passons deux écluses, dont l'écluse de Carrapatelo, la plus haute du monde parait-il. C’est vraiment impressionnant. Et pour certaines personnes qui n’ont jamais vu d’écluse de leur vie, ça l’est encore plus!

Nous prenons notre souper sur le bateau et ce soir, rien ne presse!  Nous prenons notre temps. Souper portugais au menu avec sardines et morue. Les marcheurs du groupe se regroupent après le souper pour une belle marche digestive à Régua, où nous sommes déjà arrivés pour la nuit.

Et on termine le tout par le spectacle des membres d'équipage du navire. C’était très bien et drôle, et notre ami Marcel a été choisi par hasard (!?!) pour participer à une partie du spectacle. Très drôle!

Voici quelques informations sur le Douro.

Ce fleuve prend sa source en Espagne à 2 060 m d'altitude, dans la sierra de Urbión appartenant à la cordillère Ibérique. Il serpente à travers la Meseta pendant près de 525 km. Puis sur 112 km, il marque la frontière entre l'Espagne et le Portugal dans une région accidentée, sa pente s'accentue et son lit se creuse entre de hautes parois granitiques. En aval de Barca de Alva, il devient complètement portugais sur les 213 derniers km de son cours et devient navigable sur 200 km avant de se jeter dans l'océan Atlantique à Porto. À partir du XVIIIe siècle, le Douro a joué un rôle important dans le développement de la région. Portant les « barcos rabelos », typiques embarcations à fond plat et à haute voile carrée conçues pour franchir les rapides, il assurait le transport des fruits et surtout du vin de Porto. De nos jours, on s'attache à tirer parti de la précieuse réserve d’énergie, que représente le bassin du Douro pour le Portugal et aussi l’Espagne, grâce à la construction de plusieurs barrages. En outre, des lacs de retenue permettent d'assurer l'irrigation d'environ 11 000 ha de terres cultivables. Le système d'écluses dont sont pourvus les barrages a permis la reprise de la navigation sur le Douro, favorisant ainsi l'exploitation des nombreuses ressources du sous-sol.

Le douro est une appellation d'origine (DOC) portugaise dont les vins sont produits dans le terroir viticole de la vallée du Douro. Ce terroir est le même que celui qui produit les vins de Porto.

Voilà pour notre journée! Bye bye et à demain!

Martine et ses amis voyageurs

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube