Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées
Madrid, Escurial, Tolède, Barcelone, Montserrat, Valence, Grenade, Cordoue, Séville, Ronda, Malaga, Nerja, Torremolinos

Après une première nuit de sommeil réparateur et un excellent petit déjeuner, nous partons faire la visite guidée de Madrid.  Nous retrouvons notre guide Theresa et le meilleur chauffeur AU MONDE…  Ce tour de ville nous fait connaître  les  grands boulevards ainsi que plusieurs beaux attraits comme  le parc Retiro 

Avec 125 hectares et plus de 15 000 arbres, le parc El Retiro est un immense espace vert au centre de Madrid. Ce n'est pas seulement l'un des poumons de Madrid, mais il offre également la culture, les loisirs et le sport aux habitants de la ville et aux visiteurs.

Nous arrêtons pour une pause photo devant le stade de foot du Real Madrid ainsi qu’à la place de taureaux « Las Ventas.  C'est la plus grande arène d'Espagne et la troisième au monde.  L'arène de Las Ventas est la deuxième plus grande au monde en termes de diamètre, derrière celle de Ronda.  Depuis 1994, l'arène de Las Ventas est considérée comme un "bâtiment d'intérêt culturel avec une catégorie de monuments historiques et artistiques".

Nous apercevons aussi le Museo Nacional del Prado, qui a été inauguré en 1819. Tout au long de son histoire centenaire, il a rempli la mission de conserver, exposer et enrichir l'ensemble des collections et des œuvres d'art d’Espagne

Il ne faut pas oublier les innombrables boutiques et commerces de la Gran Via.

Dommage ou par chance que nous sommes en autobus car c’est certain que nous aurions dépensé plusieurs Euros ici...

Nous poursuivrons à pied et nous découvrirons le Palais royal et le quartier des Habsbourg. Ce sont vraiment de beaux bâtiments et tout le monde adore l’architecture de Madrid.  Peu de nouveaux édifices viennent atténuer la beauté des anciens immeubles gracieux qui se dressent, encore tout propres, depuis déjà fort longtemps.
 
Madrid était en 850 un Émirat, celui de l''Émir de Cordoue.  En 1085, le roi de Castille va conquérir Madrid aux mains des musulmans.  L’Espagne se divisait en plusieurs royaumes, unis, à cause des mariages.  Comme, entre autre, l’union de Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille.  Ils ont eu 4 filles et 1 garçon, ce dernier, mort jeune. Donc, une de leur fille, faute de garçon, a hérité du trône.  Jeanne la folle, était déjà mariée à Philippe le beau, de Habsbourg.  À eux deux ils ont donc régné sur l’Espagne, l’Autriche, l’Allemagne, la Hollande.  Ils ont eu un fils, Charles Quint, qui a eu une grande influence sur l’Espagne.  À ce moment-là, la cour du roi était itinérante.  Le roi se déplaçait donc de ville en ville avec tout son personnel et tout le tralala, vaisselle, lits, meubles etc.  Le fils de Charles, Philippe II a donc choisi de s’établir à un seul endroit, soit à Madrid.  Aucun écrit n’explique encore aujourd’hui, son choix en la ville de Madrid, qui n’était ni sur un fleuve, ni en bord de mer.  Suite à son choix de Madrid, il a décidé de construire un palais où les rois et reines pourraient reposer après leur mort.  De là est né l’Escurial que nous irons visiter en après-midi,

Après un excellent dîner au resto Asador del Rey nous nous dirigeons vers Le Site royal de San Lorenzo del Escurial qui est un grand complexe (monastère, musée, collège bibliothèque, et palais) qui se trouve à 45 kilomètres au nord-ouest de Madrid.  Ce site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l''Unesco en 1984.  Le monastère de l’Escurial est le panthéon des rois espagnols depuis le XVIe siècle.  Avec plus de 2 000 fenêtres et portes et 12 cloîtres, ce bâtiment impose par son gigantisme, sa parfaite symétrie et ses proportions harmonieuses.  Philippe II, pour revenir à l’histoire, y vivait de façon plutôt sobre et modeste, selon ce que nous avons pu constater lors de notre visite.  Par contre, les rois, après leur mort étaient entourés de faste et de matériaux luxueux et de grande qualité.  Le Panthéon des Rois est des maisons d''Autriche et de Bourbon.  C’était fabuleux de pouvoir admirer les tombes entre autre de Charles Quint et de tous ceux et celles qui lui ont succédé.  Nous avons partagé un moment de l’histoire extraordinaire des Espagnols en compagnie de notre excellente guide, qui est férue d’histoire et bonne communicatrice.
 
La bibliothèque, dotée d''une collection de plus de 45 000 volumes, est située dans une grande nef de 54 mètres de long, 9 mètres de large et 10 mètres de haut.  Le sol est de marbre et les meubles de bibliothèque de bois nobles, riches et sculptés.  Dans la grande salle, la voûte du plafond est décorée de fresques représentant les sept arts libéraux : la rhétorique, la dialectique, la musique, la grammaire, l''arithmétique, la géométrie et l''astrologie.  Une grande sphère armillaire témoigne aussi de l''intérêt de l''époque pour les découvertes astronomiques.  Les jardins des moines, aménagés à la demande de Philippe II, qui était un amoureux de la nature, constituent un lieu idéal pour le repos et la méditation.  Quelle belle visite!

Nous avons regagné l’hôtel avec notre extraordinaire chauffeur, certains se laissant bercer par la route et certains autres, rêvassant à ce qu''ils venaient de voir.  Chacun, content de ce qu’il avait découvert.

La température s’est avérée un peu fraîche à Madrid ce matin mais le soleil nous a tenu au chaud en après-midi. 
 
Souper succulent à l’hôtel.  L’ambiance dans le groupe est très bonne et tous passent du bon temps ensemble.  C’était encore un grand bonheur que de partager cette journée avec un groupe aussi charmant.

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube