Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

Petit-déjeuner à l’hôtel, leur café est excellent, des grains fraichement moulus, hummmm.

Il faitsait 23 degrés en ce début d’automne, à vrai dire, nous n’avons pas l’impression de changer de saison!  Plus tard, on en parlera plus tard, c’est ce que mes voyageurs m’ont dit. Ok, on remet ça à la semaine prochaine. 

Notre guide locale Amparõ nous a rejoint à l’hôtel. Nous avons débuté la visite guidée de Valence par un tour panoramique suivi d’une balade à pied au cœur de son centre historique, qui est loin de la mer, ce qui est rare pour un centre historique.  Cela nous a permis d’apprécier les contrastes de cette ville.  Nous avons vu, entre autres, l’ancien marché de soie, La Lonja. La lonja ou Loge de la soie ou Loge des marchands, est une place de commerce construite au XVe siècle. Elle représente la puissance économique de la cité à la fin de ce siècle. De style gothique valencien, la cité fut conçue comme un temple du commerce et déclarée patrimoine de l’Humanité par l’Unesco en 1996. 

Fondée en 138 avant Jésus-Christ, la ville compte 800 000 habitants, 2 millions avec son agglomération. Nous admirons plusieurs bâtiments dont l’architecture est de style rococo, typique du XVIIIe siècle. 

Aux 8e et 13e siècle, Valence était un royaume arabe et paradoxalement, nous ne trouvons aucune trace de la présence arabe en ces lieux. Nous traversons la Gran Via (grande rue). Les murailles, datant du 14e siècle, ont été détruites en 1850 afin de faire place au développement industriel de la ville. Nous passons devant la place de Taureaux et la gare du nord. La ville est très verte et fleurie.

La ville était, jusqu’en 1957, traversée par un fleuve, la Túria. Notre guide nous apprend qu’il est fréquent que le fleuve déborde dû aux pluies torentielles qui s’abbattent, aux 150 ans, en septembre c’est pourquoi les autorités de la ville ont décidé de construire un barrage en amont du fleuve. Ils ont tranformé son lit en jardin public long de 25 kilomètres, traversé par 18 ponts. Le projet prévoyait également la construction d’une autoroute, d’installations sportives, du Palais de la musique, ce fut la première construction, et de pistes cyclables. Nous avons visité la cathédrale Sainte-Marie de Valence, le musée national de la céramique et plusieurs quartiers du centre historique. Amparõ nous a fait connaître l’immense marché public de la ville. 

Il faisait 29 degrés à midi lorsqu’on a pris notre lunch (soupe froide aux tomates, fromage à la crème et pétales de fleurs, saumon sur un nid de légumes) avant d’entamer la seconde partie de la journée, la visite du parc des Arts et Sciences, considéré comme le plus grand d’Europe et construit par l’architecte valencien Santiago Calatrava.  On le considère comme un architecte spécialiste des grandes structures. Calatrava est architecte, ingénieur et plasticien. Il établit sa réputation internationale par les projets de ponts. On lui doit la gare de Lyon-Saint-Exupéry et la gare d’Orient à Lisbonne. L’architecte a fait ses classes avec Gaudi, l’architecte de la Sagrada Familia. Nous visitions l’aquarium, l’Oceanografic, dans lequel nous avons assisté à un spectacle de dauphins, amusant.

Retour à l’hôtel en autobus avec notre ami Vasco, petit repos de deux heures et souper en ville, quartier La Seu, au restaurent la Cigrona i + où nous avons mangé la meilleure paëlla du monde.  En fait il y en avait deux.  Vous auriez du voir le chaudron : trois pieds de diamètre!  Incroyable la quantité de crevettes, scampies, pieuvres, et autres fruits de mer qu’il y avait. Nous avons presque tout mangé! L’autre paéla était faite de cailles et de fèves blanches. Un délice, encore!!!

Deux chanteurs se démarquent du groupe : André et Jacynthe, des vrais serins. Ils trouvent toujours LA chanson qui marche avec la conversation, ils sont très vifs et présents d’esprit. Je vous dirais que l’ensemble du groupe s’est lié d’une amitié profonde. On a tellement ri au retour à l’hôtel ce soir.  Ça fait du bien, c’est thérapeuthique. Vous saviez que nous avons trois infirmières dans le groupe. Eh oui!

André et Diane saluent leurs trois enfants.

Allez hop, au lit. Demain, nous partons tôt pour nous rendre dans la région de Murcie, en Andalousie.
Au plaisir.

Renée.

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube