Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées

Une autre belle journée s'annonce et tout le monde est de bien bonne humeur!

Nous quitterons la belle Sicile après avoir fait une petite découverte d’une région qui a été vue par beaucoup d’entres nous celle sur les traces du « Parrain ».  Nous sommes en 1971, année durant laquelle le metteur en scène américain Francis Ford Coppola tourna un de ses films les plus connus : Le Parrain (The Godfather).  Les scènes tournées à Corleone furent reprises dans certains villages de la Sicile parmi lesquels Savoca et Forza d’Agrò, des villages dans les collines de la province de Messine.  Comment oublier, par exemple, le célèbre "Bar Vitelli", dont l’écriteau fut réalisé sur la porte d’entrée du Palais Trimachi, qui fait aujourd’hui partie des plus célèbres attractions de Savoca? 

Nous avons beaucoup apprécié notre pause à Savoca pour déguster un petit café et pour admirer les photos du film accrochées sur les murs. Le village est magnifique et on se croit projeté dans le temps. Il y règne une atmosphère si particulière, un vécu authentique, un calme mystique, l’omniprésence de la religion, dans sa dimension sacrée (dans le bon sens du terme).

Cependant, le territoire de Savoca mérite d’être découvert pour tellement d’autres raisons, pas seulement parce qu’il a servi de lieu de tournage au film le Parrain. L’ascension au village par une belle route panoramique nous a charmés. Après un peu de temps nous voici repartis pour l’autre petit village utilisé pour le film, Forza d’Agro. Si vous avez vu le film Le Parrain vous connaissez déjà un peu Forza D'Agrò. Et pour cause: ce village parfume la Sicile jusque dans les culs-de-sac, les marches d'escalier et dans le chant des clochers.

Notre halte à Forza d'Agrò, à une vingtaine de kilomètres de la belle ville de Taormina, nous a fait découvrir sa rivale. Notre promenade surtout dans les petites ruelles fût des plus intéressantes. Bien sûr les façades mériteraient un peu de couleurs, le centre mériterait plus d'attention, mais c'est ici que bat le cœur de la Sicile, et que vit le contraste qui anime la région. Nous avons d’ailleurs admiré Taormina de ce petit village abandonné par les touristes car du haut de ses 420 mètres la vue sur la mer et Taormina était splendide. La route en lacet pour y accéder valait le détour!

Il est maintenant temps de prendre la direction de Messine où un charmant repas nous attend encore une fois avant notre traversée de Messine vers la Calabre.

Notre autobus monte à bord et nous descendons pour faire le trajet le temps d’un petit café.  Nous arrivons donc 35 minutes plus tard en Calabre dans mon coin de pays. Un petit trajet qui permet à mes voyageurs de fermer les yeux nous amène dans un village authentique où je connais beaucoup de personnes, Mammola.  Ce village typique calabrais compte plus de 3500 de ses habitants qui ont migrés vers la belle ville de Montréal.  Avec une architecture ancienne du 12e et 13e siècles, les petites ruelles et rues étroites nous amusent beaucoup.

Encore un peu de route et c’est avec plaisir que nous rejoignons la ville de Siderno à notre hôtel situé sur la mer pour nous y installer les 3 prochaines nuitées. Un petit coin encore magnifique à notre itinéraire et de plus nous serons dans ma famille pour apprécier l’Italie. 

Un superbe groupe de voyageurs se retrouvent encore ce soir pour le souper à notre hôtel.

Merci de nous suivre.

Fernando

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube