Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées
Taormina, Mont Etna, Mammola, Siderno, Bianco Marina, Gerace, Ardore Marina, Matera, Pompéi, Golfe de Naples, Côte amalfitaine, île de Capri, Naples, Rome, Sienne, Montecatini Terme, Florence, Cinque Terre, Pise, Montecarlo, Région de Venise et Venise

Bonjour à vous toutes et tous,

Cette journée est consacrée au tour de la spectaculaire Côte amalfitaine. 

« Spectaculaire » est peut-être un mot trop faible pour qualifier les paysages pittoresques qu’on peut admirer tout au long de ce parcours et qui sont parmi les plus impressionnants du monde. On vibre déjà en entendant les noms de Sorrento, de Positano et d’Amalfi.  Que dire quand on voit ces villages aux couleurs bigarrées apparaître l’un après l’autre, agrippés à la montagne abrupte comme des grappes de raisin descendant du haut des caps jusqu’à la plage où s’alignent les barques de pêcheurs.

Une fois surmontée la peur de circuler à flanc de montagne sur des routes aussi étroites que sinueuses, mais finalement très sécuritaires, on peut se laisser aller à admirer la beauté de ce merveilleux ensemble où Positano ressort peut-être comme le village le plus beau et le plus typique. On s’y arrête pour prendre les photos qui nous permettront de conserver le souvenir de cet endroit où il y a trop à voir en si peu de temps.

On se dirige ensuite vers Amalfi, la capitale de la Côte. Si Amalfi est aujourd’hui et depuis un bon moment, un haut centre de tourisme et de villégiature, il faut savoir que cette ville a eu une histoire très complexe, marquée par l’asservissement successif à différentes puissances étrangères qui y ont laissé leur marque, mais aussi par une période de plusieurs siècles d’indépendance (de 839 à environ 1200).  Elle était à l’époque une importante république maritime sur la Méditerranée. En 1343, un tsunami a détruit le port et la ville basse et Amalfi n’a par la suite jamais regagné son importance comme ville de commerce international.  Nous visitons cette ville avec plaisir car elle comporte de nombreux points d’intérêt, dont, par exemple, la Cathédrale Saint André, qui contient les reliques de l’apôtre André, et son campanile, heureux mélange d’architecture normande et byzantine comme on en voyait dans le sud de l’Italie au 11ème siècle.

Nous poursuivons notre route le long de la côte, sur le golfe de Salerno, en passant par Minori, Majori, le Capo d’Orso et Vietri sul Mare pour revenir souper et coucher à l’hôtel. Une autre magnifique journée sous le soleil.

 

Fernando

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube