Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

Jour 14, 5 février - Bangkok

Réveil tôt non parce que nous devions partir tôt mais pour la curiosité, pour voir arriver notre énorme navire dans ce port imposant.

Le soleil est au rendez-vous, il fait très chaud mais un peu plus sec qu''à Bali.

L''ancien Royaume du Siam qui porte maintenant le nom de Thaïlande, a l''agriculture comme économie principale et le tourisme prend une grande place dans la vie de ce pays.  Que dire de ce pays?  Il fait contraste.  Peu de mots expliquent.  Nous dirions...dépaysement.  La pauvreté côtoie beaucoup la richesse.

Nous partons du port un peu avant l''heure dite.  Heureusement que le groupe, fidèle à lui-même, est avant son temps.  Notre guide Jackie (pour les intimes venus du Canada, parce que sinon je ne pourrai arriver à prononcer son nom) est arrivée au port depuis 6:00 croyant que nous devions la rejoindre à 7:00 tandis que nous avions rendez-vous à 11:00.  Nous voilà donc à la découverte de Bangkok et de son palais royal.  Sur la route pour s''y rendre, tout nous semble en construction, comme si le pays grandissait plus vite que sa capacité à le faire.  Nous pouvons constater au port et dans ses alentours que c''est de plus en plus industrialisé.  Il semble qu''il y ait beaucoup de pollution, la plupart des gens portent des masques.

Nous croisons une quantité incroyable de panneaux publicitaires de tous genres.  Les terres sont arides, tout nous paraît sec.  L''occident laisse sa trace: A&W et Shell entre autres.  La route est longue, la circulation imposante et nous ne sommes pas loin des nids de poule du Québec.  On se fait tellement bercer que Jean-Pierre s''est endormi.  Arrivés sur Bangkok, nous apercevons de très beau édifices pour les compagnies telles que Esso mais nous voyons aussi des bidonvilles où tout tient un brin sur rien mais chaque toit possède son antenne parabolique.  D''un côté de la route ça semble très riche et à son opposé c''est la pauvreté.  Le contraste est frappant.

C''est maintenant l''armée qui contrôle.  Le nom du roi est inscrit dans le livre des records Guinness comme étant le plus long au monde.  Depuis 82 ans c''est un pays démocratique.  Les chemises rouges sont en faveur du premier ministre pour diriger tandis que les chemises jaunes choisissent le Roi.

90% de la population est bouddhiste.  12 millions d''habitants à Bangkok et 60 millions pour l''ensemble de la Thaïlande.  Puisque la crémation du Roi est un événement public, cela aura lieu dans un parc.  Des mœurs qui diffèrent des nôtres.  

Que dire du Palais Royal?  Impressionnant certes, riche, déroutant, magnifique.  Que de richesses.  Par contre, nous n''avons pas vu le Bouddha d''émeraude, c''était jour de cérémonie alors l''accès était fermé à notre arrivée.  Il nous faudra revenir.

Vous savez bien, avec tout ce que j''ai raconté que nous sommes des taquins et que nous vivons bien de petites aventures drôles.  En pâmoison devant de jolis petits arbres au palais, Linda 2, la Linda d''Elvis (Claude) celle de la pasta dental...se livre à ses impressions, "wow, regarde les beaux bonjis"...  Bonzaïs, Linda, bonzaïs...

Nous avons droit à une promenade en petit bateau pour visiter les impressionnantes barges du roi.  Nous voilà à nouveau en admiration devant tant de beauté, tant de précision dans l''art de construire ces bateaux,  faits entièrement en Thaïlande.
On poursuit notre périple sur les canaux, et vlan, voilà Normand tout mouillé: il a reçu une vague qui l''a trempé au complet, visage inclus.  Gardons la bouche bien fermée pour le reste du voyage.

Nous nous arrêtons dans un temple en bordure du canal.  Que de détails, que d''accomplissement dans l''art d''aimer son Dieu.  Ils sont à le remettre tout propre, et avec quelle minutie ils s''appliquent à leur tâche.  Quelques courageux ne se sont pas limités à l''observation du temple mais en on gravi les marches.  Redescendre était toute une expédition...merci de m''avoir permis de me dépasser.

Notre aventure ne se termine pas là.  Nous avons un souper dans un resto, vous l''aurez deviné, typiquement thaïlandais, le tout agrémenté d''un spectacle on ne peut plus traditionnel, costume inclus.  Eh non, pas de pâtes aux boulettes pour notre ami Pierre..  Il mange du bout des lèvres, mais au moins il goûte.  Comme il mange tout le temps, il avait encore des réserves dans son sac au retour à l''autobus. 
Des hommes portent le costume masculin mais sont tout autant maquillés que les femmes.  Un joueur de petite cloche fait bien rigoler une partie des spectateurs que nous sommes.  Il est seul dans son coin, il a l''air de s''ennuyer à mourir.  Linda A pense qu''il a trop pris de médication.

Le repas terminé on se dirige vers le marché de nuit pour dépenser les bahts que nous avons changé au Palais.  Quelques achats vite faits, bien faits et hop dans le bus parce qu''il est déjà 22:00 et notre départ est à 7:30 demain matin.

Bonne journée à vous.

Andrée qui veille sur son groupe endormi en route vers le port!

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube