Villes visitées

Jour 3, le lundi 2 décembre

Île de Coco Cay, Bahamas

Ce matin c’est plutôt nuageux… Idéal pour la première fois que l’on présente notre peau au soleil! Les gens sont libres pour partir sur l’île de Coco Cay à l’heure qui leur convient. Moi je prends le bateau navette avec ceux qui n’ont jamais fait de croisière afin d’orienter les gens…

Un seul passager demeure sur le bateau…

 

Donc, il y a beaucoup de turbulence sur le petit bateau qui nous amène sur l''île située à maximum 10 minutes de notre navire. Mais bon…nous sommes arrivés à midi sur l’île et avons profité d’une très belle plage, malgré qu’après 100 pieds dans l’eau les coraux blessaient les pieds… et il y en avait partout… mais bon…  Une heure après notre arrivée, nous étions 7 personnes ensemble les 4 autres venaient juste d’arriver, eh bien, nous avons entendu le capitaine dire que tout le monde devait évacuer l’île tout de suite dû au fort vent.  Je vous assure où nous étions, dans une baie, on ne pouvait rien  sentir… Donc, nous sommes remontés sur le bateau navette les 11 personnes ensemble, dans la première navette pour le retour au navire. Oui, 4 de plus car nos amies nous avaient rejoints sur l’île. Six d’entre nous étaient au deuxième étage et les cinq autres en bas. Je vous dirais que ceux qui ont vécu le plus d’émotions sont certainement ceux du bas car les 6 du deuxième étage avons été les derniers à sortir de la navette vers le navire… Cela s’appelait sauter sur la passerelle parce que celle-là bougeait énormément et si nous ne voulions pas nous prendre un pied dessous… ce n’était pas rassurant mais c’était faisable… Tout de suite là, lorsqu’on monte sur le navire, on nous dirige vers un corridor et on a pas connaissance de ce qui se passe en arrière de nous… et ce qui s’est passé en arrière de nous, c’est qu’un ange a décidé de couper la corde entre la navette et le navire… au bon moment… 30 secondes plus tôt, c’était un de nous 6 qui était sur la passerelle, là personne n’a été blessé et personne n’est tombé à l’eau… Mais pour ceux qui restaient sur l’embarcation… cela n’était vraiment pas rassurant… la vague était très forte… Il y a eu beaucoup d’émotions… les gens priaient et d’autres pleuraient… OUF!… le capitaine de la navette a pu placer son embarcation en équerre avec le navire plutôt qu’en parallèle et tous ont pu sortir sains et saufs par l’avant de la navette… Mais je vous assure que nos cinq amis en avaient beaucoup sur le cœur… que d’émotions, que d’émotions.

 

En après midi, le capitaine nous annonce qu’il doit dévier le navire pour des problèmes médicaux… OUF! pour nous à bord, cela ne cause pas de problème. Ensuite, il a dû encore dévier le navire pour 2 autres urgences médicales. Je crois qu’ils se sont donnés le mot…

 

Donc, nous n’arriverons jamais à temps à Saint-Thomas… ce sera remplacé par Porto Rico…

Monique


 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube