Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

15e récit - 15 mai - Venise

Nous arrivons sur Venise vers 11:30.  Nous longeons les canaux, beaucoup de gens sur le pont pour voir l'arrivée tout en musique.  Bocelli & Pavarotti accompagnent notre arrivée…quel romantisme !

Nous retrouvons notre guide Diana à 14:00 et partons en vaporetto pour faire notre visite.  Le vaporetto vogue sur le canal de Judaca qui n'a que 10 mètres de profondeur.

A droite l'île de Judaca, on voit l'hôtel Hilton qui était auparavant une usine de pâtes.  À gauche, l'île de Venise.  L'église la plus importante, l'église du Rédempteur  déploie sa façade de Andrea Paladio, architecte le plus important d'Italie.  Construite suite à une épidémie, chaque  3ieme dimanche de juillet, on y fait un pont de bateaux qui joint les deux rives.   On arrête la circulation pour pouvoir permettre aux gens d'aller prier a partir de Venise jusqu'à l'église du Rédempteur.  Le 2 novembre on fera la même chose.

Non loin, l’église Santa Maria, érigée en 1630, a été consacrée à la Vierge en en guise de remerciement pour avoir fait cesser une épidémie. 
En pointe on trouve l'ancienne maison des douanes, avec en effigie, la Terre de même qu'une statue au-dessus qui représente la fortune. 
On peut voir, en face de la place St-Marc, l'île de San Girgio avec son église.

Venise dans son ensemble, comprend 118 îles, 450 ponts, 58,500 habitants.

En ce qui nous concerne, nous nous rendrons sur Murano pour débuter notre promenade.  Nous poursuivrons sur Burano et nous terminerons à la place St-Marc.

Murano, est maintenant le seul endroit pour la fabrique de verre soufflé.  Puisque cela demande une chaleur très élevée et que les fabriques étaient en bois, il y avait beaucoup d'incendies.  Tout a donc été transféré sur cette île.  De plus, les maestros du soufflage avaient déjà établi domicile à cet endroit.   Ils sont considérés comme maestro après 40 ans d'expérience.  Il y a une école mais la meilleure est la fabrique.  Tout le monde peut suivre des cours mais seule l’élite peut devenir maestro.  C'est en fabrique que les maestros pourront voir s’il y a du potentiel chez les étudiants.  C'est comparable à Pavarotti mais dans un domaine différent.   On trouve même un institut sur cette 'île que tout le pays peut consulter lorsque survient une problématique au niveau du verre et ce,  n'importe oú en Italie. 

On mentionne que Murano, c'est la petits Venise avec ses 5000 habitants.  Dans la ville, on peut voir  l'église de St Pietro qui date des années 700-800.  Dans son enceinte, on trouve des tableaux de Bellini.  Murano comprend 7  îles et 11 ponts. 

Le verre quant à lui est fait de sable de silice et a été découvert par les phéniciens.  Les fours sont en fonction 24 heures sur 24 pour que la température soit toujours la même et donc, que la qualité soit maintenue. 
Afin d'aider les gens, surtout les pêcheurs, à se retrouver sur l'île, un phare est installé et peut éclairer toute la lagune. 

La visite fut intéressante et a servi à plusieurs achats pour l'ensemble des gens.  Ouf...il y avait encore des petits cadeaux à terminer.
Quelques mots sur les îles de Venise…

Burano est reconnue pour sa part comme un île de fabrication de la dentelle.  L'autre activité importante est la pêche.  Située dans la lagune de Venise, les pêcheurs sortent très tôt, soit vers 4:00 du matin pour aller en mer.   D’ailleurs, une légende a cours ici : un jeune pêcheur part en mer et fait la rencontre d’une sirène.  Comme il a su résister à son chant, la reine lui fait un cadeau : un voile pour sa fiancée.  Il retourne à Burano et offre le voile à sa jeune fiancée.  Les amies de cette dernière étant jalouses, elles commencent à travailler la dentelle pour imiter le voile.  Cette légende sert de base à l'histoire de la dentelle parce qu'aucune date n’est vraiment connue. 

Burano affiche vraiment de multiples coloris…  C'est d’ailleurs ce qui la distingue des autres îles. Une particularité, l'église San Martini qui a un clocher qui penche comme la tour de Pise : ses fondations en sont la cause.  Des millions de piliers attachés ensemble coupent tout apport en oxygène puisque c’est ce qui serait la cause des problèmes de fondations.

L’aéroport de Venise, Marco Polo, a été nommé en son nom étant donné sa notoriété et son rôle de marchand.  Il a parcouru le chemin vers l'Asie afin d'en rapporter la soie.  D’ailleurs, il a écrit un livre pour raconter les mémoires de ses voyages. 
A proximité de Venise, l’île de Torcello.  Je vous en parle puisqu’elle est bien spéciale : elle ne   compte que  9 résidents !  Cela n’a pas toujours été comme cela : au début il y en avait 20 000. C'était le refuge des barbares.

Parlant d’îles, on érige des îles artificielles.  On les utilise lorsqu'il faut construire de nouveaux bâtiments.  L'eau au centre est plus douce et au sud, totalement salée.

L'île de Lido est utilisée pour la plage.  Elle est très longue et on peut y circuler en voiture ou en autobus.  On y retrouve aussi le festival du cinéma qui s'y tient la dernière semaine du mois d'août.  Les chanceux, ils reçoivent chaque année la visite de George Clooney !  Petits potins, selon les chauffeurs de taxi, c'est un homme très sympathique comparativement à Uma Truman, très belle mais pas très sympa.

Ils ont entamé un projet afin de protéger l'île de Venise de l'eau qui monte.  Le projet devrait se terminer en 2017.  Ils contrôlent les marées en actionnant les protections qui sont construites dans l'eau.

L'île de Santa Helena, est le jardin de Venise.  On y trouve  5 jardins publics.

Il y a 6 quartiers à Venise. 
Il est impossible de construire à Venise maintenant, l’espace ne le permet pas.  La ville fait 7 kilomètres  carrés.  Les édifices tiennent sur pilotis à raison d’un pilotis à tous les mètres carrés et ce, à 15 mètres de profond.

Le lion ailé que l'on retrouve à plusieurs endroits de la place St Marc  est le symbole de Saint Marc lui-même.  Le lion pour la force.  La force de la parole de st Marc.

Après quelques brins de pluie, beaucoup de marche, des décors fabuleux, un regret...ne pas y être assez longtemps !   Il nous faut retourner au navire pour notre dernière nuit à bord. 
Le repos est de mise, une longue journée s’annonce demain…

On vous embrasse et on se voit bientôt !


Martin et Andrée

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube