Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

Jour 17, le dimanche 5 mai 2013

Petropavlovsk, Russie

Je sais que plusieurs clients qui devaient faire le voyage avec nous n'ont pu le faire et on pense à vous, Rita et René Cossette ainsi que Maria et Jacques Roy. On vous souhaite prompt rétablissement et bon courage! Vos amis parlent de vous et on vous envoie des ondes positives.  

Nous voici, ce matin, dans l'entrée de la baie d'Avacha où le navigateur danois Vitus Bering, qui était au service de la marine russe, est arrivé en 1740 et a nommé le nouveau village Petropavlovsk (Saint-Pierre et  Saint-Paul) d'après ses deux navires qui portaient le nom de Saint-Pierre et de  Saint-Paul. À notre arrivée, le paysage qui s'offre à nous est assez impressionnant car notre vue de la ville et du port est bloquée à l'arrière par des barrières de montagnes et de volcans. Il faut dire que la région de Kamchatka compte plus de 400 volcans dont 29 sont encore actifs, des sources d'eaux thermales et des régions à forte activité sismique. Une partie des volcans de la péninsule est inscrite sur la liste du patrmoine mondial de l'UNESCO depuis 1996 sous le nom de " volcans du Kamchatka". Cela donne une perspective vraiment différente de nos ports d'arrivée. Ce matin, nous avons un peu de brouillard et le temps est frais avec environ 5 à 7 degrés mais sans vent fort, heureusement, car la neige est encore présente au sol mêlée à de la "slush". Mais, pour notre visite qui avait lieu en après-midi, nous avons été choyés et le soleil est apparu juste pour nous. Quelle chance, car la ville était plus jolie et les paysages plus dégagés.  

Pour ceux qui cherchent où est cette ville en Russie, il faut commencer par se souvenir que la Russie est un immense pays et c'est peu dire, nous sommes à 4 204 milles de Moscou soit environ 9 heures en avion et séparée par 11 fuseaux horaires, c'est vraiment à l'autre bout du monde et on le sentait bien. La ville la plus proche est à 1 380 milles. Bien oui, ils sont pas mal isolés ces habitants.  

Comme nous avions notre tour en après-midi, ce matin nous avons assisté au débarquement des passagers au compte goutte qui, comme nous, avaient acheté des excursions facultatives pour visiter la ville. Le port russe est très protégé car c'est la base de sous-marins la plus importante de toute la Russie. Construite durant l'époque soviétique elle est encore aujourd'hui utilisée par la marine russe. Le passage douanier était comme normal en Russie incroyable!!! Dire que l'on persiste à aller les visiter, car veulent-ils vraiment nous voir! Les douaniers ont passé en revue tous les passeports des passagers qui avaient réservé des excursions, un par un et en regardant chacune des pages. C'est tellement typique de la Russie ces excès de zèle, cela a eu pour résultat de ralentir le processus de débarquement et, en plus, nous étions en opération navette (tender) et le navire était à environ 15 minutes du port en petite navette. Les premiers qui ont réussi à descendre avaient déjà plus de 2 heures de retard et ce n'était pas fini car nous avons été relâchés par les autorités russes 4 heures plus tard en soirée, pour enfin partir. En ce qui nous concerne, nous n'avons attendu qu'une heure patiemment dans le théâtre car imaginez-vous donc que les douaniers ont décidé d'aller manger avant de terminer la pile de passeports de mon groupe et il en restait 3 à vérifier... mais ils sont tout de même allés manger. Il faut rester zen!

Nous voici donc à l'extérieur et le soleil est là. Nous rencontrons nos guides et chauffeurs et nous voici dans le bus russe, les photos de l'intérieur sont assez explicites, vous verrez. 

Notre guide nous a appris que la ville et la région compte environ 400 000 habitants. Ils ont tous les services, mais il ne faut pas oublier que les temps durs qui ont marqué le peuple russe sont encore palpables ici. Nos guides, que nous avons en après-midi, sont des professeurs à l'Université de la ville. La nôtre, du nom d'Alexandra, enseignait le français et a été d'une aide précieuse pour la belle visite de ce musée qui ne payait pas d'apparence de l'extérieur, tant les maisons sont délabrées dans ce coin du pays. Le musée était des plus intéressants pour la découverte des civilisations qui ont parcouru ce coin du monde depuis 16 000 ans. Une histoire et une culture qui ressemblent un peu à celles de nos amérindiens. La découverte de la faune et de la flore était aussi un passage au musée qui a impressionné les visiteurs. Le crabe royal de la région était plus qu'impressionnant et une seule patte de ce monstre m'aurait rassasiée. Nous avons continué notre visite par un arrêt à la nouvelle église orthodoxe de la ville où l'on fêtait la Pâques aujourd'hui. L'église était bien occupée et bien décorée. Un bref arrêt au marché local avant de revenir au bateau pour le souper. Ce soir, notre navire a quitté le port pour nos 5 prochaines journées en mer.  

Merci de continuer à me lire.

Louise


 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube