Villes visitées
Jour 19, le samedi 10 mars 2012

Dernière journée- Vallée de Maipo

Bonjour,

Ce matin, six de nos voyageurs se sont envolés vers le désert le plus aride de la planète, Atacama, situé au nord du Chili. Pour le reste du groupe, ce sera une journée assez relaxe dans la belle vallée de Maipo afin d''y découvrir encore quelques beaux vignobles.

En suivant le fleuve Maipo, nous retrouvons la région vinicole la plus ancienne du Chili. La surface cultivée est de 5 904 hectares. Le Maipo est une vallée transversale s''étendant de la cordillère des Andes à l''océan Atlantique, d''une altitude moyenne de 1 000 mètres à l''est et de 500 mètres à l''ouest. Cette déclivité permet la culture de différents cépages. Un climat méditerranéen perdure avec, ici aussi, un été sec de décembre à mars et des précipitations moyennes de l''ordre de 330 millimètres.

Nous avons quitté notre hôtel à midi seulement, notre vol de retour ce soir étant à 21 h 45 il n''y avait donc pas de presse. Dariel notre guide nous a accompagnés en cette belle journée ensoleillée et chaude. Nous avons fait un petit arrêt sur la colline Santa Lucia pour avoir une vue de la ville et, ensuite, nous avons pris la route pour rejoindre le vignoble Concha y Toro, vignoble bien connu au Québec car ce fut l''un des premiers à exporter ses vins vers le Québec.

Encore une fois, nous avons commencé par manger sur une magnifique terrasse en pleine campagne....et nous nous sommes bien régalés. Musique, chansons et danseurs étaient au rendez-vous pour rendre mémorable notre dernière journée au Chili. Les chiliens sont tellement gentils et souriant que nous avons été charmés par ce peuple. Comme nous n''étions pas pressés, nous avons savouré ces moments de bonheur. Nous avons, pour plusieurs, dégusté notre premier Pisco Sour, une eau de vie d''Amérique latine (Pérou et Chili). Le vin de base est issu du moscatel, variété locale du fameux muscat d''Alexandrie, neuf hybrides du muscat sont en fait autorisés pour la distillation. Contrairement aux eaux de vie françaises, cognac et armagnac, le vin subit un léger vieillissement avant distillation. Il est logé dans de petites cuves ou dans des récipients de terre cuite. L''alambic traditionnel est dit "à repasse", comme en cognaçais. On le consomme nature, en cocktail, dont le fameux Pisco Sour. Il donne un certain cachet à de nombreux punchs....

Nous étions attendus au vignoble Concha y Toro pour une visite et pour une dégustation. Ce vignoble est le 2e plus grand vignoble au monde après celui de l''Australie.

En 1883, Don Melchor de Concha y Toro et sa femme, Dońa Emiliana Subercaseaux, importèrent de Bordeaux les meilleurs cépages qu''ils plantèrent dans la vallée de Maipo, là où se trouve aujourd''hui encore leur maison, la Casona de Pirque.

L''entreprise se développa rapidement et, en 1923, l''entreprise fut cotée à la bourse de Santiago. Les premières exportations datent de 1933.

Eduardo Guilisasti Tagle dirigea l''entreprise dans les années 1970, en axant fortement le développement de l''entreprise sur l''exportation et modernisa l''entreprise avec les dernières technologies en provenance de France ou d''Italie. Depuis, l''entreprise ne cesse de croître et possède des marques de renommée internationale dont Don Melchor, Concha y Toro, etc.

Après notre visite, nous avons repris la route vers Santiago pour nous diriger à l''aéroport. Notre vol d''Air Canada était opéré avec un boeing 777 qui loge environ 380 passagers et le vol indiquait complet. L''enregistrement et le vol se sont faits sans problème et l''arrivée à Toronto, ce matin, s''est faite dans les temps. Les clients prenaient le vol de correspondance pour Montréal et tout s''est également bien déroulé.

Voici donc la fin d''un autre magnifique voyage et tous étaient enchantés de leur périple en Amérique du Sud.

Au plaisir de vous commenter mon prochain voyage, au début de mai, lors de notre belle croisière en Méditerranée et aux îles grecques.

Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube