Villes visitées
Jours 12 et 13, les samedi 3 et dimanche 4 mars 2012

Le samedi 3 mars : El Calafate - Excursion glaciaire

Un début de journée assez tôt ce matin car nous avions un bateau à prendre pour notre excursion à la découverte des glaciers du lac Argentino.

Nous avons quitté notre hôtel à 7 h 20 et 45 minutes nous séparaient de l''embarcadère pour notre croisière. Ce matin, la température est d''environ 9 degrés mais le soleil est au rendez-vous et l''air est très pur.

Notre bon petit-déjeuner rend heureux ceux qui aiment les brioches, les petits gâteaux et les pâtisseries car je dois vous dire que les argentins mangent assez sucré. Notre voyageur Adélard est gâté ici !!

Nous avons parcouru la route qui nous sépare de notre point d''embarquement en regardant le spectacle des oiseaux de proie qui prenaient leur petit-déjeuner avec les animaux qui ont trouvé la mort sur la route. J''ai réussi à en photographier quelques-uns qui dégustaient alors que les autres, perchés sur les clôtures, attendaient leur tour pour manger.

En arrivant, nous avons fait la connaissance avec le charmant personnel du navire qui nous attendait pour nous souhaiter la bienvenue. Quel accueil chaleureux ! Nous sommes ensuite partis vers le glacier Upsala. C''est le plus grand des glaciers argentins, un véritable colosse: 60 kilomètres de long, 2 fronts de 4 kilomètres de large, 70 mètres de haut, 870 kilomètres carrés, plus de 4 fois la superficie de Buenos Aires. En bateau on ne peut voir que le front ouest. Sa surface est si plane qu''elle sert pour l''entraînement militaire des forces basées en Antarctique et qu''un avion s''y est même posé.

À bord de notre charmant navire fait pour ce genre de navigation, on nous a présenté les membres d''équipage et, entre autres, le chef cuisinier. Quel chef malgré son jeune âge ! Nous lui avons offert de nous suivre au Québec !!! Ce matin, nous avons été reçus avec des petites bouchées de scone et des petits muffins au citron tout juste sortis du four. WOW ! Quel délice et cela servi avec un excellent café au lait.

Le soleil nous a suivis malgré quelques nuages mais comme le spectacle des icebergs nous impressionnait pas mal plus, nous n''avons pas porté vraiment attention aux nuages. Quel spectacle que celui de ces immenses blocs de glace qui pointent à l''horizon. Notre charmant guide à bord, Daniel, nous a appris que les icebergs nous montrent le 1/6 de leur grosseur à la surface et que nous serions impressionnés de voir leur dimension dans l''eau. Mais, pour nous, le spectacle c''est leur forme et leur couleur surtout qui nous ont impressionnés. Nous étions bouche bée devant tant de beauté. Des photos et encore des photos ont immortalisé ces moments qui resteront gravés dans notre mémoire à l''approche du glacier, en se frayant un chemin parmi les blocs de glace.

Par la suite, nous avons été conviés à retrouver nos belles tables pour notre repas dégustation. Quelle surprise ! Des petites bouchées, des plats raffinés qui goûtaient le ciel quoi ! Le tout arrosé de bons vins argentins et c''était le bonheur parmi les voyageurs. Nous nous sommes approchés des autres langues glaciaires. Le Spegazzini né, tout comme ses homologues sur le champ de glace sud, à 1500 mètres d''altitude là où l''on trouve les neiges éternelles. Le glacier et ses 130 mètres de haut constitue le point culminant de cette journée grandeur nature ! C''est un imposant glacier dont les parois frontales s''élèvent de 80 à 135 mètres au-dessus du niveau du lac.

Un arrêt dans le parc national pour nous dégourdir  un peu et pour nous présenter la vie de certaines personnes qui avaient choisi de vivre sur cette île éloignée de tout dans les années 40.

Nous sommes retournés vers le port à 17 h 30 et nous avons pris la route de notre hôtel. Plusieurs sont allés se détendre dans la magnifique piscine de ce Spa. Un excellent repas à notre salle à manger a bien complété cette journée mémorable.

Le dimanche 4 mars : El Calafate vers Buenos Aires

Départ à 8 h 00 de notre hôtel pour nous rendre à l''aéroort sous un ciel tout bleu et une température de 9 degrés. Nous avions un drôle de vol d''une heure qui nous retournait à Ushuaia plus au sud et, ensuite, le même appareil prenait la direction de Buenos Aires. Il ne faut pas chercher à comprendre, c''était leur programme de vol pour ce dimanche. Le vol vers Buenos Aires est d''une durée de trois heures et quinze minutes. Le système de LAN Airline a fait défaut ce matin et ce fut assez long pour avoir nos cartes d''embarquement mais, ici en Argentine, personne ne se presse. Imaginez-vous qu''ils avaient oublié de nous dire qu''à côté du siège pour le premier vol il y avait écrit en tout tout petit, un autre numéro de siège pour lorsque nous arriverions à Ushuaia. Un petit détail quoi ! La majorité de mes voyageurs assis dans les dernières rangées devaient remonter vers les sièges tout à l''avant de l''appareil, à contre courant  des voyageurs qui entraient. Quel meli-melo...nous y sommes arrivés mais essayez donc de comprendre pourquoi ?

Arrivés à Buenos Aires notre charmante guide Gilda nous a accueillis pour nous amener à nouveau à notre bel hôtel, le Savoy, où nous passerons la nuit. Une journée plus relaxe et tous en profiteront pour se reposer un peu avant notre sortie pour souper en ville.

Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube