Jour 20, le dimanche 20 novembre 2011

Abou Dhabi

Bonsoir tout le monde,

Notre beau voyage tire à sa fin et nous voici, aujourd''hui, à notre dernier port d''escale, celui d''Abou Dhabi.

Notre arrivée s''est faite, encore une fois, sous un soleil déjà très chaud pour 8h00 du matin. On nous annonce un bon 34 degrés aujourd''hui et aucun nuage à l''horizon. De plus, comme nous sommes dans un pays arabe où l''on doit faire un peu plus attention aux vêtements que l''on porte, ce fut assez compliqué de bien choisir ceux-ci afin de ne pas vexer nos hôtes. Surtout que ce matin, nous avons la visite d''une mosquée et que l''on doit, nous les femmes, ne montrer que notre visage et nos mains...Pas évident à 34 degrés !

Nous avons quitté le navire pour notre journée dans la belle ville d''Abou Dhabi. Notre première visite fut celle de la Grande Mosquée, symbole de l''architecture néo-islamique. Quelle belle mosquée et je dirais d''avantage très impressionnante. On l''aperçoit de loin, elle est immense et toute blanche. C''est éblouissant. Nous nous en étions fait pour rien avec les vêtements car ils ont passé des robes noires à toutes les femmes et des voiles si nous n''avions pas nos foulards. Vous verrez les photos et vous allez surtout bien rire. Je dois vous dire par contre que l''architecture, les pierres incrustées sur toutes les colonnes de la mosquée me rappelaient mon passage au Taj Mahal en Inde. Que de travail et quelle beauté. Les lustres immenses et magnifiques ont été fabriqués par Swarovski avec beaucoup de finesse. Le tapis, fait en Iran, a demandé le travail de 2 000 artisans sur 3 ans. On peut y accueillir 40 000 personnes. WOW !!! C''est une des plus belles jamais visitées et tous les clients étaient ébahis. Il faut dire que ce fut un peu le party avec toutes les femmes costumées pour la visite. Nous étions pas mal belles vous allez voir !

Après cette belle découverte, nous nous sommes dirigés vers un hôtel 7 étoiles, le Emirats Palace Hotel, pour aller prendre le thé. Encore ici des WOW !!! Quel luxe et nous n''avons vu que le lobby et l''endroit où l''on sert le thé. C''est tout un luxe que de pouvoir vivre cette expérience. Confortablement installés, nous avons dégusté des petits sandwichs, des scones avec crème et confiture et des desserts succulents. Quel service ! Nous y avons pris du bon temps. Ensuite, un peu de temps pour voir l''hôtel. Toutes les chambres sont des suites à 2 500 $ la nuit pour les moins chers et pour les plus dispendieuses on doit payer environ 25 000 $ la nuit. Imaginez-vous donc que cet hôtel dispose d''une machine distributrice d''or. Bien oui, de l''or livré par une machine en plein lobby. L''Emirats Palace Hotel, ouvert en mars 2005, est probablement l''hôtel le plus coûteux jamais construit au monde. Il a coûté environ 3 milliards de dollars au gouvernement d''Abou Dhabi. On le prend souvent, à tort, pour le palais présidentiel et il compte un peu moins de 400 chambres et suites et la plupart de ses décors intérieurs sont en marbre ou en or. Plus on se rapproche et plus on se croirait dans l''antique Babylone, aux portes du palais de Nabuchodonosor. L''ensemble s''étend sur 100 hectares de terrain, dont 15 pour la superbe bâtisse. Pelouses et jardins en terrasse, comme les célèbres Jardins suspendus, escalier monumental orné de colonnes flambeaux, toitures surmontées de dômes turquoise et or...c''est le fleuron de l''hôtellerie d''Abou Dhabi, le pendant du Burj Al Arab de Dubaï.  De loin, on ne voit que le bâtiment principal, octogone de 8 étages en tout et dont la couleur ocre rose rappelle les dunes du désert. On arrive à l''entrée: fontaines, étendues de gazon d''un vert anglais, coupoles scintillant au soleil, perspectives travaillées...la féérie commence. Elle se poursuit à l''intérieur et prend des proportions telles dans le lobby principal situé au 4e étage qu''on a un peu l''impression de se retrouver dans une bijouterie. Colonnes aux chapiteaux dorés à l''or 24 carats, mosaïques au sol en marbre de couleur, voûtes aux plafonds à caissons rehaussés d''or, dômes aux dessins géométriques filetés d''or et d''argent, lustres imposants, murs peints en argent ornés de fils de soie (travail réalisé à la main). Les matériaux sont luxueux, la décoration foisonnante de détails ciselés et l''ensemble sobre, ce qui peut sembler paradoxal. Les tableaux de la structure sont des pièces uniques. Une galerie est dévolue à des antiquités achetées dans le monde entier. Trois étages sont exclusivement réservés aux chefs d''État. Chaque aile dispose de sa propre réception, de sa salle de sport et d''un accès à la plage. Au sein de la structure sont aménagées de nombreuses cours intérieures agrémentées de palmiers artificiels entourés de sable ou d''une étendue de cailloux blancs. À l''extérieur, côté creek, une très vaste piscine paysagée s''étend entre terrasse, pelouse et plage. À cette première piscine s''ajoute une seconde spécialement prévue pour les enfants. Le mobilier de détente est celui d''un hôtel de luxe. Le spa propose une multitude de traitements très séduisants et diversifiés. Pas moins de 17 boutiques complètent les services offerts. Depuis son inauguration, le centre de conférence de l''hôtel a accueilli plusieurs représentations de musique classique et de ballets. Lorsque l''on quitte la ville ou la Corniche en direction de l''Heritage Village ou du Marina Hall, il est impossible de ne pas apercevoir ce superbe édifice.

Notre visite nous a ensuite amenés dans le futur d''Abou Dhabi. Encore ici, c''est irréel ce que l''on voit et ce qui sera construit dans les prochaines années. La ville d''Abou Dhabi veut devenir la ville culturelle des Émirats arabes unis. Si Dubaï est la ville commerciale et financière, Abou Dhabi qui possède le pétrole, et non Dubaï, délogera à mon avis Dubaï dans quelques années. Vous verrez les nombreuses maquettes que j''ai photographiées. Quel beau projet et quelle ingéniosité !

Nous avons ensuite visité le site du Grand Prix avec son hôtel de luxe à l''intérieur duquel passe la piste et nous avons vu le site de Ferrari pas très loin. Que de richesses en plein désert.

Maintenant, un peu de détails sur Abou Dhabi, capitale de l''émirat d''Abou Dhabi et des Émirats arabes unis depuis 1971. Bien que l''on trouve des traces de civilisation plusieurs millénaires avant notre ère, la zone n''a été habitée en permanence qu''à partir du XVIIIe siècle. Mais c''est au XXe siècle que la ville a connu une croissance importante, en grande partie grâce aux revenus du pétrole. Aujourd''hui, la ville compte près de 600 000 habitants, la troisième agglomération après Dubaï et Charjah. Elle est le centre politique et industriel des Émirats et un centre culturel et commercial important dans le golfe Persique, du fait de sa position de capitale. C''est une ville côtière qui donne sur le golfe Persique, située à environ 160 km de Dubaï. À l''origine, cantonnée sur une île en forme de "T" qui s''avance dans le golfe Persique, elle est reliée à la terre ferme par trois ponts. Aujourd''hui, la ville s''étend dans le désert du Rub al-Khali, sur la péninsule Arabique. Des terres sont également gagnées sur la mer par la construction d''îles artificielles en sable. On y trouve plusieurs centres commerciaux dont les plus grands, le Al Wahda Mall et le Marina Mall, contiennent près de 144 magasins pour le premier et 160 pour le second. On trouve dans le centre-ville un grand nombre de gratte-ciel, ainsi que d''autres bâtiments plus anciens d''une taille plus modeste. La plupart des rues sont extrêmement larges, certaines ont dans leur milieu de grandes pelouses arrosées chaque soir par des gicleurs automatiques. La Corniche est un grand chemin pavé de céramiques faisant face à la mer et de grandes villas sont présentes en périphérie de la ville.

De retour au navire pour notre dernière soirée avant Dubaï, demain matin.

À bientôt

Louise

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube