Jour 11, le vendredi 11 novembre 2011

Désert du Wadi Rum:

Une autre très belle journée dans le désert le plus célèbre et le plus majestueux de Jordanie, le Wadi Rum. Nous avons rejoint nos guides qui nous attendaient sur le quai à 9h00. C''est vraiment drôle de voir leurs vêtements car ils sont maintenant en hiver en Jordanie, bien oui l''hiver à 24 degrés le matin et on prévoit 30 degrés cet après-midi. Ils sont habillés comme nous durant nos froids de novembre avec des doubles au cas où... Nous, nous sortons en chemisier à manches courtes donc toute une différence ! Nous nous sommes rendus à environ 1 heure en autobus, au point de départ de nos jeeps, pour l''expédition dans le désert du Wadi Rum. Un paysage désertique très spectaculaire et moi qui aime les déserts...j''ai été conquise par celui-ci qui est vraiment exceptionnel ! 

Nos jeeps Toyota nous attendaient et nous en avions réservé plusieurs afin de n''être que 4 personnes et non 6 personnes par jeep. Il faut encore pensé que souvent les québécois sont bien portants et que la place pour 6 est souvent pour un bon 4 par chez-nous....et nous avions raison ! La place était parfaite pour nos clients. Je dois vous dire que l''on s''est fait brassé par contre car la suspension des jeeps était plutôt inexistante et les routes du désert assez rudimentaires. Nous avons survécus et on a bien ri, pas question de prendre des photos en route !! On se cramponnait et on attendait les arrêts pour faire les photos. Quels beaux paysages nous avons découverts dans ce désert. Des couleurs incroyables aussi sur les rochers. Des peintures rupestres des ancêtres qui y ont vécu étaient aussi visibles sur des parois rocheuses. 

Notre dîner fut servi dans un campement de bédouins en plein coeur du désert. C''est un site utilisé pour y passer la nuit si on le désire. Pour nous, c''était juste un aperçu et on a pu visiter une tente bédouine utilisée par les touristes. Le repas était succulent et tout cela en plein désert. Nous y avons dégusté la boisson locale, arak, qui ressemble un peu à de l''ouzo en Grèce. La nourriture avait beaucoup de goût et nous avons découvert un peu de la Jordanie dans cette aventure. De retour au navire en fin d''après-midi, plusieurs personnes ont décidé de faire un petit arrêt découverte et magasinage dans la ville d''Aqaba avant de remonter à bord. Ce soir, notre navire retournera dans les eaux internationales tout près du port d''Aqaba afin de pouvoir ouvrir son casino et ses boutiques et aussi minimiser le coût souvent onéreux chargé aux navires pour être à quai dans les ports d''escale. C''était bien drôle car on voyait du port d''Aqaba le port d''Eilat en Israël situé de l''autre côté de la baie. Demain, nous serons dans ce port d''Israël.

Voici un peu d''information sur le Wadi Rum pour ceux qui aiment en apprendre un peu plus sur les endroits que nous visitons. Le Wadi Rum est une large vallée posée sur un socle de granit, bordée de falaises de grès rouge  et qui s''étend sur 70 km environ. Si à Petra c''est l''homme qui a créé cette extraordinaire beauté, dans le Wadi Rum c''est l''action millénaire de l''érosion du vent, conjuguée au sable, qui a créé ces paysages naturels où les roches ont pris des formes étranges. Ce bien couvrant 74 000 hectares, inscrit en 2011 comme site mixte naturel et culturel au patrimoine mondial, se trouve au sud de la Jordanie, près de la frontière avec l''Arabie Saoudite. Il s''agit d''un paysage désertique très spectaculaire avec des canyons, des arches naturelles, des falaises, des rampes et des grottes. La présence de pétroglyphes, d''inscriptions gravées et de vestiges archéologiques témoigne de 12 000 ans d''occupation humaine et d''interaction avec l''environnement naturel. La combinaison de 25 000 pétroglyphes et de 20 000 inscriptions retrace l''évolution de la pensée humaine et les débuts de l''écriture alphabétique. Le site illustre l''évolution des activités pastorales, agricoles et urbaines dans la région. Voici quelques sites touristiques du Wadi Rum: le temple nabatéen, la source de Lawrence, Khazali Canyon, les dunes, Burdah Rock Bridge, Um Frouth Rock Bridge, Burrah Canyon, Sunset Sites, inscriptions talmud et nabatéennes. 

Quant aux 7 piliers de la sagesse, ce lieu est époustouflant, intemporel et a été laissé quasiment intact par les hommes et leurs activités destructrices. Ici, ce sont l''eau et le vent qui ont sculpté ces tours gigantesques et imposantes, décrites avec élégance par T. E. Lawrence comme "vastes, résonnantes, à l''image de Dieu". Un labyrinthe de roche monolithique s''étend du sol à une hauteur de 1 750 mètres, créant ainsi un terrain idéal pour les grimpeurs les plus chevronnés. Les randonneurs apprécieront le calme des espaces déployés à perte de vue, exploreront les canyons et les gueltas pour découvrir ses dessins sur la roche de 4 000 ans et les autres trésors prodigieux de cette immensité désertique. Également connu sous le nom de "vallée de la lune", c''est dans ce lieu que le prince Fayçal Bin Hussein et T.E. Lawrence installèrent leur quartier général pendant la Révolte arabe contre les Ottomans lors de la Première guerre mondiale. Leurs exploits sont intimement liés à l''histoire de ce lieu magique. Il existe plusieurs pistes pour explorer le Wadi Rum. Il est conseillé aux touristes de se rendre au Visitor''s Centre où, outre les équipements pour visiteurs, ils peuvent louer des 4x4 avec chauffeur/guide pour une excursion de deux à trois heures dans les sites les plus connus du Wadi. Ils peuvent également louer un chameau et un guide et définir la durée du trajet avant le départ via le Visitor''s Centre et organiser une nuitée sous un décor étoilé dans une tente bédouine où on leur sevira un dîner traditionnel au coin du feu accompagné de musique arabe. Lorsqu''ils auront défini le moyen de transport, divers choix s''offrent aux visiteurs: par exemple, un voyage au pont rocheux de Burdah, le plus haut du Wadi Rum, via les 7 piliers de la sagesse et bien d''autres sites intéressants prendra une journée entière en voiture ou bien une journée et une nuit à dos de chameau. Bien d''autres informations et trajets différents sont disponibles.

Les bédouins de la région ont conservé leur style de vie semi-nomade. Ils sont très accueillants envers les visiteurs et les invitent souvent à venir prendre un café ou même un repas. 

Bonne journée

Louise

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube