Jours 10 et 11, les samedi 12 et dimanche 13 mai 2012

Samedi 12 mai : Kusadasi, Turquie

Pour quelques personnes, le réveil de ce matin s''est fait avec la prière si le vent était de leur côté du navire et dirigeait les prières du haut des minarets de la ville. Heureusement que pour plusieurs leur porte-patio était assez bien étanche et personne n''a semblé avoir eu ce réveil assez différent lorsque l''on entend au loin ces prières faites avant le lever du soleil et aussi à 3 autres reprises dans la journée pour les musulmans de la ville. C''est un dépaysement que de se retrouver pour la première fois dans un monde où la religion musulmane est importante. J''adore ce pays qu''est la Turquie, quel beau pays! Et, je dois vous dire, que c''est une découverte que de visiter ce pays si riche en histoire. La Turquie est le berceau des civilisations et aussi un paradis avec ses belles plages, ses bons restaurants et ses nombreux souks où l''on peut faire des achats intéressants, sans oublier le peuple qui est si gentil et accueillant. Nous avons eu, aujourd''hui, qu''un petit aperçu de ce que le pays a à nous offrir avec le grandiose site antique d''Éphèse, bien conservé et l''un des meilleurs exemples d''architecture romaine ancienne.

Ce matin, on nous annonçait une probabilité de pluie à 80 % et bien non, nous avons échappé à cette prédiction et il a fait très beau pour notre visite d''Éphèse. Heureusement, car comme les tracés pour en faire la visite se font très souvent sur des immenses dalles de marbre, je ne veux pas penser avoir à y circuler avec la pluie. Comme toujours, nos guides étaient exceptionnels et passionnés. Le site d''Éphèse que nous avons parcouru pendant près de 2 heures nous a permis de connaître un peu plus cette ville. Éphèse, l''une des plus anciennes et importantes cités grecques d''Asie Mineure, est située à près de 7 kilomètres à l''intérieur des terres près des villes de Selçuk et Kusadasi dans l''ouest de l''actuelle Turquie. Éphèse était dans l''Antiquité et encore à l''époque byzantine, l''un des ports les plus actifs de la mer Égée. C''est un vaste site archéologique déployant de très beaux vestiges de plusieurs civilisations. Éphèse était la capitale de la province d''Asie et pouvait se comparer à Alexandrie, à Antioche et même à Rome. On peut y voir l''Odéon, le Prytanée ou hôtel de la ville, la place de Domicien, l''arc de triomphe, la fontaine de Trajan, le temple Hadrien, la bibliothèque de Celsus, etc...L''Artémision, le grand sanctuaire dédié à Artémis la déesse tutélaire de la cité, comptait parmi les sept merveilles du monde et Éphèse lui devait une grande part de sa renommée.

Nous avons par la suite accédé au haut de la colline pour aller nous recueillir dans un lieu de pèlerinage important pour les chrétiens, la maison de la Vierge Marie. C''était l''endroit où Saint-Jean avait amené Marie et on dit que son tombeau serait caché sur cette montagne. Nous avons vu l''endroit où Marie vécut à la fin de sa vie. Ce qui est drôle, c''est que les musulmans viennent aussi s''y recueillir.

Après cet arrêt, nous avons repris la route du port de Kusadasi et nous nous sommes arrêtés à une grande maison de fabrication de vêtements de cuir. Notre groupe a eu droit à un défilé de mode qui montrait les nouvelles collections qui seront vendues en Italie dans les prochains mois. WOW! Beau travail et un vrai défilé quoi ! Avec nos cartons, nous pouvions noter les morceaux qui captaient notre attention et ensuite les voir dans la belle boutique de vente. Ce fut un arrêt apprécié de tous et plusieurs en ont profité pour se faire un petit plaisir et, comme Pierre le dit si bien, "Faites-vous donc plaisir, vous avez le droit au bonheur"!

De retour au navire pour le lunch et ensuite un peu de découverte dans la ville et le port de Kusadasi qui est un paradis pour ceux qui aiment magasiner. Nous y avons fait de bons achats et profité que la Turquie est un des grands joueurs dans le monde de la confection et des beaux cotons. Notre navire a quitté le port de Kusadasi à 18 h 00 pour notre retour en Grèce, à l''île de Rhodes. 

Marjo, Claude et les tantes Francine et Michelle aimeraient souhaiter une magnifique journée de la fête des mamans à Claudia qui est devenue maman à son tour.

Dimanche 13 mai : Rhodes

BONNE FÊTE DES MAMANS!

C''est vraiment un itinéraire splendide et, avis aux intéressés, on le fera à nouveau en mai 2013. Nous avons quitté la Turquie hier soir et ce matin on se réveille dans la belle ville de Rhodes, capitale touristique des îles du Dodécanèse. Reconnue pour ses belles plages de sable ou de galets et pour sa végétation unique parmi toutes les îles grecques, c''est plus une île verdoyante que sèche comme Mykonos et Santorini où nous serons demain.

Ce qui frappe le plus à notre arrivée dans ce très beau port de mer, c''est la splendide ville médiévale qui nous accueille. La ville est encerclée de remparts datant du Moyen Âge et, à l''intérieur, la promenade dans ses ruelles anciennes avec ses boutiques et restaurants est sans contredit un des plus de cette île très visitée. Ce furent les chevaliers de l''ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem qui ont fortifié la ville pour protéger ses habitants contre les invasions turques car l''île de Rhodes est plus près de la Turquie que de la Grèce continentale. L''île de Rhodes est la plus ensoleillée d''Europe avec 300 jours d''ensoleillement par an.

Rhodes est l''une des îles grecques les plus connues et les touristes la visite depuis des décennies. C''est une île magnifique. Rhodes est l''île du dieu solaire Hélios. Selon la mythologie, il tomba amoureux de la nymphe Rhodes et quand il l''illumina de ses rayons elle prit la forme de l''île. La plupart des habitants sont impliqués dans le tourisme mais il y a aussi un grand nombre de fermiers et d''agriculteurs. Ils cultivent du raisin et élèvent des chèvres. L''île compte aussi une importante base militaire. Dominée par le Palais des grands maîtres, la cité médiévale est entourée de douves et de 4 km de remparts. Onze portes s''ouvrent sur la vieille ville qui regroupe le Collachium et le Bourg. Le Collachium dont la construction fut entamée en 1309, était le quartier des chevaliers. Dans le Bourg, vivait le reste de la population composée de juifs, d''ottomans et de grecs. La vieille ville compte parmi les plus belles villes fortifiées et est inscrite au patrimoine mondial naturel et culturel. La rue des chevaliers, célèbre rue médiévale de la vieille ville, s''étend entre le port et le Palais des grands maîtres. Elle est bordée par les auberges des nationalités. Construites au XIVe siècle dans le style gothique, les auberges étaient le lieu de réunion des chevaliers. La ville nouvelle s''agrandit progressivement au cours du siècle dernier et se développera dans les années 20 pendant l''occupation de l''Italie, avec la construction de bâtiments publics grandioses près du port. L''influence italienne y est toujours manifeste.

Les gens viennent à Rhodes en grand nombre durant la saison d''hiver où la température est normalement dans les 17 degrés, mais les plus nombreux à venir sont durant la saison d''été où il fait bon vivre avec environ 30 degrés. Les hôtels sont nombreux et, en saison, sur cette toute petite île de 1 400 km2, on compte plus de 220 vols qui arrivent à l''aéroport de Rhodes et à cela il ne faut pas oublier les nombreux bateaux de croisière qui, à chaque jour, accostent à son très beau port surtout si près de la ville.

Nous avons visité avec une charmante guide la ville de Rhodes et notre tour a débuté avec un petit circuit panoramique qui nous a permis de voir quelques plages de l''île.

Notre visite à l''intérieur nous a montré le magnifique Palais des chevaliers de Saint-Jean connu aussi sous le nom de Palais des grands maîtres. C''est un palais composé de 3 000 pièces, d''une douve, de pont-levis, de miradors et de remparts colossaux. Mais ce qui nous a aussi beaucoup impressionnés ce sont les très belles mosaïques qui ornaient les planchers. Il faut dire que l''histoire grecque est passionnante avec tous ces dieux et ces déesses. Cela donnait beaucoup de sujets à faire en peintures ou mosaïques aux artistes de l''époque.

En terminant la visite dans le coeur de la ville, tous étaient enchantés de profiter de la belle journée ensoleillée et de ce centre-ville accueillant à souhait pour y faire des emplettes. Ce fut le bonheur pour trouver de petits souvenirs et pourquoi pas se faire plaisir en cette belle journée de fête des mamans! J''aimerais souhaiter une très belle fête des mamans à toutes nos lectrices, plus particulièrement la mienne, maman Thérèse, qui n''a pas la chance d''avoir sa fille à ses côtés pour la fêter. Bonne fête maman et même si je suis souvent très loin, j''aimerais te dire que je t''aime!

Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube