Bonjour à tous. Mes excuses pour le délai mais des événements imprévus sont arrivés et j''ai été dans l''impossibilité de continuer mes récits de voyage pendant quelques jours.

Jour 15, le jeudi 17 mai 2012

Arrivée à Venise et découverte des îles de Murano et Burano

Bonjour,

Cette nuit, pour ceux qui voulaient expérimenter un peu de mouvement sur la mer, ils ont été chanceux car pour notre dernière nuit de navigation nous avons eu droit à une petite berceuse par la mer Adriatique. Cette température plus houleuse a débuté mercredi en soirée et, pour plusieurs, ce fut un plaisir de voir les vagues et de réaliser que notre très beau navire était des plus stables. D''ailleurs, personne n''a été incommodé par la mer durant la nuit et le lendemain, comme nous arrivions dans l''archipel de Venise, nous étions tous prêts à vivre cette arrivée tant attendue dans la belle ville romantique de Venise. Imaginez un bateau de 122 000 tonnes qui avance lentement entre les centaines de vaporettos qui se taillent une place dans la lagune de Venise. Un magnifique soleil, aucun nuage et une mer parfaite et sans vague nous accompagnaient pour cette spectaculaire arrivée. Le tout a débuté vers 8 h 30 le matin et ce jusqu''à 10 h 00, heure à laquelle notre navire accostait pour notre dernier port de croisière, celui de Venise. Pour nous faire vivre encore plus d''émotions lors de cette arrivée, le personnel du navire a fait joué du Andéa Boccelli sur les ponts où tous les voyageurs étaient installés pour prendre des photos des magnifiques bâtiments de la lagune de Venise. Quel spectacle et accompagné de quelques frissons que demander de plus pour notre dernière partie de navigation que celle de terminer dans un si beau décor. Nous étions donc fin prêts à débarquer pour notre après-midi de visite. Nous avions prévu aujourd''hui de visiter les deux charmantes îles de Murano et Burano, les bijoux de la lagune de Venise. Accompagnés de Martha et Francesca, nos deux guides de Venise, nous sommes embarqués dans un vaporetto privé pour aller à leur découverte. On doit dire que nous sommes très chanceux car hier, où nous avons eu quelques mouvements en mer, c''était le déluge à Venise et, en plus, avec un froid de canard....Pour nous, la navigation avec le soleil vers l''île de Murano fut splendide. Murano se trouvait à environ 45 minutes de navigation dans la lagune. Nos guides nous ont commenté les beautés des bâtiments construits sur pilotis sur les berges de la lagune. Tout est vraiment différent et les constructions sont uniques au monde.

Arrivés à Murano, nous avons été accueillis par les propriétaires d''une fabrique de verre soufflé, car on nous attendait pour nous faire la démonstration des talents des souffleurs de Murano. Murano est célèbre de par le monde pour son verre soufflé. Pour ceux qui ont visité le magnifique casino du Bellagio à Las Vegas, je suis certaine que vous avez remarqué, dans le hall d''entrée, l''ensemble de fleurs de Murano qui couvre le plafond à l''entrée du casino. Est-ce que vous savez que cet ensemble floral a coûté la modique somme de 10 000 000 $. Magnifique tout comme le prix mais la renommée de Murano est partout et aujourd''hui, nous sommes là, sur cette petite île de la lagune, à visiter cette belle fabrique. Un maître artiste a réalisé pour nous en peu de temps des pièces de verre, mais le petit cheval fait en quelques minutes en a impressionné plus d''un dans notre groupe. Une petite promenade en suivant le canal nous a amenés à sa belle cathédrale et aussi à plusieurs de ses belles boutiques de verre. Murano est la plus grande des îles de la lagune et regorge d''ateliers de verriers.  Elle fut peuplée en même temps que la République de Venise et partagea le même destin. Elle fut même pratiquement indépendante pendant 500 ans, jusqu''à l''arrivée de Bonaparte qui mit fin à la République. Elle était autrefois couverte de vignes, de vergers et de jardins de plaisance où les aristocrates venaient flâner. Elle est encore dotée d''un phare qui permet aux bateaux d''entrer dans la lagune. Les principaux lieux de promenade pour les touristes sont les deux grandes rues bordées de magasins de verrerie. Le Musée du verre montre la plus grande collection au monde de verrerie de Venise. L''île possède un Grand Canal aux noms divers où se mirent de délicieux petits palais du XIVe siècle qui servaient de résidences d''été. En 1291, le gouvernement du Doge décida de déplacer définitivement les fours des verreries sur l''île de Murano afin d''éviter les incendies dans la ville de Venise. Murano devient ainsi la grande manufacture du verre et du cristal de Venise. Cet artisanat y est pratiqué depuis des siècles et, même si les productions de l''île sont parfois un peu kitsch, c''est un plaisir que de rapporter chez soi un objet de Murano fabriqué avec tant de talent.

Mais, l''apogée de cet après-midi, fut lorsque nous sommes arrivés à Burano, située à 15 minutes de Murano, et que nous avons découvert toutes ces belles petites maisons de couleurs différentes. Notre guide nous expliquait que c''était l''idée de femmes de l''île de peinturer de différentes couleurs les maisons qui se ressemblaient énormément car elles étaient toutes alignées le long du canal. Cela facilitait le retour à la maison de leur mari pêcheur après leur journée en mer. C''est aussi une île reconnue pour ses dentelières qui continuent la pratique de leur art encore aujourd''hui. Notre guide nous a accompagnés pour rencontrer une de ces dames afin de connaître quelques secrets. Sous un soleil radieux, les maisons aux couleurs éclatantes ont été immortalisées dans nos photos de Burano. Les clients ont eu le temps de se promener, tout en flânant le long des canaux, de prendre une bonne bière tout en dégustant une délicieuse pizza sur une terrasse. C''est super la "Dolce Vita" en Italie! Burano  est l''île dont on se souviendra le mieux parce qu''elle est un bouquet de fleurs éclatantes. Elle est située près de Torcello, dans un paysage gris aux eaux sombres, où elle fait jaillir des gerbes de reflets multicolores dignes d''un grand artificier. Jean Cocteau a écrit qu''elle avait les couleurs d''un printemps fou. Comme les autres îles de la lagune, Burano est vouée à la pêche. Les barques nombreuses dorment sagement dans les canaux étroits, doublées par leurs reflets qui tanguent silencieusement. Se perdrent dans les rues est un véritable plaisir. Tout est pêle-mêle, les maisons de couleurs franches cadrées de sages fenêtres cernées de blanc que les pots de fleurs, deux par deux, garnissent uniformément. On y vit dehors, sur le pas des portes, dans la couleur. Vivre dehors devant sa porte signifiait pour la plupart des femmes de l''île: faire de la dentelle. Cet enlacement savant du fil fut connu à Venise depuis le XVIe siècle. Les dentelles à l''aiguille au "point de Venise" ont été rapidement considérée comme les plus belles du monde. Ce très ancien métier fut cependant oublié, du fait notamment de la concurrence française, et ne reprit vie qu''au XIXe siècle. On prétend qu''il fallut trouver une dentelière très âgée qui sut se souvenir du fameux "point à l''aiguille". Une école de dentelières fut créée en 1872 et dispense maintenant des cours.

De retour au navire pour le souper, on pouvait dire que le grand air avait fatigué mes clients qui ont décidé de ne pas sortir en soirée et d''attendre le lendemain pour aller marcher à Venise.

Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube