Accompagné par
Villes visitées

Jour 8, le samedi 23 juin 2012

Yaroslavl

Message pour Sylvie, fille de Pierrette, votre maman m’a demandé de vous dire que tout va super bien qu’elle n’a pas le mal de mer. La Volga est comme une mer d’huile donc tout va pour le mieux et elle est bien en forme.

Une autre bonne nuit toute douce en route vers Yaroslavl. Par contre, lorsque nous dormions, la météo n’a pas été clémente pour le capitaine car un épais brouillard a ralenti notre navire très tôt ce matin. Nous avons perdu une heure sur notre itinéraire prévu et cela nous a enlevé ce temps dans la ville d’Yaroslavl. Cela fait partie des choses imprévisibles lors d’un voyage. Nous avons tout de même fait le tour complet de la ville et ce n’est que notre temps libre qui a été écourté pour le bonheur de nos portefeuilles. Mais déjà vers 8 h 00 le soleil avait chassé le brouillard et il faisait un temps splendide comme depuis notre arrivée en Russie. Il a fait au moins 25 degrés aujourd’hui et le ciel était tout bleu.

Notre guide Marina, qui elle aussi parlait un français impeccable, nous a accompagnés à la découverte de la belle ville de Yaroslavl. Cette ville occupe une place spéciale parmi les anciennes villes de la Russie. C''est une des perles les plus précieuses dans le collier de l''anneau d’Or russe qui s''entend dans un rayon de 200 kilomètres au nord et nord-est de Moscou où se trouvent les plus anciennes villes de Russie. 

Yaroslavl, qui est la plus ancienne ville de la Volga, a célébré ses 1 000 ans l’année dernière. C''est également la plus grande ville de l''anneau d''Or. Elle fut fondée par le prince de Kiev, Yaroslav le Sage. La ville a bâti sa réputation sur ses fresques innombrables et ses superbes céramiques. La ville d’Yaroslavl garde tout le charme exceptionnel d''une cité historique et présente un véritable trésor culturel. C''est une ville riche en monuments car elle en compte pas moins de 785 parmi lesquels sept monuments archéologiques, quarante-trois monuments historiques, treize monuments d''art et sept cent vingt-deux monuments d''architecture. Aujourd''hui, Yaroslavl comptent une vingtaine d''édifices religieux, tous en activité. C''est également une ville prospère grâce à sa raffinerie de pétrole et son usine de production de moteurs. Depuis peu, on y a construit une des plus belles patinoires du monde.  

Nous avons débuté notre visite par une magnifique promenade dans un des beaux parcs bordant les deux rivières de la ville jusqu’au confluent de la Volga. La ville a aménagé cette belle promenade ainsi qu’un très beau parc avec des fontaines, lieu de plusieurs rassemblements populaires pour la population. Nous avons visité l’église de la Transfiguration du Sauveur, nouvellement construite. C’est intéressant de savoir que la ville compte plus de 30 églises et qu’ils ont construit cette nouvelle l’année dernière, c’est un peu différent de chez nous quoi. Nous avons continué notre tour de ville avec un arrêt à l’académie des Beaux-Arts de la ville, des guides en costume d’époque nous attendaient pour nous faire découvrir comment vivaient les nobles anciennement. Notre guide qui parlait français jouait le rôle de la fille du gouverneur et nous a fait profiter de la découverte de ce musée. Nous avons même terminé par une réception en notre honneur avec des musiciens et où nous avons pu apprendre sur les valses dansées à cette époque. Un fait intéressant était celui du langage des éventails, où notre charmante guide nous a montré le langage non verbal des belles dames de l’époque.

Notre dernier arrêt fut pour la rue piétonnière et son marché local et je me suis mise à la recherche d’un café internet encore une fois. Hier dans la ville d’Ouglitch, j’ai cherché un café internet et j’avais l’impression que l’on parlait d’une autre planète. Mon guide m’avait écrit en russe sur un papier que je cherchais un café internet mais vous auriez dû voir la figure des gens de la ville quand je leur montrais le papier. C’est vraiment peu développé dans les petites villes, mais aujourd’hui je m’attendais à trouver cela plus facilement car on parle d’une ville développée et industrielle avec plus de 300 000 habitants. Bien non, encore une fois c’était le néant et impossible de se brancher. J’ai cherché et cherché et j’ai trouvé mais une fois le café commandé l’internet ne fonctionnait pas. J’étais un peu désespérée quoi! J’ai eu plus de facilité en Afrique dans la brousse qu’ici en Russie! Heureusement qu’arrivée sur le navire j’ai eu droit à une faveur et j’ai pu utiliser l’ordinateur du navire qui avait un signal, étant branché à la ville. Donc, juste pour vous aviser que si je ne peux vous envoyer de message pour quelques jours c’est normal et cela ne veut pas dire que notre navire a coulé dans la Volga! J’ai aussi plein de photos mais il m’est impossible, n’étant pas branchée avec mon ordinateur portable, de vous les transférer. C’est donc à venir encore une fois.

Tout le monde se porte bien et adore son voyage. Nous avons souligné aujourd’hui l’anniversaire de Diane Fontaine Bourret. 

À demain si internet le veut bien!!!

Louise 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube