Villes visitées
Jours 14 et 15, les dimanche 26 et lundi 27 février 2012

Cantho

Après avoir quitté la populeuse ville de Saïgon, récemment rebaptisée Ho-Chi-Minh-Ville, nous nous sommes dirigés vers un territoire réservé au transport en barque, soit pour l''échange commercial, soit pour le déplacement des gens qui vivent dans les multiples canaux et affluents du Mékong.

Notre première balade en bateau, sous un soleil terrassant, nous a conduits à divers ateliers de métiers traditionnels. On a pu voir comment se fabriquait une liqueur concentrée dans laquelle les serpents et les herbes baignaient. Impressionnant ! Certains y ont même goûté !! Par la suite, on a pu observer comment se fait le riz soufflé grâce au sable chauffé du Mékong dans une grande casserole qui ensuite est passé dans un tamis pour éliminer les impuretés. On produit aussi le riz caramélisé et du caramel, encore là, selon les méthodes traditionnelles. Vraiment incroyable de voir comment le génie vietnamien arrive à faire ces succulentes friandises ! Par la suite, nous avons suivi un labyrinthe de canaux pour rejoindre le restaurant où nous allions prendre notre lunch. Le propriétaire du restaurant nous a présenté son fidèle ami....un python de 2,5 mètres qui a servi de foulard vietnamien à Denis, Marcel et Claudine. Belles photos et sensations assurées pour nos trois voyageurs ! Le repas encore ici très bien présenté avec, cette fois-ci, un poisson grillé assis sur un support, comme si c''était un objet de décoration dans une de nos bibliothèques à la maison. Différent et très bon ! On a pu voir aussi un marché local à l''heure de pointe où légumes et fruits aux couleurs vives se mélangeaient avec les poissons, viandes et odeurs de toutes sortes. Avis aux coeurs fragiles ! Un p''tit masque de coton que portent les vietnamiens pour se protéger du soleil et de la pollution n''aurait pas été de trop ! Le soir venu, dans notre hôtel au pied du Mékong avec une architecture coloniale et très élégante, allait être servi un souper joliment présenté qui a terminé en beauté notre journée.

Chaudoc

Au lendemain, poursuite de notre découverte du Mékong à bord de notre bateau qui, en partance de notre hôtel, allait nous faire connaître le marché flottant de Cantho. Tout d''abord, les bateaux s''identifient par le produit qu''ils vendent en accrochant celui-ci sur une branche de bambou afin que tous puissent l''identifier. Le troc et l''échange commercial se fait de différentes façons. Certains vont échanger leurs produits contre d''autres sans facture ni argent, d''autres vont passer par une barque centrale qui fait office de bureau de change et de facturation. Très animé ! Surprenant aussi comment les gens arrivent à manoeuvrer avec leur barque et moteur à hélices qui, quelques fois, doivent sortir de l''eau pour éviter les accidents. Il faut dire que ces moteurs à hélices sont comme une "mixette" qui, au lieu de battre la crème fouettée, bat leau.

Par la suite, route en autobus en direction de Chau Doc. Notre lunch d''aujourd''hui, où un plat particulier nous rappelait un peu trop le marché du jour précédent, allait être laissé de côté face aux autres petites bouchées qui nous ont permis de récupérer nos forces. À l''arrivée à notre hôtel de Chau Doc, situé face au Mékong et aux confluents de trois branches, offre un spectacle pour nos yeux et pour les amants de la photographie. Temps libre avant de repartir en bateau pour la découverte d''un vivier de poissons et voir la production de la potasse qui se fait à base de poissons, boue et autres et qui nourrit les poissons. On aurait bien aimé un p''tit masque contre les odeurs car c''était assez intense comme sensation olfactive. Par la suite, visite du village et de la culture des Chams. À l''origine de la Malaisie et pratiquant la religion musulmane, ce peuple ne compte qu''un peu plus de 100 000 adeptes aux frontières du Cambodge et du Vietnam. On a pu faire quelques achats de tissage et autres avant de voir leur mosquée d''un bleu et blanc immaculés. Quelques enfants se sont amusés à essayer de nous vendre des galettes faites maison en parcourant le village. Un souper raffiné et présentation à la française allait terminer notre journée où nous avons, une fois de plus, été captivés par une mosaïque culturelle vietnamienne des plus diversifiées.

Patrick Simard  

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube