Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

On prend un succulent petit-déjeuner et nous voilà prêts à quitter l’hôtel pour nous rendre à l’aéroport où nous prendrons notre envol vers Victoria Falls.  Le dîner, pris en vol, était léger pour notre grand bonheur mais surtout pour le bonheur de nos vêtements qui semblent rétrécir de jour en jour…

Un vol de moins d’une heure et demie.   À notre arrivée par contre, les formalités n’en finissent plus…  On dirait que le but ici, c’est de collecter notre argent pour le visa.   Nous pouvons vraiment dire que la bureaucratie est très lourde au Zimbabwe.  Au Botswana ce fût plus rapide par contre nous avions à reprendre nos valises et les apporter de notre mini van située au Zimbabwe vers nos jeeps qui nous attendaient de l’autre côté de la frontière donc au Botswana.  Nous sommes en Afrique, difficile de l’oublier… Aujourd’hui, ce fût la découverte pour nous d’un des vrais visages de l’Afrique.

Dès notre arrivée, notre guide Waldo nous attend et nous poursuivons notre route dans les paysages du Botswana.  Nous nous dirigeons vers le Cresta Mowana Safari Lodge, situé près du parc de Chobe.  Mais nous devons traverser à nouveau deux douanes terrestres et oui heureusement que les formalités de notre visa ont été faites dans le confort de la climatisation de l’aéroport.  Le passage terrestre est vraiment douteux et nous n’avons pas le droit de prendre des photos.  Nous devons même passer avec nos chaussures dans un petit bassin d’eau supposément décontaminant.  C’était drôle de voir Rosa avec ses espadrilles toutes blanches regarder le bassin et regarder ses espadrilles mais bon pas le choix on devait passer dedans…

La route est assez tranquille et nous voyons même des animaux broutant librement dans le parc.

Je vous parle un peu ici du parc National de Chobe. 

Que vous arriviez par avion ou par la route, le premier aperçu de la rivière - profonde et éblouissante dans le terrain sablonneux - est toujours à couper le souffle.  Elle apparaît comme une bande brillante, un ruban bleu paon, qui serpente à travers la petite ville de Kasane, et qui poursuit en désert - le parc national de Chobe.  Sans doute l'un des plus beaux fleuves d'Afrique, le Chobe soutient la diversité et la concentration de la faune de façon plus intense que partout ailleurs dans le pays. 

Fondé en 1968, le parc couvre environ 11 700 kms carrés, englobant les plaines inondables, marécages et forêts.  La rivière Chobe forme sa limite nord.  Il y a quatre zones géographiques distinctes dans le parc: le Chobe Riverfront, les casseroles Ngwezumba, Savute et Linyanti.  Le plus accessible et souvent visité du grand pays de jeu du Botswana, Chobe Riverfront est plus célèbre pour ses grands troupeaux d'éléphants et cape Buffalo, qui, pendant les mois secs d’hiver convergent vers la rivière pour boire.  Au cours de cette saison, à un moment précis de l'après-midi, vous pouvez voir des centaines d'éléphants à la fois.  Vous pouvez être littéralement encerclés par les éléphants.  Comme exemple, la route principale Serondella devient infranchissable et des dizaines de troupeaux familiaux traverser la route principale pour se frayer un chemin à la rivière pour boire, se baigner et jouer.  Le long des boucles qui épousent le bord de la rivière, vous pouvez voir jusqu'à 15 espèces différentes d'animaux pendant un safari, y compris waterbuck, lechwe, puku (ce qui est la seule partie du Botswana, où ils peuvent être vus), girafe, koudou, rouan et zibeline, impala, phacochère, bushbuck, des singes et des babouins, ainsi que le prédateur d'accompagnement lion, le léopard, l'hyène et le chacal.  Par l’eau, il est aussi possible de faire l'expérience du parc et des animaux, d'un autre point de vue.

Plus de 460 espèces d'oiseaux ont été enregistrées dans le parc, ce qui en fait l'un des sites de premier choix en Afrique pour safaris-oiseaux.  Les espèces qu’il est commun de voir comprennent les ibis sacrés, oies égyptiennes, les cormorans et les dards ubiquitaires, oies éperonné, Fishing Owl de pel, carmin guêpiers, la plupart des membres de la famille kingfisher, l'unique Pygargue, l’Aigle martial, et de nombreux membres de la famille des cigognes. 

Comme au Cresta Mowana Safari Lodge les activités du jour sont choisies selon divers facteurs tels que la température ou la visibilité, pour notre part, nous avons eu un superbe tour en ponton.  Nous avions deux pontons pour notre groupe avec des chips et des apéros.

Nous avons donc relaxé et nous avons profité de la belle température et du bon petit vent qui nous berçait.  Nous avons en peu de temps vu beaucoup d’animaux et d’oiseaux.  Le crocodile a été une de nos nouveautés aujourd’hui et les nombreux oiseaux.  On ne peut oublier aussi les hippopotames qui nous ont salués à notre passage.  Encore chanceux nous avons pu admirer même s’il était un peu loin un superbe léopard qui était à dévorer un buffle.  Mais nous avons aussi photographié un petit bateau avec des maniaques de la photographie.  Une des photographes professionnelles semblaient plus légère que l’appareil qu’elle utilisait.  La grande concentration d’animaux que l’on peut voir en même temps nous fascine.  Nous avons photographié un troupeau de buffle sur une pointe de l’île entre la Namibie et le Botswana car la rivière Chobe sert de frontière. Tout est différent de ce que nous avions vu à Kruger différent mais aussi joli!  La balade nous a aussi permis de voir un des plus beaux couchers de soleil, ceux qui nous marquent lorsque l’on vient en Afrique.  La boule de feu orange qui descend doucement derrière les collines. Tout simplement magnifique!  Nous sommes assurés que demain nous serons comblés car il y a une très grande population animalière ici.

Suite à cette belle rencontre avec les animaux, nous sommes revenus au lodge afin de partager un souper sur place et regagner nos chambres pour une bonne nuit de sommeil...bien méritée!

Oupss…. Je viens de voir une photo qui s’est glissée parmi les photos de la journée, une qui me fait sourire.  Pour ceux qui me connaissent, vous reconnaîtrez mon amour de chaton Thelaur et son adorable deuxième maman ma grande amie Lek qui en prend grand soin lors de mes absences.  Bien oui, Lek voulait me faire apprécier la chaleur en Afrique en me partageant une photo de mon bébé dans un paysage enneigé.

Les Louises

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube