Villes visitées

Jour 3, le jeudi 24 octobre 2013

Le Cap, visites

Quelle bonne nuit de sommeil dans les supers lits de ma chaîne d''hôtel préférée, Westin. Les lits sont absolument sublimes et on dort dans sur des nuages, c''est vraiment le confort et cette nuit, lorsque je me suis levée, j''ai réalisé que la salle de bain était faite avec des céramiques chauffantes. Quel luxe et quel plaisir d''y loger. Ce matin, tous les clients étaient en pleine forme et heureux de leur bonne nuit de récupération. Le petit-déjeuner est aussi exceptionnel et on y trouve de tout. Les fruits et les jus de fruits sont nombreux et on prend plaisir à découvrir de nouvelles saveurs de jus fraîchement pressés.

Notre charmant guide, avec qui j''avais eu le plaisir de travailler auparavant, Léonce était au rendez-vous et heureux d''être notre guide pour ce voyage. Tout commençait très bien et nous étions prêts pour l''aventure de la journée.

Le soleil était au rendez-vous et on nous annonçait 27 degrés que nous avons eu en après-midi. Beau et chaud!

Notre première visite de la journée était pour la découverte de l''île de Robben Island. Robben Island et sa prison symbolisent le triomphe de l’esprit humain, de la liberté et de la démocratie sur l’oppression. Nous avons accédé à l''île qui a été utilisée à différentes époques entre le XVIIe et le XXe siècles comme prison, hôpital pour les malades socialement indésirables et base militaire. Ses bâtiments, et en particulier ceux du XXe siècle, la prison à haute sécurité pour les prisonniers politiques, témoignent de l''oppression et du racisme qui régnaient avant le triomphe de la démocratie et de la liberté. À bord d''un catamaran nous avons atteint en 1/2 heure, l''île située au large du Cap, à 6,9 km à l''ouest de la côte de Bloubergstrand. De forme ovale, Robben Island mesure 3,3 km de long et 1,9 km de large pour une superficie de 5,07 km².

Nous avons tout d''abord fait une visite d''environ 45 minutes de l''île par autobus avec un guide local. Ce qui subsiste des épisodes de son histoire, ce sont les carrières du XVIIe siècle, la tombe de Hadije Kramat qui mourut en 1755, les bâtiments administratifs du «village» du XIXe siècle, comprenant une chapelle et un presbytère, un petit phare, l’église des lépreux, seul vestige d’une colonie de lépreux, les structures militaires de la Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui à l’abandon autour du port, et les bâtiments solides et fonctionnels de la prison de haute sécurité dont la construction a commencé sous le régime de l’apartheid dans les années 1960.

La valeur symbolique de Robben Island réside dans sa sombre histoire de pénitencier et d’hôpital pour les malheureux privés de liberté parce que socialement indésirables. Cela a pris fin dans les années 1990, au moment où le régime inhumain de l’apartheid a été rejeté par le peuple sud-africain. Les prisonniers politiques qui avaient été incarcérés sur l’île ont été libérés après de nombreuses années d’emprisonnement. Les bâtiments de Robben Island témoignent de manière éloquente des heures sombres de son histoire.  

La dernière partie de notre visite fût faite par un ex-détenu qui travaille maintenant à faire les visites intérieures et de nous parler de la vie des prisonniers qui, comme lui, ont passé des années sur cette île à cause de leur conviction et de leur détermination à vouloir améliorer le sort des Noirs d''Afrique. Témoignage émouvant et très intéressant durant cette visite et découverte pour plusieurs de ces pages d''histoire pénibles.

Nous avons visité la cellule de Nelson Mandela, cette image marquante de l''histoire de l''Afrique du Sud.  Nelson Rolihlahla Mandela, dont le nom du clan tribal est « Madiba », né le 18 juillet 1918 à Mvezo (Union d''Afrique du Sud) est un homme d''État sud-africain ; il a été l''un des dirigeants historiques de la lutte contre le système politique d''apartheid avant de devenir président de la République d''Afrique du Sud de 1994 à 1999, à la suite des premières élections nationales non raciales de l''histoire du pays. Le 12 juillet 1963, il est arrêté par la police sud-africaine sur indication de la CIA, puis est condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité lors du procès de Rivonia. Dès lors, il devient un symbole de la lutte pour l''égalité raciale et bénéficie d''un soutien international croissant.  

Après vingt-sept années d''emprisonnement dans des conditions souvent très dures, Mandela est relâché le 11 février 1990, et soutient la réconciliation et la négociation avec le gouvernement du président Frederik de Klerk. En 1993, il reçoit avec ce dernier le prix Nobel de la paix pour avoir conjointement et pacifiquement mis fin au régime d''apartheid et jeté les bases d''une nouvelle Afrique du Sud démocratique.  

Nous revenons au port Victoria et Alfred Waterfront pour un succulent dîner dans un restaurant du port. En après-midi, nous nous dirigeons vers la montagne de la Table pour y monter en téléphérique pouvant contenir 65 personnes et qui en 4 minutes nous amène au sommet de cette montagne emblématique de la ville du Cap. Symbole principal de la ville de Cap, la montagne de la Table, ou « Table Mountain », est une célèbre montagne qui doit son nom à son sommet « plat comme une table » étendu sur 3 km². Quand les nuages atteignent le sommet de la montagne on s''amuse à dire que « la nappe a été mise ». La Table Mountain culmine à 1 086 m. La vue à son sommet est splendide donnant sur les magnifiques baies et plages de l''océan Atlantique et sur les toits de la ville. Elle est flanquée de deux collines : la Signal Hill et la Lion''s Head, un peu en retrait. La montagne fait partie d''un parc national, abritant une faune très variée. Léonce nous a fait découvrir de ce sommet la ville tout en bas.

Une petite marche dans le quartier de Bo-Kaap a bien terminé notre après-midi. Les maisons colorées du quartier de Bo-Kaap sont situées dans le City Bowl, son nom signifie « Au-dessus du Cap » en Afrikaans et se réfère à la situation du quartier, lequel s''étend sur les flancs de la montagne de Signal Hill. Bo-Kaap abrite une forte concentration de Cape Muslims (Musulmans du Cap), lesquels sont les descendants de populations originaires de l''actuelle Malaisie, d''Inde et d''Indonésie qui furent déportés par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales à partir du XVIIe siècle afin de servir de main-d''œuvre dans la colonie.  

Bo-Kaap est aujourd''hui l''un des quartiers les plus pittoresques de la métropole sud-africaine en raison de la persistance de nombreuses ruelles pavées, de maisons peintes de couleurs pastel et de mosquées (8) dont l''architecture rappelle celle de l''Asie du Sud-Est.

Retour à notre hôtel et un peu de repos avant de retourner sur le front de mer pour notre excellent souper au restaurant Oyo situé dans un cadre idyllique. Le souper et le vin étaient excellents, nous avons la chance d''avoir un guide expert en vin qui m''aide à bien choisir les vins qui seront servis à mes clients durant les repas.

De retour à notre hôtel pour dormir, car demain apportera plein d''autres belles choses à découvrir.

Merci de nous lire

Louise

Merci à Lisette et Jacques Touzin pour votre gentil message. Je sais que vous nous suivez et je transmettrai vos bonjours à vos amis faisant partie de ce voyage. À la prochaine!

Louise
 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube