Villes visitées
Jour 4, le vendredi 25 octobre 2013

Hout Bay, Cap de Bonne-Espérance
 
Une journée un peu nuageuse ce matin à notre réveil, mais avec des percées de soleil de temps à autre.

Nous quittons le Cap pour aller au bout de l''Afrique plus précisément au cap de Bonne-Espérance à la pointe du continent africain.
Notre guide nous commente la route vers notre premier arrêt pour notre croisière dans la baie de Hout pour une ballade en bateau vers Dulker Island (l''île aux phoques). Nous y allons pour voir une des grandes colonies d''otaries à fourrure du Cap. La mer est assez calme et l''excursion dure environ 45 minutes. L''excursion permet d''observer les animaux au plus près. La plupart des otaries sont des mâles attendant l''époque de la reproduction, qui vivent sur leurs réserves de graisse et ne vont pas à l''eau pour se nourrir. Il est interdit de mettre le pied sur l''île. 
 
Nous reprenons la route vers notre deuxième arrêt qui, cette fois, nous fera découvrir une belle colonie de manchots africains. Depuis quelques années, une colonie de «Manchots du Cap» a colonisé les plages de The Boulders, près de la station balnéaire de Simon’s Town où nous avons fait un arrêt pour voir le beau côté colonial qui existe encore dans l''architecture des maisons de l''époque. L''oiseau est un palmipède, qui possède un bec et des ailes, mais il ne peut pas voler, vivant généralement sur terre et dans l’eau. Les manchots sont couverts de petites plumes semblables à des écailles. Pendant la mue, qui peut durer plusieurs semaines, ils ne pénètrent pas dans l''eau pour se nourrir, ils ne seraient plus «imperméables». Les oeufs sont pondus dans un terrier creusé par les parents eux-mêmes. Nous avons fait une belle balade pour aller les voir de plus près dans leur habitat naturel.

Un excellent repas, où nous avons mangé de la dorade, nous attendait avec une très belle vue sur la mer.

En début d''après midi, était déjà venu le temps de se rendre au bout du monde quoi!!!
 Nous voici au cap de Bonne-Espérance. Nous faisons l''ascension en funiculaire pour nous rendre au sommet d''où l''on peut apercevoir le Cap, la mer et les nombreux endroits où les navires s''échouaient lors de leur traversée à une certaine époque.

Le cap de Bonne-Espérance est un promontoire rocheux sur la côte atlantique de l''Afrique du Sud, à l''extrémité de la péninsule du Cap située au sud de la ville du Cap et qui ferme à l''ouest la False Bay. Ce promontoire rocheux se termine à Cape Point, à 2 km du cap de Bonne-Espérance proprement dit. C''est une réserve naturelle parcourue de sentiers côtiers. Lorsque l''on suit la côte depuis l''équateur, le cap de Bonne-Espérance marque le point psychologiquement important où on commence à voyager plus vers l''est que vers le sud. Ainsi, contourner le cap en 1488, était le plus grand objectif dans les efforts des Portugais pour établir des relations commerciales directes avec l''Extrême-Orient. Comme un des grands caps de l''océan Atlantique Sud, le cap de Bonne-Espérance eut, et a encore, une grande importance pour la navigation. Le terme « cap de Bonne-Espérance » fut aussi utilisé pour nommer la première colonie du Cap établie en 1652 dans les environs de la péninsule du Cap. Un peu avant la formation de l''Union sud-africaine, en 1910, la région fut appelée Province du Cap. Avec ses divers habitats, allant de montagnes rocheuses à des plages et la mer ouverte, le cap de Bonne-Espérance est habité par plus de 250 espèces d''oiseaux. La position stratégique du cap de Bonne-Espérance entre les deux plus grands océans fournit une grande diversité de vie marine. Il y a une grande différence entre le côté ouest et le côté est du cap à cause de la différence de température de la mer.
 

Une photo prise, au même endroit qu''il y a quelques années pour moi, me rappelle des souvenirs. Une de mes employées, Nicole, avait copié une photo de moi prise à cet endroit unique avec l''affiche du Cap Bonne Espérance. Elle avait par la suite tapissé une pinte de lait avec la mention "Portée disparue" - "Missing"  Louise a été vue la dernière fois en Afrique du Sud, dans cet endroit lointain. Elle s''amusait à montrer la pinte de lait à ceux qui demandait pour voir Mme Drouin. Je l''ai bien ri et l''histoire est restée. Je pourrai faire, à mon retour, une nouvelle pinte de lait avec la mention "retrouvée" en Afrique du Sud au même endroit.....


De retour à notre hôtel pour une petite douche et nous voilà repartis pour notre souper au Africa Café où nous avons dégusté des spécialités africaines sous une méthode de partage. Un beau souper et les photos vous plairont. Les africains sont un peuple à part. Nous avons eu droit à un petit spectacle de chants africains avec musique.

Une autre belle journée qui vient de se terminer et demain sera déjà le temps de quitter le Cap pour notre découverte de la région vinicole africaine.

Bonne soirée

Louise

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube