Villes visitées

Jour 10, le jeudi 31 octobre 2013

Route vers Pilgrim''s Rest

Nous quittons, encore une fois avec un soleil radieux, pour faire la route qui nous rapproche de nos safaris dans le parc Kruger. Notre nouvel autobus est super bien et en plus, comme nous sommes que 19 clients plus moi, c''est un tout petit groupe pour ce type de véhicule qui peut en prendre 46. On peut vous dire que nous avons de la place et cela est toujours très apprécié. Notre nouveau chauffeur pour les jours à venir se prénomme Alen. Notre guide Léonce est encore en poste avec nous au grand bonheur de tous. Il est tout à fait exceptionnel. Ce matin, nous avons eu droit à une chanson africaine et aussi à une petite danse. Il est amusant et surtout tellement connaissant qu''aucune question de mes voyageurs ne reste sans réponse. Un guide apprécié de tout le monde et qui semble bien aimé être avec nous également.

Ce matin, notre premier arrêt fut au village des Ndebeles, une des ethnies de la population Bantoue, originaire du Zimbabwe. Après une importante vague d’immigration, ils s’installèrent en grande partie, dans le nord-est de l’Afrique du Sud, dans la région du Transvaal, non loin de Pretoria, au nord du pays Zoulou. Dans le dialecte Ndebele, cette région s’appelle le KwaNdebele. Ce peuple est connu pour ses maisons aux motifs géométriques et colorés peints sur l’intérieur et l’extérieur des murs. Ils font de ces cases des édifices remarquables. Réalisés à partir de pigments organiques, ces figures symboliques tracées à la main, sont la prérogative seule des femmes du clan, une fois la puberté passée. Les hommes en sont toujours exclus. Ces formes stylisées et abstraites, expriment à la fois l’appartenance au clan et à la famille, les divers évènements rituels importants, mariages, initiations......et ils affirment la forte résistance tribale du peuple Ndebele à l’oppression blanche, l’apartheid. Arrivés sur place, dans un village reconstitué, notre guide Léonce nous a présenté 4 dames de la tribu de Ndebele, qui nous ont parlé de leur vie et de leur initiation. Intéressant, mais on ne changera pas de place avec elles! Léonce était scandalisé d''apprendre que la dote, qui doit être payée par le mari pour sa femme, est rendue à 16 vaches. Bien oui, cela se fait encore par ici. Elles nous ont aussi proposé de goûter des chenilles grillées, je suis toujours surprise de voir que plusieurs aiment essayer ce genre de chose, mais pas moi je vous le dis. Ensuite, une bière qu''elles font qui ressemblait à un liquide opaque pas trop apétissant et d''après les goûteurs pas très bonne également.

Après les informations nous étions attendus pour un excellent dîner à la résidence privée des propriétaires. Beaux jardins et atmosphère agréable pour le dîner. Une petite anecdote à la fin du repas une de nos voyageuses, Denise, se rend avant de partir à la salle de toilette. Une vieille maison possède toujours des vieilles portes et souvent avec des poignées et serrures pas trop faciles. Notre Denise est restée enfermée  dans cette toilette qui était prévue pour les handicapés. Elle avait beau essayer mais rien à faire la porte ne voulait pas s''ouvrir. Elle commence donc à s''inquiéter, nous croyant toutes parties, elle commence à crier au secours sortez-moi de là. Nous entendons son appel et on doit user de stratégie, car la clé était de son côté, mais heureusement que la clé passait sous la porte et nous avons pu récupérer notre Denise qui était vraiment heureuse de nous voir.

Nous continuons vers la belle petite ville de Pilgrim''s Rest et à notre arrêt en cours de route notre guide découvre un journal qui parlait de la grêle reçue sur cette partie de route deux jours avant. Nous, aujourd''hui, il doit faire 27 ou 29 degrés. Bizarre mais les photos étaient assez convaincantes.

Nous arrivons donc vers 16 h 00 à Pilgrim''s Rest et on se dépêche à aller faire un petit tour de la ville à pied, car les boutiques fermeront vers 17 h 30. Pilgrim’s Rest fut le lieu de frappe d''une monnaie boer à la fin de la Deuxième Guerre des Boers. Les installations étaient mobiles, pour pouvoir être déplacées en fonction des menaces. Cette mine permit de produire le célèbre et très rare Veldpond (littéralement livre du veld).
Le vieux cimetière témoigne de l''histoire de la localité. Toutes les tombes, où reposent généralement des uitlanders, sont orientées dans la même direction, si ce n''est la célèbre Robber’s Grave, la "tombe du voleur" (anonyme), perpendiculaire aux autres tombes, seulement ornée d''une croix et de la mention précitée. Celle-ci suggère que le voleur fut tué lors d''un vol dans l''une des tentes des prospecteurs. Ces tentes constituaient généralement la maison et un des seuls biens de ces prospecteurs, pouvant justifier de lourdes sanctions.
 
Le seul hôtel de la ville est l’Hôtel Royal et, comme cette ville est devenue une ville musée, ils ont transformé les vieilles maisons en chambres pour l’hôtel. Toutes différentes, nous étions donc logés dans la maison victorienne, la Monteque, Pilgrim’s Rest mansion etc… Nous nous sommes tous bien amusés avec ces petites chambres coquettes décorées à l’ancienne avec des bains sur pieds. Vraiment intéressant et amusant. Tous les clients ont bien aimé cette nuit avec un retour dans la ruée vers l’or en Afrique du Sud. Pour ceux qui ont fait l’Alaska avec moi, imaginez-vous dans une des maisons typiques pour y passer la nuit. Comme c''était soirée d''halloween, nous avons eu droit à un jeune garçon qui s''était déguisé, comme il était mignon et, comme nous n''avions pas de bonbon, on lui a fait cadeau de notre monnaie locale. Il était bien heureux. Vous n''avez pas remarqué, mais nous avons parmi nous un client qui aime bien faire rire tout le monde. Ce soir, Bernard avait pensé à apporter une barbe pour l''halloween. C''était bien drôle et en plus, si vous regardez les photos, vous le verrez se faire poser avec maman comme dans la p''tite vie mais la maman est bien réelle elle.

Un bon orage et de la pluie pour la nuit, tant mieux demain sera beau. Nous avons eu droit à une petite pause sans électricité, mais nous avions des bougies. Un retour dans le temps bien réussi!

Merci de me lire.

Louise
 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube