Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

 7e récit - 16 janvier - navigation passage de Drake


Nous avons vécu une autre nuit bercée par les vagues…  Le passage de Drake était encore assez mouvementé cependant, on nous annonce le retour de la mer plus calme dès notre entrée dans les Shetlands. Nous sommes très heureux de pouvoir marcher plus facilement à bord.

Mes voyageurs sont tous bien ce matin.  On s’habitue je pense bien mais surtout que nous sentons la mer devenir plus douce.  À notre réveil ce matin, nous avons aperçu notre premier iceberg, un tout petit mais tout de même un iceberg, flottant juste devant nous.  Quel bonheur pour nous de pouvoir admirer ces icebergs même si petits…

Nous avions rendez-vous ce matin au théâtre pour notre rencontre d’information pour nos sorties à venir.  L’équipe des naturalistes était présente et ils nous ont bien informés sur les procédures à suivre pour bien faire les choses lors de nos sorties. Intéressante et bien organisée, cette rencontre fût des plus instructives.  Maintenant nous sommes tous prêts à sortir et à vivre l’expérience de l’Antarctique.

Car en Antarctique, on ne fait pas ce que l’on veut.  S’étalant sur 14 millions de km², ce gigantesque continent, plus grand que l’Europe (10 millions de km²), est une immense réserve.  Ile colossale bordée par l’océan Austral et recouverte d’une épaisse calotte glaciaire, l’Antarctique n’est pas habité par l’homme à l’exception des chercheurs qui travaillent dans les bases scientifiques. 

Depuis 1959, ce territoire est régi par le traité international de l’Antarctique (entré en vigueur en 1961), qui fait de l’Antarctique une réserve naturelle inexploitable, un continent dédié à la paix et à la science.  La règlementation y est très stricte concernant le tourisme  les navires ne devant, par exemple, pas embarquer plus de 500 personnes pour pouvoir débarquer des passagers et ceux-ci ne doivent pas être plus de 100 sur un site en même temps.  Les opérateurs autorisés à faire visiter la région sont regroupés au sein de l’IAATO (International Association of Antarctic Tour Operators), créée pour respecter le protocole de Madrid (signé en octobre 1991 et intégré au traité de l’Antarctique) relatif à la protection de l''environnement en Antarctique.  L’association édicte donc à ses membres des règles et procédures très précises pour préserver un écosystème unique au monde.  Par exemple, il est, évidemment, interdit de jeter quoique ce soit en mer ou à terre, de fumer sur les sites, de marcher dans les lacs et rivières d’eau douce, d’amener de la nourriture à terre, de ramasser la moindre chose en souvenir, même s’il ne s’agit que d’un caillou. Évidemment, on ne peut pas non plus toucher ou perturber les animaux, les règles imposant ainsi de ne pas s’approcher à moins de 5 mètres d’un manchot.  Moyennant quoi, le manchot lui, n’a aucune interdiction et, si vous ne bougez pas ou que vous vous asseyez et attendez un peu, ces petites bêtes curieuses viennent régulièrement observer de près les curieux visiteurs en donnant quelques petits et inoffensifs coups de bec dans les bottes !
Nous avons tous bien enregistrés et demain matin nous serons prêts à sortir sur les banquises.

En après-midi, nous avons eu droit à nos premiers gros icebergs et aussi à nos premières baleines et manchots.  Quels beaux paysages que ceux que nous observons de nos balcons et des ponts extérieurs ! Vraiment incroyable surtout de pouvoir vivre cette expérience unique que celle à laquelle nous participons.  Nous sommes privilégiés de pouvoir vivre ces moments magiques.

Je suis assise ce soir et je vous écris ce récit et, à ma fenêtre, je vois passer de beaux icebergs toujours de plus en plus impressionnants… Que vous dire de plus à part que je trippe pas mal fort !  Tellement beau et comme il y a peu de nuit nous pouvons, à tous moments, observer des animaux et icebergs tout près de nous.
Plusieurs ont photographié des baleines et surtout de jolis manchots. J’ai quelques photos oui intéressantes mais elles seront toujours de mieux en mieux.  Cet après-midi, ils étaient assez loin mais ma photo est jolie…  Et ce soir, prise de la salle à manger à travers la fenêtre, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux mais tout de même intéressante.  Et je tiens surtout à vous faire tripper vous aussi le bonheur que nous avons d’être ici en Antarctique.

Ce soir, soirée de gala et oui quel souper!  On se surpasse ici pour nous donner le meilleur dans tout.  Le repas était digne des grandes tables, le service hors pair et surtout partagé en excellente compagnie. Mon groupe s’amuse beaucoup et les amitiés se forment rapidement. Ne vous en faites pas les photos sont un peu amusantes avec tous ces couples un peu mélangés.  Ils sont vraiment drôles, mes voyageurs! J’ai de bien belles photos de ce groupe que j’adore et avec qui je m’amuse beaucoup.

Demain première sortie à 8 heures du matin donc je vous laisse, je regarde dehors et les paysages sont splendides encore une fois.  Je vais tenter de dormir mais l’excitation d’être ici en Antarctique est spéciale.  Il faut le vivre pour le décrire.

A demain, on annonce super beau.  Même grisâtre tout était beau aujourd’hui…

Merci de nous suivre !

Louise

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube