Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

Jour 10 : le dimanche 1er février 2015

Denpasar -Singapour

Nous voilà repartis pour un autre bout d''aventure. Lever tôt, à 5 h 30, pour un départ aux alentours de 7 h 30. Nous sommes choyés, un petit déjeuner pique-nique dans une belle boîte, bien garnie, nous attendait pour le départ. Sudiana s''est retrouvé avec une quantité phénoménale de pommes, de viennoiseries et d''autres victuailles à apporter sur son scooter pour son retour à la maison. C''est avec tristesse et les larmes aux yeux que nous laissons Sudiana derrière nous à l''aéroport. Tout le monde lui fait des câlins.

Vol pour Singapour, court, excellent, agentes de bord des plus souriantes, un des meilleurs vols, nourriture excellente et pourtant, ce n''était que deux heures trente de vol. Nous avions même droit au vin. Excellence compagnie aérienne que Silkair de Singapore Airlines.

Transfert au port. Nous retrouvons Christina très facilement à notre sortie de l''aéroport. Ce groupe est si appliqué dans l''application des règles qu''il est très facile de retrouver tous nos bagages, de passer toutes les sécurités et de se retrouver aisément à nouveau, tous ensemble. Nous partons donc vers le navire, les yeux encore entrouverts de s''être assoupis dans l''avion. Sur la route, notre guide nous transmet beaucoup de renseignements concernant son pays. Elle est singapourienne d''origine chinoise. La superficie de l''île, à l''origine était de 586 km carrés, lorsqu''elle fût découverte par un dénommé M. Raffles en 1819. C''est son nom que porte l''hôtel que nous visiterons plus tard durant la soirée. Les habitants sont tous des immigrants, 5,4 millions d''habitants. 7 600 personnes par km carré. Singapour, cette si petite île, possède cinq aéroports et il n''y a qu''un seul quartier où l''on retrouve des buildings, mais quels buildings... Wow! Un hôtel du nom de Marina Bay Sands décore le ciel de cette île par sa forme inusitée, vous pourrez le constater sur les photos. Sur le toit de ses tours est déposé un bateau. Cet hôtel appartient au Las Vegas Sands et il fait 200 mètres de hauteur.
On ne peut avoir deux nationalités sur cette île, si on choisit d''être un singapourien, on doit renoncer à notre autre nationalité.

Nous arrivons donc au navire où nous ferons notre enregistrement, prendrons quelques bouchées et hop, on se prépare pour la visite de Singapour by night.

Premier arrêt, le fameux hôtel Raffles. Wow et rewow! L''hôtel fût construit en 1886 dans le quartier européen. En 1988, tout a été rénové.. Plusieurs célébrités se sont payées le luxe d''y séjourner, dont Jean-Paul Belmondo. Une nuit coûte approximativement 1 200$, et le prix peut grimper jusqu''à 9000$ sans petit-déjeuner. Le Singapore Sling fût créé ici, un soir d''ennui du barman qui, n''ayant pas beaucoup de clients, essayait différentes recettes et les faisait goûter aux gens. L''ennui pousse parfois à l''imagination. Vive le barman.

Un petit bateau nous attend pour nous promener sur les canaux et profiter d''une vue...comment dire...superbe. Nous n''avons pas suffisamment de yeux pour tout voir. C''est indescriptible. Nous partons d''un pays où les coutumes font preuve de beaucoup d''humilité, où les gens possèdent peu, où la vie est douce et zen, pour arriver dans le modernisme, où richesses et richesses forment le décor, où l''argent est la principale raison d''être et où tout est pensé dans le moindre souci du détail. Cet endroit est magnifique, certains d''entre nous serions restés pour profiter d''un petit Singapour Sling dans l''un des centaines de bars trouvés sur notre route. En 1977, cette rivière était extrêmement polluée, pratiquement insoutenable à cause de l''odeur. Le gouvernement a donc apporté des changements. Fini les égouts versés directement dans la rivière. On a dépollué et construit de beaux édifices tout autour.

Visite du quartier chinois. Très achalandé, trop pour cette heure tardive et pour ce groupe qui ne cumulait que quelques heures de sommeil. Comme le nouvel An chinois approche à grand pas, l''année de la chèvre, beaucoup de décorations en lien avec cette fête sont présentes. Tout est rouge et or et magnifique.

Voici d''autres renseignements intéressants.

Les hommes vivent en moyenne jusqu''à 79 ans et les femmes, 82 ans. On ne trouve pas vraiment de mendiants parce que c''est défendu de mendier. Si les gens veulent travailler, il y a du travail. Salarié 1 900 $ par mois, moins c''est bas, 4 000 $ est un salaire correct. Le gouvernement complète.

1988 création du métro.
Beaucoup d''hommes viennent travailler à Singapour, donc il y a beaucoup de prostitution et c''est légal.

Le quartier européen n''existe plus.

20 % du gaz vient de Sumatra. On ramasse les déchets et 50 % sont recyclés, incinérés et utilisés pour l''électricité de tous les lampadaires de la ville. Les cendres sont utilisées pour faire les routes et les restes sont envoyés sur une île, l''île des ordures.

Nous devions monter tout en haut de l''hôtel Marina Bay Sands...mais...il est tard et la journée fût longue, nous optons donc pour le retour et le dodo.

Bonne nuit bien méritée après une aussi grosse journée, la quantité énorme de gens rencontrés dans le quartier chinois a épuisé les réserves qui nous restaient.

À demain.

Andrée

Bonne fête à Sébastien, très belle journée à toi. Ta maman Linda et ton papa Claude


Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube