Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

21e récit - 12 février 2015 - Hanoï

Temps lourd.   Moins froid mais le soleil semble vouloir se pointer le bout du nez.  Mon cher groupe béni par sa gentillesse et sa tolérance, se donne rendez-vous pour prendre la navette et fait la rencontre d''une gentille dame du navire qui nous amène en priorité.  Merci encore une fois la vie.

La route est longue pour se rendre à Hanoï :  le guide nous fait part que ça prendra près de 3 heures 30 minutes.   On voit des têtes se dandiner ;  le sommeil gagne sur la curiosité.

Le paysage nous est familier maintenant, rizières, vaches, magasins, maisons hautes et étroites mais tout de même moins de pauvreté que ce que nous avons vu du Vietnam jusqu''à maintenant.  La circulation est dense, une route à voie simple, à rencontre, pour un long moment.

Hanoï est entourée de la rivière rouge, qui vient de Chine, et de la rivière noire au nord.
Nous arrivons finalement à Hanoï.  Trois heures de route.  Nous sommes dans de nouveaux quartiers, tout est neuf.

Dans la ville, toutes les maisons jaunes sont des maisons coloniales, du temps des français.

Nous débutons notre visite à l''inverse de ce que nous devions faire, donc le lac Hoan Kiem en premier.  L''endroit est joli, il est situé en plein cœur de la ville.  Ça grouille d''activité tout autour mais ici, le calme nous enveloppe.  On retrouve à l''entrée les mêmes animaux qui apportent longévité et protection, donc le dragon, le phœnix, la tortue mais cette fois, en plus, le lion, pour la force.

Tour à tour, nous retrouvons Confucius et Bouddha.  Des enseignements différents mais qui ont beaucoup apporté au peuple.

Nous partons à pied le long des trottoirs pour nous rendre à la cathédrale catholique.  C''est fou toute cette cohue, tous ces klaxons qui surgissent de partout.  Nous en concluons qu''il faut des nerfs d''acier pour arriver à endurer tout ça.  Notre guide rempli d''assurance, ou plutôt, habitué à cette vie, nous fait traverser les rues sans stress.  Nous ne pouvons visiter la cathédrale parce qu''elle est ouverte seulement pour les offices du samedi et du dimanche, c''est la première qui fut érigée à Hanoï, pendant la présence des français.

Nous repartons pour prendre le bus.  Nous sommes témoins de la vie quotidienne.  Pendant que nous attendons, une dame est en train d''en épouiller une autre.  Elle lui enlève des cheveux pour lui mettre sur les bras.  Pouvez- vous croire que la tête commence à nous piquer à tous???

Direction Temple de la littérature.  Nous retrouvons à travers toute la modernité de la ville, des cyclopousses et aussi des lieux sacrés qui sont installés ici depuis fort longtemps.  De beaux jardins nous accueillent.  Nous marchons et constatons que plusieurs jeunes ont donné une partie de leur vie pour apprendre.

Nos pas nous mèneront jusqu''au restaurant où nous dégusterons la cuisine tout à fait vietnamienne mais en même temps un petit coup de cœur français, avec, pour la première fois, des petits gâteaux, nos desserts se composaient généralement de fruits.

Nous repartons rapidement afin de visiter la pagode à pilier unique.  Cette pagode fut construite selon une légende concernant le désir du roi d''avoir un fils.  Il semble que son vœu se soit réalisé.

Nous admirons le mémorial d''Ho Chi Minh.  Le premier président du Vietnam, né la même année que le général de Gaule.  Il fut une image marquante pour la croissance de ce pays.

Tout au long de la route, nous retrouvons des marchands de toutes sortes, on vend des lavabos au même endroit qu''on peut se procurer une tombe.  Et nous voyons beaucoup de cimetières tout à côté des rizières.

Nous devons faire le chemin du retour qui prendra presque 4 heures.  Nous voilà de retour au navire, les gens choisissent le buffet ce soir, après une longue route et un petit tour en tender…

Bonne nuit à tous !

Andrée

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube