Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

10e récit - 15 mai – Journée libre à Santorin


Bonjour/bonsoir à vous tous, lecteurs des récits de voyage Louise Drouin!

Après avoir passé les deux dernières journées en excursion pour découvrir l’île de Santorin, aujourd’hui c’est libre à chacun de faire ce que bon lui semble.  Une journée complète de farniente pour certains alors que d’autres en profiteront pour s’activer et découvrir de nouveaux coins de l’île.  Il fait de plus en plus chaud.  On est sûrement dans les 23-24 degrés.  Nous avons un beau soleil agrémenté de quelques nuages qui font du bien.

De mon côté j’invite les plus actifs à venir faire une incroyable randonnée le long de la caldeira pour admirer les plus beaux paysages de l‘île.  Nous sommes 4 valeureux lurons à partir vers Oia (Huguette, Micheline, Jean-Claude et moi).  Nous prenons le chemin de randonnée juste de l’autre côté de la rue de notre hôtel.  Nous avons 10 km à faire, mais comme il fait chaud l’après-midi, nous partons vers 9h.  Nous sommes bien chanceux car il y a un peu de nuages ce matin, ce qui rend notre promenade très agréable.  Nous ne souffrons pas de chaleur et la randonnée est beaucoup plus facile ainsi.  Mais quelle marche!  Décor majestueux.  La couleur de la roche change sans arrêt: rouge, noir, jaunâtre…  On ne marche pas très vite.  On prend notre temps.  Le sentier est facile à suivre : une bonne montée au départ, une descente, une petite montée et descente, une autre très grande montée et autre descente pour arriver à Oia.  Yeah!  Nous sommes tous très fiers de l’avoir réalisé.  On revient en taxi à notre hôtel où nous pouvons relaxer et nous baigner.

Ce soir, nous avons un souper de groupe planifié à Oia.  On y retourne tous en bus cette fois.  Oia est l’endroit de prédilection pour les couchers de soleil.

Oia est un petit village étonnant construit sur les bords d’une falaise qui donne sur un panorama spectaculaire: la Caldeira.  Ancienne capitale de l’une des cinq régions administratives de Santorin, Oia connaît un essor considérable depuis le 20ème siècle.

À cette époque, il fit office de port de commerce pour des centaines de navires de l’est de la Méditerranée, de l’Alexandrie et de la Russie.  Les ruelles dallées de marbre qui ornent encore la ville en ce moment témoignent du passage fréquent de ces navires.  Au coeur d’Oia, on admire à travers les petites ruelles blanches et les escaliers, une multitude de maisons entassées les unes près des autres presque de la même couleur, peintes à la chaux pour la plupart.  On peut aussi voir les belles églises orthodoxes de l’île dont les structures étonnantes sont encore des temples hauts agrémentés de coupoles généralement bleus.  Au sommet la vue est tout simplement spectaculaire!  On peut y admirer le port qui ressemble plus à un magnifique tableau de fond bleu immense tacheté de petits points blancs, qui ne sont autres que les nombreux navires qui viennent s’amarrer sur l’île.  Incontestablement le plus beau village de l''île de Santorin.  La ville présente à la fois tous les stéréotypes visuels de la Grèce: temples aux dômes bleus magnifiques, rues étroites entièrement peintes à la chaux, et ingéniosités architecturales surprenantes.

Nous avons tout d’abord un peu de temps libre pour nous promener en ville, prendre de magnifiques photos, et magasiner un peu, tout ça suivi d’un souper très festif et bien arrosé sur le bord de la caldeira.  Beaucoup de plaisir alors qu’on se raconte notre journée.  Puis, nous avons droit à un spectacle naturel lors du coucher de soleil, qui ne se fait pas trop timide.

Retour à l’hôtel en fin de soirée.  Nous pouvons dire que nous avons eu une magnifique journée, plus chaude que les précédentes, avec beaucoup moins de vent avec une soirée très agréable.

Vive les vacances!

À demain où nous arriverons à Mykonos,

 
Martine

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube