Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

2e - 7 mai - Athènes - Mycenes - Épidaure - Nauplie


Bonjour à tous!

Nous voilà arrivés en sol grec.  Tout s’est bien passé pour nous: les douanes, le vol, l’arrivée et les bagages étaient tous là!

Dès notre arrivée à l’aéroport d’Athènes, nous rencontrons notre accompagnateur Eftymios (Tim), qui sera avec nous pour tout notre séjour en Grèce continentale.  Il nous amène vers notre bus où nous rencontrons aussi notre chauffeur, Panagiotis (Pamos pour les intimes), qui nous conduira sur les routes de Grèce.  Nos deux nouveaux compagnons grecs ont l’air super gentil.  Je crois que nous sommes entre bonnes mains!  Déjà, j’apprends de Tim qu’il est professeur émérite de l''histoire de l''Art ayant obtenu son doctorat de la Sorbonne, en France.  Il est spécialiste aussi de l''archéologie classique: nous sommes entre bonnes mains!! 

On s’installe confortablement dans notre beau grand bus qui nous semble tout neuf (et je rappelle que nous ne sommes que 14!) pour faire un peu de route.  Nous quittons en effet Athènes pour nous diriger vers le Péloponnèse.  Cette région s''étend sur une superficie de 21 500 km2 et constitue la partie méridionale de la Grèce continentale, dont elle est séparée par le golfe de Corinthe au nord et le golfe Saronique au nord-est.  Il n''est relié au continent que par l''isthme de Corinthe, où nous nous arrêtons pour voir le fameux canal de Corinthe, qui relie les deux golfes.  Ce canal est une voie d''eau artificielle creusée à travers l''isthme de Corinthe.  Le canal de Corinthe fait donc du Péloponnèse une île, puisqu''il perce de part en part l''isthme reliant cette péninsule au reste du territoire grec.  C’est assez impressionnant de voir ce canal creusé si profond, dans un corridor très étroit.  On prend quelques photos et retournons dans le bus.  Vous allez voir sur nos photos que nous sommes un peu emmitouflés et échevelés: il ventait et c’était nuageux à ce moment-là!

Nous avons droit ce midi à un excellent repas.  Cela nous remet un peu de notre décalage horaire (+7h) car on a l’estomac un peu dérangé lorsqu’on arrive en pays étranger.

Après avoir bien mangé, nous reprenons la route pour découvrir le fameux site de Mycènes. C’est une surprise pour les voyageurs car cela n’était pas au programme.  Tim n’est pas avare de commentaires et il nous donne les explications nécessaires pour bien comprendre le lieu.

Puis nous partons en direction d’Épidaure, où nous visitons son fameux théâtre.  C’est le théâtre de la Grèce antique le mieux conservé, datant du 4è siècle avant J.-C.  Le théâtre comprend 55 rangées de gradins et il pouvait recevoir 14 000 spectateurs.  Son acoustique est exceptionnelle, c’est pourquoi de nombreux festivals de théâtre et de chant y ont lieu chaque année.

Une autre petite surprise attendait nos voyageurs: un verre de jus d’orange frais pressé!  Des oranges d’ici en plus.  On voit des orangers partout!  Vraiment délicieux!

Et puis nous arrivons à notre destination de la journée, Nauplie, que nous visiterons demain.  On s’installe dès notre arrivée à l’hôtel Amalia.  Un superbe 4* où nous restons pour deux nuits.

La tentation est grande de se coucher tôt, mais on tient bon pour le souper, qu’on a demandé le plus tôt possible.  Vous savez peut-être que les grecs mangent très tard le soir, pas avant 21h… Alors, à 19h45 on est vraiment très tôt pour eux!  Nous avons bien du plaisir à manger ensemble et on constate que la chimie est déjà bonne parmi le groupe.  Et je me rends compte que je ne suis pas la seule à aimer le dessert!  Nous sommes plusieurs à faire plusieurs petits voyages au buffet de baklava!!!  Mium, mium!  Nous n’étirons pas le souper et préférons nous diriger vers… notre lit!

Bonne soirée!

Martine

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube