Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

16e récit – 22 septembre – Zacopane

Bonjour à tout le monde,

Si vous avez lu le récit d''hier, vous avez appris que nous ne pouvons pas faire la descente en radeau sur la rivière Dunajec ce matin car le niveau de la rivière est trop élevé et les bateliers ont annulé leur sortie.

Donc ce matin, c''est à regret que nous avons quitté Cracovie pour nous diriger vers une très belle région de la Pologne, les Tatras.  Elles sont une chaîne de montagnes à cheval entre la Pologne et la Slovaquie.  Il s''agit de la partie la plus élevée des Carpates.  Cette région fut reconnue comme réserve de la biosphère par l''Unesco.  Le sommet le plus élevé, en Pologne, culmine à 2 499 mètres.

La route qui nous amène à Zacopane est parsemée de maisons de bois couvertes de bardeaux, ce qui donne un aspect très pittoresque et montagnard à la région.

Une fois arrivés à Zacopane, qui  est la première station de ski des Carpates, notre première visite fut la visite de La Chapelle Jaszczurowka, construite entre 1851-1915.  Le nom de cette chapelle signifie « salamandre ».  Tout est en bois, tant l''extérieur que l''intérieur.  Les sculptures représentent les symboles de la vie polonaise par exemple la vierge noire, fleur de lys etc.  Cette petite chapelle est toujours en opération, comme toutes les églises de la Pologne.

Par la suite, nous avons visité une deuxième église, l’église de la Vierge de Fatima.  De facture plutôt moderne, elle marie le cuivre pour le toit et le bois pour la structure et les murs.  Tout semble bien s''harmoniser.

L''heure du dîner s''est agréablement passée et nous avons poursuivi nos visites.  Joanna nous a présenté une maison qu''occupaient les bourgeois de l''époque.  Encore une fois, tout est de bois.  Cette maison possède plusieurs pièces : salon du propriétaire, chambre à coucher,  etc.  Elle contraste beaucoup avec la maison de l''ouvrier que nous avons visité en fin de journée où l''ensemble ne comportait que de deux pièces : une chambre blanche qui servait d''entrepôt et une chambre noire où tout le quotidien se déroulait.

Nous avons aussi visité les principaux monuments de la petite ville de 30 000 habitants.  Entre autres, nous avons vu le plus ancien cimetière de Zacopane, drôle à dire pour un cimetière mais celui-ci est enchanteur pour le style.  Ici sont enterrés les gens les plus illustres de la région, des écrivains, des artistes et des alpinistes.  Le style des tombes principalement en bois possèdent des sculptures et des représentations du Christ de style folklorique, typiques des Tatras.  L''église juste à côté est une merveille, à l''extérieur comme à l''intérieur.  Tout est en bois : plancher, plafond, crucifix etc.

Dans l''après-midi, nous avons visité Chocholow, village typique de style montagnard.

La majorité des maisons ont été construites au XIXe siècle.  Le village est constitué d''une rue principale.  Ses maisons en bois ont l''air de se refléter comme dans un miroir l''une de l''autre de chaque côté de la rue.  La seule différence est l''église qui est en en pierres de style gothique  (l''ancienne église en bois fut remplacée par l''église en pierres au milieu du XIXe siècle).

Ce qui frappe quand on arrive dans le village, c''est qu''on a l''impression que les maisons ont été construites hier.  On dirait qu''elles toutes neuves et récentes mais on nous explique que les propriétaires lavent l''extérieur de leur maison plusieurs fois par an.  Le sapin est la principale essence de bois utilisé.

Nous nous sommes ensuite dirigés vers notre hôtel qui est situé au pied du Mont Nosal.  L''hôtel dispose d''une piscine intérieure et les chambres sont équipées de meubles en bois, ce qui rehausse l''atmosphère chaleureuse de l''hôtel.

Ce soir, c''est en calèche que nous nous sommes rendus à notre restaurant.  Même si la pluie était présente, ce fut une expérience amusante.  Notre dernier souper en Pologne puisque demain, on amorce notre retour au Canada.

C''est dans un restaurant à l''air typiquement « gorale »  (montagnard) que nous avons festoyé avec de la musique, des danses et de l''animation.  La nourriture était copieuse et délicieuse.  Nous avons droit à une panachée de charcuterie, à du jambon flambé, pommes de terre rôties  avec de la choucroute (délicieuse) et à une coupe de glace avec fruits.

Les serveurs, musiciens et danseurs portaient l''habit traditionnel des « gorales », soit un pantalon moulant de couleur clair (blanc ou crème), orné d''une broderie appelée « parzenica ». La parzenica est faite d''un large ruban de couleur rouge et gris.  Le reste de l''habit traditionnel comprend une chemise blanche de lin avec des pinces décoratives sous le cou.  L''élément le plus populaire de cet habit est le chapeau décoré d''une plume d''aigle.  Les femmes portent des jupes plissées avec un motif floral et une chemise blanche et un corset  brodé avec des perles.

Ce fut une soirée très agréable qui nous a permis de mieux connaitre et apprécier ce mode de vie des gens de la montagne.

Merci de nous lire et à demain

Raymond

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube