Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

7e récit – 13 septembre – Dresde

Bonjour

Ce matin, nous avons pris la direction de Dresde, ville située à environ 230 km au sud de Berlin.  Cependant, avant d''atteindre Dresde, nous avons fait un arrêt à Meissen.

Située au bord de l''Elbe,  Meissen, jolie petite ville, doit sa renommée à sa manufacture de porcelaine, fondée en 1710.  C''est l''alchimiste Johann Friedrich qui découvrit à partir du koalin, le moyen de fabriquer de la porcelaine.  Cet « or blanc » très prisé de par le monde, est un mélange de koalin, d''albâtre et de quartz.  La combinaison de ces 3 éléments donne une porcelaine dure et délicate.  La porcelaine de Saxe est la plus ancienne, la  plus belle et la plus réputée en Europe

La cour royale fit de la manufacture de Meissen « la manufacture de porcelaine polonaise royale et princière de Saxe ».  Lors de notre visite, nous avons pu visiter un hall d''exposition qui présente une collection unique de plus de 3 000 pièces en porcelaine du 18e siècle à nos jours. Nous avons aussi observé  un atelier modèle et visionné les différentes étapes de la fabrication telles que le façonnage et la décoration.

Cette visite fut très intéressante et enrichissante.  Par la suite, nous avons dîné au resto Burgkeller à Meissen avant de poursuivre notre route jusqu''à Dresde.  Il est impossible, lorsqu''on visite Dresde, d''ignorer les cicatrices laissées dans le tissu urbain, probablement dans  les mémoires aussi, par le raid aérien mené par l''aviation alliée en 1945.  La ville que l''on surnommait la « Florence de l''Elbe » en sortit défigurée.  Mais plus de 60 ans plus tard, la ville a retrouvé son lustre d''antan.

Notre tour de la ville fut guidé par Christian qui est originaire de Dresde et nous sentons un attachement réel à sa ville et ses monuments.

Nous avons pu voir le palais Swinger, qui date de 1722 qui était un lieu de détente et de festivités des rois de Saxe.  Que dire de  l''église Notre-Dame qui fut complètement détruite lorsque les 8 piliers qui la soutenaient s''effondrèrent, le lendemain d''un incendie qui s''était déclaré après les  bombardements?  L''église resta dans cet état de ruines jusqu’à la réunification et devint le symbole de la destruction de la ville lors de la seconde guerre mondiale.  Les amateurs d''art et de musique sont comblés à Dresde : la ville possède plusieurs théâtres, musées et salles d''opéra dont le plus célèbre : le Semperoper, figure imposante érigée dans le style renaissance.

Ce soir, pour le souper, nous sommes allés au restaurant Sophienkeller, resto situé dans une immense cave à voûte ( keller" en allemand signifie cave) au palais Taschenberg, qui date de 1706.  Les voûtes du palais sont restées intactes.  On y retrouve un grand nombre de salles à manger.  Les « madchens », c’est-à-dire jeunes serveuses et serveurs, nous ont servi une cuisine traditionnelle de Saxe.  Ce fut une soirée bien appréciée et la nourriture était excellente.

De Dresde, on retiendra que la ville a refusé de se laisser anéantir.  Plusieurs monuments ont été reconstruits et aujourd''hui la scène artistique et culturelle y est en constante évolution.

A demain!  Merci de nous lire!

Raymond et son groupe de voyageurs

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube