Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

14e récit – 4 octobre - Débarquement et visite de Barcelone

Après un bon petit déjeuner, nous procédons au débarquement du navire.  C’est le cas de le dire, notre croisière est terminée…  Mais pas notre voyage!  Car aujourd’hui, nous visitons la belle ville de Barcelone.

Je tiens à vous dire que nous avons suivi avec attention les évènements historiques du référendum et du désir du gouvernement catalan de se séparer de l’Espagne, car chez VLD la sécurité de nos voyageurs est l’une de nos plus grandes priorités.  Vous avez tous vu les évènements tragiques survenus par la violence de la prise de position des forces de l’ordre et du gouvernement central en cette soi-disant société démocratique.  Nous ne prendrons aucunement part dans un débat politique qui ne nous appartient pas.  Mais quelle chance nous avons d’arriver aujourd’hui!  Hier, toute la Catalogne était paralysée sous une grève générale avec tous les transports, monuments, institutions… qui étaient totalement fermées.  Nous n’aurions pu rien faire!

Mais aujourd’hui, après la tempête; le retour au calme domine l’atmosphère ressenti.  La grande présence policière en témoigne aussi!  Et même que, dans la rue adjacente à l’hôtel de ville, nous avons croisé sur notre chemin M. Juncarès
vice-président du parti catalan, grande figure séparatiste. (C’est la photo avec le Monsieur en chemise blanche et avec une proéminence abdominale importante!).

Notre guide Lorena nous expose son point de vue politique!  Et nous explique que depuis 1640 que les catalans veulent se séparer du pouvoir central qui leur a été imposé par l’histoire. L’Espagne est composée de 5 royaumes, dont les catalans et les basques qui veulent retrouver leur indépendance.  Ce qui motive ce désir, en plus de la différence identitaire, c’est que la Catalogne est le pouvoir économique et que c’est elle qui finance le reste de l’Espagne.  Sauf qu’elle reçoit moins de services que les autres régions.  Il y a la grogne du peuple qui s’exprime par une surchauffe!

Bon, revenons à notre visite!  Nous faisons un grand tour de ville à bord de notre confortable autocar.  En sortant du port, nous allons directement au mont Montjuic, cette colline qui surplombe  la ville et qui nous offre une vue prenante sur cette dernière.  On fait le tour d’une partie des installations olympiques (1992), passant devant la forteresse construite à l’époque des Bourbon et on s’arrête au palais national, transformé en musée catalan, pour y recevoir toutes les explications mais aussi pour admirer la vue sur tout Barcelone.

Nous poursuivons notre découverte; un tour de ville bien complet parcourant plusieurs secteurs et kilomètres, et en se permettant d’arrêter sur le bord de plage.  Passant par le quartier Gracia, la maison Mila (Gaudi)…  Puis, nous descendons à la place Catalona pour débuter notre ballade pédestre dans le vieux Barcelone : quartier gothique, ses rues étroites comme dans un labyrinthe,  cimetière romain, la cathédrale, l’hôtel de ville…

L’heure du dîner a sonné et on se rend dans un splendide restaurant près de la Place Catalona pour y déguster un excellent repas typique de Tapas.  Une multitude de petites bouchées variées; les unes meilleures que les autres, arrosé d’un bon vin de la région.  Ça n’a pas de bon sens comment on mange bien durant de ce voyage.  Merci VLD de prendre soin de nous!

Et quoi de mieux, pour la digestion, de laisser un moment libre sur Las Ramblas pour y faire une marche afin de découvrir cette avenue commerçante.  Un haut lieu de promenade datant du 14ième siècle.  Quelques-uns en profitent pour compléter quelques achats, tout en passant dans l’incroyable marché aux fruits, légumes, viandes, poissons….

Je ne peux passer sous silence quelques statistiques, qui nous permettent de mieux comprendre la situation économique de l’Espagne et aussi de la comparer avec la notre.  Ici, le salaire moyen est de 480 euro.  Ils ont subi une baisse de salaire de plus de 40% ces dernières années et c’est ici qu’a débuté le mouvement des indignés.  Ils ont un taux de chômage de plus de 23%.  Mais puisque la plupart des emplois sont saisonniers et qu’il faut accumuler une année pleine de travail pour avoir droit aux prestations et faire partie de la comptabilisation du taux de chômage, on peut facilement en déduire que c’est beaucoup plus que 23% (Catalogne 19%).  De plus, le salaire des femmes est 20% inférieur à celui des hommes.

Visite du Parc Guell : (1900-1914) Une réalisation du fameux architecte Gaudi.  Érigé sur une colline qui nous offre une magnifique vue sur toute la ville.  Il a produit une œuvre très originale avec ses traits très arrondis qui s’intègre à la nature avec ses colonnes en forme de palmiers et son interminable banc courbé fait de mosaïques en céramique récupérée.  Sa fontaine au centre des escaliers représentant une salamandre…  Son système de filtration de l’eau de pluie, dont l’eau s’écoule au centre des colonnes pour s’accumuler dans une citerne souterraine…. Vraiment de toute beauté!  Tout un génie, ce Gaudi!

Visite de la fameuse Sagrada Familia qui est, à mes yeux, le plus beau monument du monde; de par son architecture grandiose et le souci du détail.  Une autre œuvre de ce grand Gaudi.  Les travaux ont débuté en 1882, et selon les échéanciers, devrait se terminer en 2026.  Il y a tant de choses à dire à propos de ce monument.  Que ce soit par ses 3 façades représentant la  Nativité, Mort, Gloire; ses tours dont celle de Jésus qui sera érigée à 172,5 mètres que par les détails architecturaux qui décrivent les paroles les plus marquantes de la Bible.  Et que dire de son intérieur, par l’immensité de l’espace et de ses vitraux colorés.  Il faut la voir de ses propres yeux pour l’apprécier à sa juste valeur.

Nous arrivons vers 19h dans le magnifique et luxueux hôtel : Catalonia Ramblas.  Notre dernier  repas tous ensemble, nous a  été servi dans une très belle salle, réservée juste pour nous.  Beau moment de partage et de fraternité!

Puis, la fatigue nous incite à regagner nos chambres pour se reposer et nous préparer à notre retour à la maison.  Seuls Carole-Diane, Jean et Gerry, débordant d’énergie, se permettent une longue marche pour parcourir Las Ramblas au complet, puisque nous étions logés à quelques pas de là!

On se dit à demain, nous serons de retour au pays!

Martin


 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube