Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

4e récit - 24 septembre - Florence et Pise

Nous arrivons au port de Livorno exactement à l’heure prévue, 7h00.  Pour notre plus grand plaisir, la pluie semble loin de s’abattre sur nous, contrairement aux prévisions météo, car de la pluie était prévue toute la journée.  Cet été, ils ont eu une saison de sécheresse, 4 mois sans aucune goutte de pluie.  Assez que même Rome a dû couper l’eau 8 heures/jour!  Mais grand fait divers; il y a 10 jours, ils ont eu une pluie torrentielle qui a inondé la région avec plusieurs morts.  Il est tombé, en 2 heures, autant de pluie qui tombe en une année!  On y aperçoit encore des lacs dans les champs de chaque côté de la route.

Revenons à notre activité du jour.  Louisa notre guide, nous accueille avec une hospitalité latine chaleureuse.  Une femme aux grandes connaissances historiques de sa ville adoptive.  Nous embarquons dans un grand autocar pour faire environ 1,5 heure de route à traverser la Toscane, cette région aux multiples collines et vallons pour arriver au centre de sa capitale. Tout au long du parcours elle nous transmet ses connaissances sur le développement chronologique des
évènements survenus dans cette incroyable cité.

Florence fait partie des villes d’Italie les plus visitées et l’une des plus riches en monuments en en œuvres d’art.  Florentia a été fondée par les romains au cours du premier siècle av. JC, près du fleuve Arno.  Mais c’est autour des années 1000 qu’elle prend son envol; reconnue pour la qualité de ses tissus, en laine, en soie, velours, les broderies d’or…  À partir du 12ième siècle, elle connait un essor économique remarquable.  Au 13ième siècle, elle devient la 2ième plus grande ville d’Europe après Paris, avec plus de 100 000 habitants.  Mais pour la suite historique, nous devons considérer les conflits incessants entre les guelfes et les gibelins qui partagent l’Italie et Florence en deux.

Puisque la ville ne cessait de s’agrandir, elle a été entourée par 3 cercles de remparts construits à différentes époques, dont le dernier date des années 1400.  D’ailleurs, nous passons à coté de la tour de la Pagliazza (550).  Ça fait tout de même plus de 1500 ans!  Impressionnant!

Nous  commençons notre visite par la piazza del Duomo où se dressent la cathédrale, le baptistaire et le campanile.  C''est le centre religieux de la ville.  La cathédrale, dont l''extérieur est recouvert de marbre vert, blanc et rouge est décoré de motifs ornementaux d''une grande beauté et finesse.   Consacrée en en 1436, la cathédrale  est coiffée d''un dôme, le 4e plus grand en Italie.  Le baptistère adjacent à la cathédrale fut érigé sur l''emplacement romain du 1 er siècle.  La porte principale de l''édifice, nommée "porte du paradis" (1425-1452) est le chef d''oeuvre de Ghiberti.  Ses 10 panneaux représentent des scènes de l''ancien testament.

En quittant ce complexe architectural d''une grande beauté, on se déplace à travers toutes ces ruelles étroites vers le Ponte Vecchio qui enjambe la rivière Arno, voie navigable pour rejoindre Pise et la mer.

En déambulant tranquillement, nous passons dans ce grand bâtiment en forme de U, la galerie des offices, puis devant le musée Galliléo, pour arriver à la Piazza della Signoria ou Place de la Seigneurie qui est la deuxième plus grande place de la ville.  On y retrouve le Palazzio Vecchio, siège de la municipalité de Florence et ancienne résidence de la famille Medecis.  Sur la place, de nombreuses sculptures dont Neptune, une copie de la statue de David de Michel-Ange et plusieurs autres ce qui en fait une des places les plus intéressantes où l''œil du visiteur est ébloui.

On se rend jusqu’à la place et basilique Santa Croce.  De là, nous offrons un temps libre pour que chacun explore à son rythme et à sa guise les magnifiques endroits qu’offre cette ville.  Certains en profitent pour aller dîner, d’autres déguster une excellente gelato (succulente crème glacée italienne).  Mais une pluie soutenue vient perturber notre visite libre…juste un petit quart d’heure, mais juste assez pour s’humidifier à souhait!

Nous regagnons notre bus pour se diriger vers Pise.  Le temps d’y arriver que le soleil était déjà de retour…mais pour combien de temps!?

Pise compte maintenant plus de 110 000 habitants. Elle est connue internationalement par sa tour penchée.

Au 11ième siècle, elle était une république maritime puissante.  Un port, difficile à croire car maintenant, la mer est à 10 km de là!

C’est en 1063 qu’ils décidèrent de construire une grande cathédrale, et ce en dehors des murailles afin d’avoir la place nécessaire dans le fameux champ des miracles.  Deux siècles de travaux pour construire la cathédrale, la fameuse tour penchée qui est le campanile (clocher) et le baptistère.  C’est un complexe extrêmement impressionnant et d’une beauté incroyable par le souci des détails architecturaux.  Il faut le voir pour le croire! Ca mérite vraiment le déplacement!

Quelle autre belle journée!  Extraordinaire!  Nous sommes comblés une fois de plus.

Merci de nous suivre!  Et puisque tous les chemins conduisent à Rome… c’est notre destination de demain.

Belles salutations à vous tous

Martin

 

 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube