Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

6e récit - 26 septembre - La côte Amalfitaine

Une autre magnifique journée ensoleillée s’offre à nous, avec un confortable 24 degrés.  Une température parfaite.

Notre fantastique guide Serena nous attendait avec Vincenzo notre chauffeur.  Je peux vous avouer que notre guide est exceptionnelle, mais je me dois de souligner les talents de conduite de notre chauffeur!  Car pour conduire sur ces routes étroites à flanc de montagne, il faut être particulièrement doué et expérimenté.

Nous voilà partis, à bord du bus, en direction de la cote Amalfitaine.  Longeant la route, nous ne pouvons manquer l''imposante montagne: le Vésuve.  Une visibilité parfaite!  C''est un volcan qui culmine à 1291 m. d’altitude, il a connu diverses éruptions.  Dont la plus célèbre, celle en 79 av. JC, qui a enseveli la ville de Pompéi, la couvrant au complet avec plus de 5 m. de lave.  C’est en 1748 que les espagnols débutèrent les fouilles.  Il  y a toujours d''intenses activités, et ce même si sa dernière éruption a eu lieu en 1944.  En passant en autocar, nous apercevons une partie du site de Pompéi.

Notre guide nous parle avec passion de cette magnifique région qu’est la côte Amalfitaine. Réputée pour sa richesse des sols, de son agriculture  et ses cultures d’agrumes dont principalement de citrons (récolte : 3x/an : mars, juin et octobre).

Traversant le tunnel de l’éternité (6 km de tunnel), nous nous retrouvons de l’autre coté de la montagne avec des vues impressionnantes sur la mer et le Vésuve au loin.  Nos yeux sont déjà en extase!

Après un court arrêt photo, sur le dessus d’un cap qui offre une vue prenante sur la mer et la ville de Sorrento, nous voilà arrivés chez cette dernière.  Le bus nous dépose pour débuter notre visite à pieds de cette charmante ville.

Nous déambulons dans les rues étroites, bordées de restaurants, boutiques, de vieux immeubles, d’églises…  Nous allons voir un profond vallon, où l’on retrouve les vestiges d’un ancien moulin romain alimenté par la rivière qui coule au fond du ravin.  Passons devant une immense boutique de marqueterie, ouvrage typique du coin.  Nous passons par le cloitre, datant du 13ième siècle, puis petite ballade dans le parc, surplombant le port, et les quais aménagés pour la baignade.  Nous arrêtons dans une fabrique de limoncello, une liqueur fait à base de citron.  Ils nous font goûter le fameux limoncello (fait avec la peau de citron), des chocolats à base de cette boisson, des bonbons, crème alcoolisée, huile d’olive, vinaigre balsamique au citron…

Puis, nous reprenons la route; cap direction Amalfi.  Nous poursuivons ces routes sinueuses à flanc de falaise, qui côtoient des corniches escarpées, nous offrant à chaque tournant des vues splendides sur ces paysages uniques qui sont à couper le souffle!  Tellement, qu''à certains endroits, lorsque nous regardons par la fenêtre, c''est le vide total et nos yeux sont plongés dans un profond précipice!  Impressionnant!  Nous passons par Positano et la grotte de l’Émeraude où nous effectuons une petite pause dans une boutique de céramique et que Richard puisse prendre son petit café!

Mais que dire des talents de notre chauffeur.  Il connaît parfaitement les dimensions de son véhicule, et ce, au centimètre près, non je n’exagère pas assez; au millimètre près!  Dû à l''étroitesse des routes, et de ses nombreuses courbes,  il doit ralentir pour que les autocars qui se croisent ne se touchent pas… mais juste pour s''échanger une caresse éolienne.  Nous avons dû arrêter à plusieurs reprises la circulation, pour essayer de laisser passer les autres bus qui arrivaient en sens inverse!  C’est une route très particulière qui met à l’épreuve le talent des conducteurs!  Vous
questionnerez vos voyageurs, il faut que je leur laisse un brin d''aventure à vous raconter!  Mais toute une expérience inoubliable!!

Visite du splendide village d''Amalfi.  Sis dans une vallée en bordure de mer, ces vieux bâtiments semblent faire irruption directement de la montagne.   Les maisons sont construites, attachées au moindre relief des falaises.  Une magnifique cathédrale surplombe la place centrale.

On peut facilement se perdre dans ces petites rues étroites et très achalandées.  Et pour les sportifs, on peut prendre les rues piétonnières qui permettent d''accéder aux résidences perchées en hauteur à condition de bien vouloir gravir les centaines voir les milliers d''escaliers. Une région connue pour ses faïences exceptionnelles et un port où l''on retrouve encore des pêcheurs qui offrent leurs prises fraîches aux gens du village.

Nous continuons notre route sinueuse le long de la côte, traversant Maiori, Copo d’Orso, Vietri del Mare… Puis retour au port pour retrouver notre navire.

Une magnifique journée à la satisfaction de tous, avec des images qui resteront gravées à jamais dans notre cœur et notre esprit!

Belles salutations et merci de nous lire.

Martin

 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube