Villes visitées

Jour 12, le mercredi 4 décembre 2013

Traversée du canal de Panama

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, nous traversions le canal tant attendu durant tout notre voyage. Nous en parlions depuis au moins une année. Enfin, je vais savoir ce que ça représente…!!! La température était à son meilleur, belle et chaude.

Déjà à 5 h 00 ce matin il y avait de l’effervescence sur le navire, je dirais que 50 % des passagers étaient à l’extérieur afin de voir embarquer le pilote et les employés du canal vers 5 h 45. J’ai même vu quelqu’un qui avait dormi dehors afin de ne rien manquer….  Le pauvre, il était tellement épuisé qu’il a raté tous les bons moments du début, il dormait comme une bûche.. À trop vouloir en faire, nous pouvons perdre beaucoup!

Pour ceux et celles qui voudraient en apprendre plus sur le canal de Panama, je vous invite à lire mon récit d''hier où je fais un résumé de cette merveille d''ingénierie.

Donc, ce matin le navire est arrivé à Balboa à 5 h 30, ensuite le pilote est monté à bord vers 6 h 00 pour se présenter à la première étape, soit  à 8 h 00 à l''écluse Miraflores jusqu’à 9 h 10, nous étions pile dans les heures. C’est à 9 h 40 que nous sommes entrés dans l’écluse Pedro Miguel jusqu’à 10 h 15. Par la suite, vers 11 h 30, après un parcours de plusieurs milles, nous sommes entrés dans le passage de Gamboa et Gatun Lake jusqu’à 13 h 00. À 14 h 00, l’écluse de Gatun nous attendait à bras ouverts, oups! à portes ouvertes, jusqu’à 16 h 15, pour ensuite sortir  dans l’Atlantique à Cristobal vers 17 h 00. Tout au long de la journée, il y a eu un commentateur pour nous donner des explications sur le canal.

Voilà une merveilleuse, stupéfiante, agréable, ensoleillée et chaude journée (il fait un bon 32 degrés), nous ne pouvions demander mieux. Merci à Voyage Louise Drouin d’avoir commandé le beau temps, je remercie Dieu tous les jours.

Enfin, un autre rêve de réalisé, je rêvais à ça vraiment depuis les années où le «capitaine Bonhomme» lui-même, m’avait raconté qu’il avait aidé, semble-t-il, à la construction du canal… en installant à lui seul 2 poutres de mille livres chacune…!!! Comme il n’y avait pas de grue assez forte, le capitaine fut demandé en renfort sur place. Comme disait le capitaine, le problème ce n’était pas les poutres de mille livres, c’était les 300 serpents et les 500 crocodiles qu’il a dû combattre avec les pieds seulement…. Tout ça en moins de 10 minutes! Que le grand «Cric» me croque si ce n’est pas vrai! Merci à Michel Noël de m’avoir fait rêver à des voyages fantastiques à travers le monde, imaginez s''il avait connu Voyage Louise Drouin!!!!!

À la fin de la croisière, nous allons tous avoir le certificat de cette traversée, j’adore ça!  C’est un diplôme de l’école de la vie de voyageurs.

Je n''avais pas convié les gens à une activité, afin que tous et chacun se concentrent sur cette traversée historique.

Je peux vous dire que les voyageurs se sont émerveillés devant une belle traversée comme celle-ci et moi aussi. J’ai vraiment un très bon groupe et ils n''ont aucune difficulté à s’émerveiller devant les belles choses.

C’est vraiment quelque chose à vivre, je suis content que vous ayez suivi cette aventure avec nous.

Merci de nous lire et de vivre avec nous ces moments inoubliables.

Bonne soirée !
 
Pierre Diamond

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube