Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

9e récit – 18 juin – Klaipeda, Lituanie   visite de l’isthme de Courlande


Une autre magnifique journée nous attend aujourd’hui à Klaipeda, en Lituanie.   Après un copieux petit-déjeuner, tous sont présents au point de rencontre, le sourire aux lèvres et prêts à faire de nouvelles découvertes…  Nous nous sommes rencontrés sur le quai à 8 h 20 ce matin et malgré un léger brouillard, la température était agréable.  Nos trois autobus et nos 3 guides nous attendaient pour débuter le tour.

La vieille ville de Klaipeda se distingue des autres villes de Lituanie par sa compacité et la présence de l’architecture allemande et scandinave.  Dans l''entre-deux guerres, Klaipeida a même été considérée comme l''une des plus belles villes de la région d’Europe du Nord.  Klaipeda est la plus ancienne ville de Lituanie, d''abord mentionnée en 1252 sous le nom de Memelburg.  C''est une ville de culture allemande, caractérisée par sa modération et sa modestie.

Notre excursion du jour nous mène jusqu’à Nida sur l’isthme de Courlande, nommé en 1991 au Patrimoine mondiale de l’Unesco.  Pour s’y rendre nous devons prendre un ferry qui traverse les 430 mètres de la lagune vers l’isthme de Courlande.  La traversée ne dure que 10 minutes et déjà en arrivant nous sommes sous le charme de ces belles forêts de pins.  Les oiseaux y sont en grand nombre dont le héron cendré et le cormoran.

Notre premier arrêt fût pour la colline des sorcières.  Cette belle colline est un endroit des plus agréables pour faire une marche en pleine nature.  Il y a déjà plus de 40 ans cet ancien village de pêcheurs de l’isthme avait décidé de décorer
leur colline avec des sculptures.  La colline des sorcières et ces légendes nous ont fait revivre plein de légendes telles que celles de Neringa le Géant, l’Aigle, la Reine Serpent, le Dragon décapité par un prince, le Lutin, le Chasseur Furtif et pleins d’autres sorcières qui révèlent leurs personnages malveillants.  C’est un endroit spécial où la belle réalité se
mélange au monde mythique, où l’imagination monte en flèche et les pouvoirs créatifs aussi surtout avec la porte du diable et bien d’autres.  Nous en avons bien profité pour faire plein de belles photos de nos voyageurs.

La péninsule qui sépare la lagune de Courlande de la mer Baltique est appelée isthme de Courlande.  C’est une bande de sable de 98 km de longueur et de 3,5 km de largeur dans sa partie la plus large et recouverte de forêts, où l’on trouve d’anciens villages de pêcheurs devenus aujourd’hui des petites villes de loisir.  52 km de l’isthme appartiennent à
la Lituanie, le reste à la Russie.  Ce coin naturel unique est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Nida est un village qui date de 1732, époque à laquelle se sont installés des pêcheurs désertant leurs villages ensevelis sous les sables.


Nida est un village qui attire par son architecture en bois et le sable qui grince sous les pieds.  Nous avons pris un excellent repas de poisson, du colin, qui nous a été servi avec une bonne soupe aux légumes et un dessert léger de fruits à la crème.  Après le repas et quelques achats nous nous sommes dirigés vers le bord de la lagune en circulant sur une
petite rue où les anciennes maisons de pêcheurs s’alignaient.  Nous avons découvert grâce aux explications de notre guide les krikštai, anciens monuments en bois.  Ces anciens monuments de bois étaient l’histoire de la famille qui habitait à cet endroit.  Un peu comme nos totems qui racontent l’histoire d’une tribu ou d’un clan.  Très joli mais surtout très intéressant d’apprendre cet histoire.

Non loin de Nida, nous sommes allés voir les dunes magnifiques, par lesquelles Jean-Paul Sartre fut émerveillé en 1965 lors de sa visite à la station balnéaire.  Un très joli point de vue sur les Dunes de Parnadis, qui sont très
dangereuses car le sable très fin est un peu comme un sable mouvant et nous pourrions nous y engouffrer.  Ne vous en faites pas nous sommes demeurés sur les plateformes aménagées et personne n’avait l’intention de glisser au fond de
cette dune, une des plus hautes d’Europe.

Un des endroits les plus étonnants en Lituanie – la dune de Parnidis - a été inclus dans le livre de Patricia Schultz :
1000 lieux à ne pas manquer avant de mourir.  Il est, sans aucun doute, l''endroit le plus impressionnant et unique d’où vous pouvez regarder un coucher de Soleil: avec un lever hors de l''eau le matin et un coucher dans l''eau en fin de journée.  La dune de sable de Parnidis est le résultat de vents violents la faisant s’élever jusqu''à 52 mètres au-dessus du niveau de la mer. 

L''endroit le plus large de l''Isthme de Courlande est le Cap de Bulvikis, avec Nida et ses maisons aux carreaux rouges et la lagune de Courlande à proximité.  Par beau temps, vous pouvez voir la péninsule du Cap de l''autre côté de la lagune de la dune de Parnidis, et quand le brouillard épais s''installe, toutes les images disparaissent derrière l''écran du secret. Il y a une interprétation intéressante du nom de la dune de Parnidis – les résidents locaux croient que le nom vient de
l''expression qui signifie «passer à travers Nida », car la dune et le village de Nida ont été traversés plusieurs fois par le vent.

En effet, les dunes mouvantes sont très sensibles aux visites du public.  Les scientifiques estiment que chaque personne montée ou descendue de ces dunes abruptes peut déplacer plusieurs tonnes de sable, de sorte que les randonneurs ne sont pas autorisés à parcourir les sentiers de randonnées.

On perd la notion du temps lorsqu’on se balade sur les dunes de l''Isthme de Courlande.  Mais si, toutefois, le temps est important pour vous, il y a un cadran en granit, construit sur les dunes de Parnidis montrant avec précision le temps.  Le cadran solaire est un pilier en pierre, de 13.8m de hauteur et de 36 tonnes.  Juste à côté, il y a des petites
dalles de granit, taillées avec un cran pour chaque mois et quatre entailles supplémentaires pour les solstices et les équinoxes.

Après cette découverte nous avons repris la route vers la ville de Klaipeda ou quelques voyageurs sont allés se promener et les autres sont revenus au navire pour notre départ à 16 h 00.

La vieille ville de Klaipeda est unique avec son style architectural et la structure de ses rues, ce qui est inhabituel pour une Vieille Ville de Lituanie.  Ses rues sont configurées de façon géométrique et l''angle des intersections est toujours droit.

Une autre belle journée dans ce beau pays méconnu qu’est la Lituanie.

Ce soir, un autre souper des Chefs pour un autre groupe de voyageurs, heureux de découvrir cet excellent souper.

Loulou, Pascale, Manon et Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube