Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

6e récit - 13 Janvier - Carthagène, Colombie


Pour ceux qui font l’excursion : Gisèle-Gérard, Louise-Gilles, Michèle-Philippe, c’est un réveil matinal, car nous avons décidé de partir tôt pour 2 raisons : c’est que nous serons en ville avant l’affluence des touristes et aussi car il annonce 32 degrés et nous allons profiter d’un brin de fraicheur matinale plutôt que le gros soleil chaud et humide.
Le navire accoste à 7heures.  Mr Emerald, nous accueille chaleureusement sur le quai, et nous nous rendons au parking en empruntant un sentier bien particulier…  Mais quel accueil surprenant; nous rentrons dans une végétation comme dans la jungle, où des dizaines et des dizaines d’oiseaux tropicaux vivent en liberté, des perroquets, des Aras, des paons, des flamands roses, des…et toutes sortes que je ne connais pas aux couleurs flamboyantes…plusieurs sortes de singes, des iguanes… Quelle entrée en la matière totalement époustouflante!

Mercedes, notre guide, une dame exceptionnelle de 76 ans, d’origine belge, qui parle un français impeccable et d’une grande culture de son pays d’adoption.  Par chance qu’elle voulait faire notre guide : il y a 2 jours, elle a eu un accident de voiture et elle présentait un visage légèrement tuméfié et tout un œil au beurre noir!!  Mais elle a insisté auprès de son agence car elle tenait à s’occuper personnellement des voyageurs de Voyage Louise Drouin!

Nous grimpons dans un bus neuf et confortable, pour se rendre au monastère ‘’Convento de la Popa de la galera’’.  Flanqué sur le sommet de la plus haute colline qui surplombe la ville de Carthagène (fondée en 1533), mieux connu sous le nom de la’’ Carthagène des Indes’’ pour la différencier de celle en Espagne.  Belle visite du couvent et de sa
mignonne petite chapelle.  Une cour centrale très jolie, et tout est d’origine!  Sa construction débuta en 1607 pour se terminer en 1633.  Là-haut, il n’y a pas d’eau, ils ont fabriqué une citerne qui se remplissait lors de la période des
pluies.  Cet endroit nous offre une vue imprenable sur le nouveau centre-ville d’un coté, symbole d’une grande réussite financière (parlerons-nous peut-être d’une bulle immobilière??) garnie de tous ces gratte-ciels; et la ville plus citadine de l’autre coté.   Cette visite vaut vraiment le déplacement!

Puis, nous redescendons vers la vieille ville en traversant les remparts, longs de 13 kilomètres,  qui cerclent la vieille
ville, pour se rendre au pied de l’impressionnante forteresse du château de San Felipe.  Sa construction débuta en 1536.   Un endroit très agréable...malgré les nombreux vendeurs d’artisanat!!

Quelques infos rapides sur le pays : c’est un pays où l’on retrouve que 2 saisons, quand il pleut    (mai à novembre) et quand il ne pleut pas!  C’est la démocratie la plus ancienne de l’Amérique latine.  Pourquoi?  Car les militaires n’ont pas le droit de vote.  Il n’y a jamais eu de dictateur.  La répartition de la population est de 50% espagnol, 6% de noirs
et 44% d’indiens colombiens.  Ils ont le service militaire obligatoire de 18 mois quand ils atteignent l’âge de la majorité.  72 % sont propriétaires de leur maison.  Le salaire moyen est de 300$/mois.  C’est la loi de la survie des temps modernes : si tu ne travailles pas, tu ne manges pas!

Carthagène vit de 80% du tourisme.  Elle est la 5ième ville en importance du pays avec une population de plus de 1 million de personnes.

Nous poursuivons la découverte de cette charmante ville colorée, tout en passant à la fameuse bijouterie de Mr. Emerald, reconnue internationalement pour ses bijoux ornés de la plus belle qualité d’émeraude de la planète.  D’une grande hospitalité, son accueil chaleureux nous permet de se désaltérer avec une bonne bière locale!

Et nous repartons sillonner les rues étroites de la vieille ville.  Plein de petites maisons d’époque, colorées, restaurées, avec ces balcons soigneusement sculptés, vraiment une ville d’une très grande beauté!  Et des gens extrêmement sympathiques.  Sans aucune hésitation, nous sommes tombés sous le charme!

Nous visitons le monastère de San Pedro de Claver, la cathédrale, le musée de l’or, le musée de l’émeraude… (sur les photos, quand vous voyez un instrument coniques en or, c’est un cache- sexe masculin qui date de plus de 3000 ans!)

Mercedes a été très généreuse de son temps car le tour devait durer 4,5 heures et nous avons fait facilement plus de 6 heures, sous ce magnifique soleil, où l’on affichait 32 degrés!  Très solide la Madame!

Nous rentrons au navire totalement satisfaits de la découverte de cette superbe ville. Personnellement, ça m’a
sérieusement donné le goût d’y revenir!

Plusieurs se retrouvent sur le pont supérieur pour voir le navire quitter le port et admirer une dernière fois la ville!

En soirée; notre traditionnel apéro nous permet de se retrouver tous ensemble et échanger mutuellement sur notre magnifique journée!  Soirée à la discrétion de chacun, entre les différentes activités et spectacles sur le navire.

On se donne rendez-vous demain, au Panama

Martin

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube