Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

12e récit - 15 Février - Basseterre, St-Kitts
 
Bonjour,
 
Nous arrivons à St-Kitts vers 8h00 ce matin.  C''est au port de Basseterre que le navire accoste. Basseterre est la plus grande ville et la capitale de St-Kitts. 

St-Kitts est une petite île des Caraïbes d''environ 68 miles carrés.  On en a vite fait le tour.  En tout et partout, cet archipel compte environ 40 000 habitants et appartient au Royaume-Uni sous la monarchie de la Reine Elisabeth II.  On y conduit donc aussi à gauche.  La langue parlée sur l''île est l''anglais et un dialecte utilisé uniquement par la communauté noire venant d''Afrique du temps de l''esclavage pour le travail sur les plantations de canne à sucre.
 
Christophe-Colomb a été le premier européen à y mettre les pieds en 1493.  Elle fut par la suite visitée par les Français ainsi que les Anglais.  Ce sont finalement les Anglais qui auront gagné la bataille pour l’obtention de l''île de St-Kitts.  C’était en 1713.  Basseterre à elle-seule compte environ 13 000 habitants.  Elle a été fondée en 1627 par les Français d''où son appellation française.  En 1876, la ville fut frappé par un incendie qui en dévasta la presque totalité.  C''est d’ailleurs pour cette raison qu''aujourd''hui encore, il n''y a presque pas d''édifices français dans la ville.

La principale source d''économie de l''époque était sans contredit l''exploitation de la canne à sucre.  On cessa la production de celle-ci en 2005.  Aujourd''hui, le tourisme est la principale activité économique de l''île. On y retrouve aussi l''usine de production de bière Carib, elle est très populaire dans les Caraïbes.

L''éducation occupe une grande place au sein de l''île.  Les garderies sont à seulement 7$/semaine (programme gouvernemental) et à cela s''ajoutent 23 écoles primaires et 7 écoles secondaires.  Tous les élèves portent l''uniforme.  Mais c''est avec ses 5 universités que l''île se démarque.  On y vient de partout dans le monde pour y faire ses études en médecine, telle que la médecine vétérinaire et bien d''autres.  On y trouve une technologie de premier ordre.

Le système de santé est complet ici.  Nul besoin de s''expatrier pour des chirurgies de toutes sortes.  L''hôpital général de l''île compte 600 lits.

C''est vers 9h15 ce matin que nous rencontrons Jemorne, notre chauffeur-guide qui s’est fait un plaisir de nous accompagner.

Nous débutons notre visite par la ville de Basseterre et de ses vestiges.  On y parle, comme ailleurs, de l''esclavage.  Du fait qu''ici, on enfermait les esclaves à leur arrivée d''Afrique, dans le sous-sol d''un grand édifice.  Ensuite, on les gavait pour qu''ils engraissent rapidement pour pouvoir mieux les vendre dans le parc juste en face.  Étant plus grassouillets, on en déduisait qu''ils étaient parés au dur labeur.

Nous longeons ensuite la côte.  Aucune route ne traverse l''île étant donné les montagnes.  Nous traversons les villages de Trinity, Challengers, Old Town Road; un charmant village qui s’enorgueillit de vieilles maisons.  Nous traversons
encore quelques mignons petits villages; Middle Island, Halway Tree, Newton Ground.  C''est à St-Paul que nous débutons notre ascension vers le fort Brimstone Hill, patrimoine mondial de l''UNESCO.  Ici, des esclaves ont construit ce fort à flanc de colline et ce, pour les anglais.  Au même endroit, les français ont combattu les anglais, une seule fois, et pris ensuite possession de cette majestueuse forteresse.  C''est un incontournable à St-Kitts.  La vue y est imprenable!  Nous y passons un bon 45 minutes à déambuler à travers ces vestiges de l''histoire et y admirer cette vue grandiose sur la mer et les paysages majestueux qui s’offrent à nos yeux.
 
Notre deuxième arrêt: Caribelle Batik où nous visitons une manufacture de Batik.  Procédé de mise en place de  différentes couleurs sur un tissu mais entrecoupé de couches de cire entre chacune pour l''adhérence de celles-ci.   Certaines pièces peuvent prendre jusqu''à neuf jours pour être terminées.   Par la suite, nous nous promenons dans le magnifique jardin et prenons de très belles photos, entre autre, un vieil arbre de 400 ans d''âge.

Jemorne nous parle aussi de cette toute petite île, pas très loin de St-Kitts, Nevis, qui est très prisée par les gens riches.  Pour y accéder, il suffit de prendre le petit traversier.  La traversée prend seulement 45 minutes.

Sur le chemin de retour, nous arrêtons faire quelques photos à Timothy Hill, là où l’océan Atlantique se trouve du côté Est de l’île et la mer des Caraïbes du côté Ouest.  Plusieurs autobus de touristes s’y trouvent déjà.  Nous avons le plaisir de voir de près quelques petits singes. Marielle a accepté d’en prendre deux dans ses bras et un des deux s’est vite retrouvé sur son chapeau.
 
Une fois arrivés au navire, vers 2h30, certains prennent la route des petites boutiques de souvenirs tandis que les autres rentrent pour aller au buffet de l’Oceanview Café.
 
Ce soir, après un autre souper, Michel a donné rendez-vous à tout le groupe pour aller observer le ciel étoilé.  Il a apporté de bonnes jumelles et il s’est muni d’une carte du ciel sur iPad afin de partager un peu ses connaissances en astronomie.  C’est une de ses passions et pourquoi pas en faire profiter nos voyageurs et ce, particulièrement où le ciel est à l’abri de la pollution lumineuse de nos grandes villes.  Nous avons vu, entre autres, les planètes Vénus et Mars, la constellation d''Orion, du taureau, les Pléiades, etc.  Ce fut très agréable et apprécié.

Merci de nous lire amis, famille et voyageurs.

À bientôt!

Diane et Michel


 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube