Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

4e récit - mardi 10 mars -  Parc National de Torres Del Paine

Une belle nuit de sommeil, un beau réveil avec une vue exceptionnelle de notre lit par les fenêtres panoramiques de nos chambres, un excellent petit déjeuner, que demander de plus pour nous rendre heureux ?  Peut-être que je songerais à plus de soleil mais nous demeurons confiants car dans ces régions montagneuses, tout change bien vite.  Nous quittons avec une légère bruine à 8h00 ce matin mais le soleil nous gagne et nous avons de belles percées de soleil pour prendre de bien belles photos.  De nombreux arcs-en-ciel nous accompagnent et se marient au paysage grandiose de ce parc chilien. 

Notre guide nous mentionne qu’il a été choisi comme une des 10 merveilles du monde par les voyageurs, vous vous souvenez de ce concours ouvert au public.  Ce parc aurait gagné sans aucun doute la 7ième place et je peux y croire, c’est tellement beau!  De belles photos des Guanacos (sorte de lamas) et de Nandou de Darwin (sorte d’autruches) sont des animaux typiques que l’on retrouve dans le Parc national.

Plusieurs arrêts photos, avec du soleil par moment, de la faible pluie dans d’autres moments et un mélange de nuage et de ciel bleu.  Tout est propice aux photos et j’en ai pris plusieurs pour vous.  J’aime bien prendre des photos mais en fin d’après-midi ma batterie avait rendu l’âme et vous aurez les photos de Gaétan Tessier pour terminer notre découverte du Parc. WOW WOW WOW! Que dire de  plus que les photos que vous verrez de cette journée inoubliable dans le Parc. Nous avons eu droit à une marche sous le vent de la Patagonie, du vent oui du vent….

Des rafales d’au moins 90km heure et heureusement que la cascade que nous convoitions était à seulement 30 minutes aller et retour car ce n’était pas trop facile d’avancer. Même Liliane qui est toute petite est partie au vent et c’est Line qui l’a rattrapée au vol… La cascade du nom de « Grande » était splendide avec une belle couleur de turquoise et un débit impressionnant.  Juste après cet arrêt, nous avions un peu de route pour arriver à notre endroit de repas du midi.  Ce midi, heureusement, on mangera à l’intérieur!  Un excellent repas suivi d’une très belle promenade en forêt pour aller voir des icebergs et le glacier Grey a complété notre journée avant de reprendre le chemin du retour vers notre bel hôtel.

Un peu d’information sur le Parc :

« Le parc national Torres del Paine (en espagnol : Parque Nacional Torres del Paine) est un parc national du Chili situé entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie. Administrativement, il appartient à la XIIe région de Magallanes et de l''Antarctique chilien et à la province de Última Esperanza. Le parc de 2 422,42 km2 est situé au sud du Chili, près de la frontière avec l''Argentine. Il est situé à 400 km de Punta Arenas et à 154 km de Puerto Natales. Il est localisé dans la commune de Torres del Paine, elle-même située dans la province de Última Esperanza et la région de Magallanes et de l''Antarctique chilien.

D''une surface de 181 414 hectares (ou 242 242 ha selon les sources), le parc fut créé le 13 mai 1959. Il a été déclaré réserve de biosphère, le 28 avril 1978 par l''UNESCO. Ce parc est géré par un organisme chilien, la Corporación Nacional Forestal (CONAF).

Sa principale fonction est la conservation des paysages, des écosystèmes, des espèces et de la diversité génétique du massif del Paine. Sa surface se caractérise par son hétérogénéité paysagère, où convergent des montagnes, des glaciers, des vallées, des étangs et de grands lacs.

Il tient son nom de trois formations granitiques emblématiques du massif del Paine : les Torres (Tours) del Paine. Celles-ci lui confèrent un fort attrait touristique. De nombreux sentiers et refuges permettent d''en faire un lieu majeur de trekking. Le massif del Paine est beaucoup plus jeune que ceux de la cordillère des Andes. Cette dernière s''est formée entre il y a 60 et 13 millions d''années alors que le massif s''est formé il y a seulement 12 millions d''années. »

Notre dernier arrêt était pour voir une des nombreuses grottes de la région, celle des Caves Milodon.

,C''est dans cette immense grotte de 30 m de haut et 200 m de profondeur que le capitaine Eberhard retrouva en 1895, les restes presque intacts d''un animal préhistorique baptisé milodon.  On sait maintenant qu''il vivait il y a plus de 10 000 ans et qu''il a été conservé dans les glaces jusqu''à une époque tardive. Une statue grandeur nature, permet de se faire une idée plus exacte de cet animal qui a tant intrigué et donné naissance aux théories les plus saugrenues.

De retour a notre hôtel en fin de journée, nous en profitons pour découvrir un peu plus ce site exceptionnel.  Un souper des plus agréables a suivi notre apéro pris tous ensemble au bar de l’hôtel.  Plusieurs ont opté pour la découverte du guanacos en filet.  C’était délicieux et on peut dire que cette viande ressemble à un excellent filet de bœuf.

Une autre magnifique journée et demain les glaciers !

Merci de me lire

Louise

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube