Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

13e récit - 18 septembre - Glasgow

Ce matin, nous nous sommes retrouvés pour notre tour de ville de Glasgow.  Chacun avait passé une bonne nuit et tous avaient apprécié le souper d''hier dans un resto italien où nous avions un choix d''entrée de mets principal et de dessert.  Tout ce qui s''est retrouvé sur la table était  délicieux.

Nous avons commencé notre tour et dès le début, nous avons pu constater que le fameux dicton qui affirme que "L''Ecosse ?? Il n''y a que des moutons " est complètement  faux.

Glasgow souvent appelée « la belle verte » en impose, elle dispose de toutes les infrastructures propres aux villes, à savoir un réseau de transport en commun important, un métro développé, un aéroport international et tout ce dont un étudiant a besoin pour réussir ses études…à savoir cinémas, boîtes de nuit, bars et sans oublier les universités dont la renommée n''est plus à faire.

Parmi les universités les plus connues, il y a l''Université de Glasgow, fondée en 1451 sous Jacques d''Écosse.  C''est la plus importante des 3 universités.  Elle est un centre d''enseignement et de recherche très réputé.  Elle est la deuxième plus ancienne après celle de St-Andrews et  accueille plus de 25 000 étudiants.  D''éminents professeurs y ont enseigné, dont le physicien théoricien Albert Einstein.  Le bâtiment principal, très impressionnant, de style néo-gothique écossais, date de 1870.  Le campus est un véritable petit village.  L''université investit chaque année plusieurs milliers de livres sterling pour améliorer ses infrastructures et le confort et la vie des étudiants.

On nous a expliqué que Charles René  Mackintosh, architecte de réputation internationale, né à Glasgow, a conçu plusieurs plans de plusieurs bâtiments de Glasgow.  Il fut le principal représentant de l''Art Nouveau en Écosse.  On lui doit, entre autres « The Lighthouse », ancien bureau du Herald Tribune reconverti en musée, Martyr on Public House, Glasgow School of Art etc. 

Un arrêt improvisé qui se voulait un arrêt technique s''est transformé en une visite très instructive au Riverside Museum.  Ce musée expose tous les moyens de transport ayant existé à Glasgow, que ce soit véhicules d''urgence ou véhicules d''usage personnel.  Aujourd''hui c''était « journée portes ouvertes » donc nous avons pu voir les familles venir se divertir en ce dimanche matin.  Un autre arrêt-photo nous a permis d''apprécier un autre très beau monument de Glasgow est le « People''s Palace », édifice du XIXe siècle qui abrite un musée.  Juste en face du musée se trouve une magnifique fontaine, Doulton Fountain, couronnée par la statue de la reine Victoria.

Une des rues les plus fréquentées dans la ville est la rue Sauchichall.  Quoique le dimanche, c''était plutôt tranquille.  Très commerçante dans sa partie piétonne, elle est plutôt dédiée aux bars et boîtes de nuit à l’extrémité.

Après le dîner, qui encore une fois, fut délicieux (soupe aux lentilles, « cottage pie » = hachis d''agneau, pommes de terre, petits pois et pain perdu avec sauce anglaise).  À la sortie du restaurant, la pluie nous attendait.  C’était pas contre une pluie fine qui ne nous a pas dérangés car nous nous sommes dirigés vers le musée Kelvingrove.

Logé dans un édifice, construit à l''occasion de l''exposition universelle de 1888 et inauguré en tant que musée en 1901.  Son architecture baroque et ses pierres rougeâtres en font un élément symbolique du paysage de cette partie de la ville de même que l''université qui lui fait face.  Le musée possède plusieurs collections (mobilier, armurerie, peinture, sculptures et antiquités).  Il y a une toile de Salvador Dali qui est très impressionnante, que le maître a peint en 1951 « Christ de St-Jean de la Croix ».

Nous avons eu le plaisir de visiter le musée au son de l''orgue qui orne le hall principal car tous les après-midi, il y a concert.

Autre bâtiment qui mérite qu''on s''y arrête est la cathédrale St-Mungo.  Le dimanche, les visites ne sont limitées qu''à certaines salles mais l''extérieur est très intéressant.  Sa construction a commencé en 1136 (la première pierre a été posée par le roi David I d''Écosse, sous le règne duquel le la ville de Glasgow a connu une période d''essor important).  La tombe de St-Mungo, saint patron et créateur de la ville, dont la légende a donné les armoiries de la ville (l''arbre, le poisson, l''oiseau et la cloche), se situe dans la crypte de la cathédrale.

Saint-Kentigern de Glasgow est le premier évêque de Glasgow (vers 550-612), connu  aussi sous le diminutif populaire de "Mungo " qui signifie le "Bien-Aimé".  Il serait d''origine princière  mais de naissance illégitime.  Son père, Orwain, était déjà marié  à une épouse infidèle,  Penarwen… Sa mère aurait été séduite par subterfuge (Orwain l''aurait rencontrée, déguisé en femme) alors qu''elle aurait fait vœu de chasteté.

Après  la naissance de l''enfant, celui-ci fut accueilli par l''évêque celtique Saint-Serf qui fit l''éducation de Kentigern et lui donna son surnom.  Ayant eu une vie mouvementée, consacré par un évêque itinérant, il doit partir en exil.  Il construit un monastère, fait un voyage à Rome  où on reconnaît sa consécration.  À son retour, il fonde une abbaye pouvant accueillir plus de 665 moines.  Mungo est décédé en 612.

Les armoiries de la ville de Glasgow, au nombre de quatre, sont des rappels des épisodes les célèbres et les plus glorieux de la vie du saint.

L''oiseau, le rouge-gorge  animal de compagnie qui avait été tué par ses compagnons, a repris vie après l''intervention de Mungo.

L''arbre évoque le fait que Mungo avait été chargé de surveiller le foyer du monastère de Saint-Serf mais qu''il s''était assoupi.  Le feu s''étant éteint, il aurait ranimé le foyer avec les branches d''un arbre voisin.

La cloche.  Mungo l''aurait ramené de Rome au retour de son voyage.

Le poisson tenant un anneau dans sa gueule se réfère à l''histoire de la reine Languoreth de Strachyde épouse du roi Rhydderch, qui était soupçonnée d''infidélité par son mari.  Le roi aurait demandé à avoir une bague précieuse qu''il lui avait offerte, l''accusant d''en avoir fait présent à son amant.  En réalité, à son insu, il avait jeté la bague dans la rivière Clyde.  Avant d''être exécutée, la reine fait appel à Mungo qui ordonne à un messager de pêcher un poisson dans la rivière.  En ouvrant le poisson, la bague est miraculeusement retrouvée à l''intérieur, ce qui permît à la reine de se disculper.

Après avoir fait connaissance avec les principaux éléments de Glasgow, nous revenons à l''hôtel pour un court repos. 

Aujourd''hui, c''était notre dernière journée en Écosse.  Demain nous traversons le détroit du Nord pour nous rendre à Belfast en Irlande du Nord où d''autres belles découvertes nous attendent.

Merci de nous lire

Raymond et ses voyageurs

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube