Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

8e récit - 5 mars - Buenos Aires / Ushuaia / Embarquement

Une autre magnifique journée à l’horaire!  En effet, ce matin, nous prenons la direction de l’aéroport de Buenos Aires afin de prendre un vol qui nous conduit à Ushuaia.   Il est bien tôt mais tous sont de bien bonne humeur et la courte nuit ne paraît pas du tout.  Il faut dire que comme nous devions partir à 4h30 ce matin, nous nous sommes couchés tôt hier soir.  Le vol est un vol privatisé par Ponant et nous sommes plus de 150 personnes à bord de l’avion qui se retrouveront sur le navire pour notre croisière.  Un excellent vol de 3 heures nous séparait de notre destination.  Ponant a tout organisé et nous retrouvons notre guide, qui nous conduit vers un extraordinaire après-midi de découvertes.  Le Parc National de la Terre de feu nous attend!

Je vous entretiens quelque peu sur la ville d’Ushuaia d’abord.

Ushuaia est la capitale de la province argentine la plus méridionale, la Terre de Feu, Antarctique et Îles de l''Atlantique Sud.  Située au sud de la Grande Île de Terre de Feu en bordure de la baie éponyme, à proximité du canal Beagle et au sud-ouest de la province, dans le département d''Ushuaia, la ville est considérée comme étant la plus australe du monde.

Ushuaia a une superficie de 9 390 km2 et comptait 56 825 habitants en 2010.  Elle dispose d’un port en eaux profondes qui est le plus proche de l’Antarctique et est entourée par les monts Martial et Olivia et leurs vallées.

Ushuaia fut fondée le 12 octobre 1884 au fond de la baie éponyme ouverte sur canal Beagle. Durant la plus grande partie de la première moitié du XXe siècle, la ville se développa autour d''une prison pour des criminels particulièrement dangereux.  Le gouvernement argentin s''inspira de l''exemple des bagnes britanniques en Australie : s''échapper d''une prison sur une île si isolée est pratiquement impossible.  Les prisonniers devinrent ainsi des colons et leurs principales activités étaient de couper du bois sur les terrains environnant la prison et de construire la ville.

À partir d''Ushuaia, il est possible d''aller au parc national Tierra del Fuego (pour voir la baie Lapataia à l''ouest, à la frontière avec le Chili).  Des voiliers et des navires permettent d''aller dans le canal Beagle pour voir les cormorans, les manchots de Magellan, et lions de mer sur les îles alentours, de découvrir en plusieurs jours les glaciers de la cordillère Darwin dans les canaux chiliens, ou tout aussi spectaculaire, de passer (voire de débarquer) au cap Horn.  Le Phare du bout du monde, rendu célèbre par le roman éponyme de Jules Verne, situé sur l''île des États, au large et à l''est de la pointe Mitre, est plus difficile d''accès. La majorité des touristes se contente du phare Les Éclaireurs, situé dans la baie, juste en face de la ville.

Ushuaia est la porte d''accès vers les régions les plus australes du globe.  Le musée du Bout du Monde inauguré en 1979, se consacre essentiellement à la mise en valeur du patrimoine ethnographique et historique de la province.

Le parc national Tierra Del Fuego est un parc national d''Argentine créé en 1960, dans le but de sauvegarder et de préserver un milieu naturel, sa faune et sa flore d''un territoire montagneux de type sub-antarctique.  Le parc d’une superficie de 63 000 hectares, est situé au sud-ouest de la province argentine de Terre de Feu, Antarctique et Îles de l''Atlantique Sud, en Patagonie, à 10 kilomètres environ à l''ouest du centre-ville d''Ushuaia.  C''est le parc national le plus austral d''Argentine.  Le relief est principalement montagneux et présente une partie côtière donnent sur le canal Beagle.  Son point le plus haut culmine à 1 470 mètres.  Ouvert au public sur seulement 2 000 hectares, le parc accueille un nombre grandissant de visiteurs chaque année.

Notre visite, nous fait voir les plus beaux coins de ce parc.  En plus, sous le soleil qui brille dans un magnifique ciel bleu.  Les photos parleront d’elles-mêmes.  Nous avons fait un très beau tour avec un repas typique d’agneau sur braise.  Nous avons bien du plaisir lors de ce repas et nous faisons la connaissance de deux charmants couples français avec qui nous échangeons beaucoup.  Pour terminer en beauté cette magnifique journée, nous procédons à l’embarquement sur notre maison des prochains jours, le Boréal de la compagnie Ponant, dont je vous parlerai un peu plus longuement
demain…

Nous sommes accueillis par plusieurs membres d’équipage et nous nous sentons en famille dès notre arrivée.  Je revis un peu mon embarquement de l’année 2016 pour mon expédition en Antarctique.  Quel voyage!!!!  Notre navire revient de son dernier voyage en Antarctique qui a été d’après les membres d’équipage une superbe année sur cette destination inusitée.  Nous regagnons nos cabines et nous défaisons nos valises car nous serons en mer sur ce beau navire pour 14 jours.  Quelle chance!  Un exercice de sauvetage obligatoire nous attendait avant notre première soirée à bord.

Un souper digne des beaux restaurants français nous attendait ce soir et nous avons dégusté avec grand plaisir ce repas 5 services.  La vie est belle et la croisière s’annonce super bien.

Nous regagnons nos chambres et nous sommes tous heureux de cette belle journée en Patagonie.  C’est l’heure de retrouver notre lit pour une bonne nuit récupératrice.

À demain pour notre navigation vers Cap Horn.

Louise

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube