Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

11e récit - 15 septembre - Séville

Ce matin, nous avons le bonheur d’entreprendre la belle visite de la ville de Séville, en compagnie d’un soleil radieux! 

Lors de notre visite panoramique, nous passons par le site de l’exposition ibéro-américaine de 1926, où de nombreux pavillons se retrouvent au centre de la flore exotique du parc Maria Luisa.  Nous faisons aussi un arrêt à la superbe place d''Espagne. Nous pouvons admirer la fierté des artistes créateurs qui ont conçu avec une telle volonté et si peu de moyens un fabuleux édifice avec ponts et jardins.  La place est bordée de bancs en céramique peinte représentant toutes les provinces espagnoles.  Elle fut construite à l''occasion de l''Exposition de 1929.  Son auteur allia un style inspiré de la Renaissance aux éléments typiques de la ville : briques apparentes, céramique et fer forgé.  De plan semi-circulaire, elle est dominée par 2 tours, accolées de chaque côté de l''édifice central abritant les dépendances.  Les deux tours sont reliées par des galeries en arcades en plein cintre percées de plusieurs porches. Une fontaine se dresse sur la place.

Nous poursuivons notre chemin vers l’arène de la Royale Maestranza de Caballería de Séville. Elle est considérée comme une des arènes taurines les plus anciennes d''Espagne.  C’est le siège des corridas de taureaux qui se passent dans la ville.  Les plus importantes pour les amateurs sont celles qui ont lieu pendant la foire d''avril.  L’arène est considérée comme l’un des centres touristiques les plus populaires de la ville et l’un des monuments les plus visités de Séville.  Tout près de la place on trouve des statues consacrées aux toréadors sévillans qui ont triomphé dans cette arène.  La construction de l’arène circulaire débuta en 1749, dans la montagne du Baratillo en remplacement de la place de taureaux rectangulaire qui était située là.  Postérieurement, en 1761, on entreprit la construction par « ochavas » comprenant chacune quatre arcs.  La façade intérieure de la place, appelée Tribune du Prince, fut finalisée en 1765.
 Notre tour en bus nous amène ensuite sur la rive du Guadalquivir, où se dresse la Tour de l''Or. Cette construction est d''origine arabe (13e siècle) et, anciennement, faisait partie des fortifications. De par son étroite relation avec l''histoire maritime sévillane, cette tour a été choisie pour abriter le Musée Naval.  Traversant le fameux fleuve Guadalkivir, le pont Isabelle II fut le premier pont permanent.  Nous admirons un tronçon des remparts qui autrefois entouraient la vieille ville.  Mais les autorités de la ville n''ont pas voulu les conserver en entier.

Notre ballade se poursuit par la découverte à pied du quartier de Santa Cruz.  Ce quartier se trouve dans le centre historique de Séville.  En flânant dans ses rues, on peut apercevoir des édifices datant du 12e siècle, tels que l''Alcazar ou d''autres particulièrement remarquables, comme la cathédrale, les Archives des Indes, l''hôpital des Vénérables et l''hôtel de ville.  Comme visiteur, nous sommes envoûtés par le charme des rues sévillanes, la couleur des azulejos, l''odeur des fleurs d''oranger....  Il est aussi impressionnant de voir sur les murs, le chemin de croix de notre religion catholique.

Notre visite guidée de la ville se termine par le palais fortifié d’Alcazar, autre monument qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.  D’autres WOW!  L''Alcazar de Séville est un palais fortifié construit à partir de 844 sous le règne de l''émir Abd al-Rahman II.  Ce monument fut modifié à plusieurs reprises.  L''alcazar est depuis plus de sept siècles une résidence royale; la famille royale d''Espagne l’utilise encore aujourd''hui.  L''intérieur de l''édifice se distribue autour de deux patios : celui des Demoiselles, où se déroulait la vie officielle, et celui des Poupées, réservé à la vie privée.  Le salon des Ambassadeurs est joliment décoré de plâtres et d''azulejos. L''étage supérieur est accessible à travers un escalier du 16e siècle, couvert d''un plafond à caissons et orné de peintures de Roelas et Madrazo.  Les meubles et les tapisseries qui décorent plusieurs des salles sont dignes de mention.

Ouf!  Quelles visites!  Nous avons hâte d’arriver au restaurant pour nous sustenter un peu!  Nous parcourons les rues et ruelles de la ville pour arriver au restaurant où aurait été écrit le fameux Don Giovanni, mieux connu sous le nom de « Don Juan ».  Délicieux repas encore une fois dans un bar à tapas local de Séville! Wow!!!!!

L’après-midi fut plus relax car nous avions du temps libre.  Tous l’ont utilisé selon leurs préférences.

Nous nous sommes retrouvés pour le souper à l’hôtel.  C’était bien plaisant de jaser de ce chacun avait eu l’occasion de découvrir de Séville. 

Il faut maintenant nous reposer car nous partons tôt demain vers la Costa Del Sol!
 
Bonne soirée,
 
Patrick, Guide accompagnant

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube