Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

3e récit - 7 septembre - Madrid • Tolède

Aujourd’hui, une autre magnifique journée s’offre à nous.  Le soleil nous accompagne et une destination de rêve nous attend : Tolède.
 
Tolède est une ville au passé à la fois Chrétien, Arabe, Juif et Visigoth, où tous y ont vécu durant des siècles en laissant leurs traces chacun à leur façon.  Nous avons débuté par un arrêt « technique » à un atelier de fabrication de damasquinage d’origine de Damas, où l’incrustation de fil d’or sur l’acier produit des pièces de grande beauté et très variées : boucles d’oreilles bracelets, couteaux ou autres.   Par la suite un tour panoramique dans le quartier de “Cigarrales”, là où de splendides demeures avec jardins arborescents colorent la partie sud de Tolède.  Ces propriétés doivent toutes être face à Tolède et avoir au moins 1 hectare de terrain pour être considérées comme “Cigarrales”.  Nous en avons pu faire quelques photos de Tolède depuis un belvédère aux vues magiques.

Nous débutons notre tour à pied au pont de Saint martin,  magnifique architecture militaire qui enjambe le fleuve Tage, pour rejoindre la partie haute de la ville-musée.  Une halte dégustation et rafraîchissement offerte par Voyage Louise Drouin nous a fait connaitre la  pâte d’amande ou “mazapan” en espagnol ave une bonne bouteille d’eau froide.  Le thermomètre grimpe toujours..   Nous avons poursuivi à la synagogue de Santa María la Blanca, un chef d’oeuvre de l’art médiéval à Tolède et l’une des plus anciennes en Espagne.  La pureté des murs blancs et la délicatesse des motifs ornementaux en font une visite de choix pour mieux comprendre l’importance de cette culture dite séfarade en Espagne médiévale.

Par la suite nous découvrons la magnifique cathédrale qui fait presque concurrence au Vatican tant ses œuvres et sa richesse sont d’une grande beauté.  Encore des WOW!  C’est une construction remarquable, un chef-d''œuvre de l''art gothique.  Sa construction débuta en 1226 mais ne se terminera qu''à la fin du 15e siècle.  Ceci explique la superposition de styles qu’on y retrouve et le nombre élevé d''artistes qui marquèrent cette œuvre de leur empreinte.  Le portail de la façade principale comporte trois portes portant les noms suivants : l''Enfer, le Pardon, et le Jugement.  Deux tours ornent le paysage de Tolède, l''une de style gothique et l''autre gothico-Renaissance.  À l''intérieur de cette merveille, on retrouve l''ostensoir de procession de Arfe.  Enrique de Arfe, entre 1517 et 1524, est l''auteur de cette immense pièce d''orfèvrerie réalisée en argent et recouverte d''une couche de dorure.  Elle est ornée de 260 images.  Le trésor, d''environ 2,5 mètres de haut et pesant plus de 160 kilos, est l''élément au cœur de la procession du Santísimo Corpus Christi, une fête classée d''intérêt touristique. Nous sommes sensibles au travail de ces hommes, acharnés et orgueilleux de leur art qui ont façonné le décor de cette cathédrale et qui dans plusieurs cas, n''ont pas vu le produit fini.
 
La grande diversité de styles artistiques explique que la vieille ville de Tolède soit un authentique musée en plein air et ait été classée Patrimoine mondial de l''Unesco. 

La vieille ville, formée d''un véritable labyrinthe de rues, est entourée de murailles percées de très nombreuses portes.  Il serait facile de se perdre dans ce dédale de petites rues, toutes aussi jolies les unes que les autres.  La puerta de Bisagra, est la principale porte d''accès à la ville intramuros.  La puerta de Alfonso VI, ou puerta Vieja de Bisagra, construite en 838, est l''un des plus fidèles reflets de l''art musulman à Tolède.  Au 13e siècle, fut érigée la puerta del Sol, de style mudéjar.  La personnalité la plus intimement liée à l''histoire de Tolède est assurément Le Greco (16e - 17e siècles).  Sa maison, qui fait office en même temps de musée, est installée dans un palais d''époque.  On peut y admirer quelques-unes des plus belles œuvres de l''artiste.
 
Nos pas nous ont mené dans les petites rues qui sentaient bon la cuisine de l’Espagne, pour finalement nous faire entrer dans un restaurant des plus charmant et représentatif de Tolède, tant par son architecture (l’un des restaurants le plus vieux de Tolède) que par sa gastronomie.
 
De retour à l''hôtel, nous avons chacun profité de notre temps libre pour récupérer ou profiter du temps qu’il nous restait à Madrid pour flâner dans les rues et magasins.  Nous voilà à la fin de notre passage à Madrid, nous lui avons donc dit au revoir en dégustant un copieux repas en terrasse sur la Plaza Mayor. Un régal pour notre estomac et pour les vues magnifique sur la place.  Le départ se fera tôt demain matin, pour parcourir le chemin qui nous mènera jusqu’à la belle Barcelone en train haute vitesse.
 
Au plaisir de vous écrire à nouveau très bientôt.

 
Patrick, Guide accompagnant

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube