Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

12e récit - 17 septembre - Augsbourg et la route romantique, Nuremberg


Ce matin 8 degrés, nuageux et en après-midi, 18°.  Nous avons quitté l’hôtel à 7h45, avec nos valises.

Nous retournons en Allemagne aujourd’hui.  Nous parcourrons un peu plus de 400 km. 

La route est dégagée ce matin, on nous informe que les camions ne peuvent être sur les routes du samedi 15 heures, jusqu’au lundi matin, à moins d’avoir une permis spécial.  On est loin de l’autoroute 20!

Notre premier arrêt fut à Augsbourg, nommé ainsi en l’honneur de l’empereur Auguste, ville vieille de 2000 ans où notre guide local, Andrew, nous attendait pour un tour de ville à pied. Augsbourg était, aux XVe et XVIe siècles, une ville de premier rang en Europe.  Ville universitaire et industrielle, elle fut un carrefour important au temps des mines de sel et l’or blanc, étant même la ville la plus prospère.  Elle est également la plus ancienne cité sociale et fut la première à construire des HLM : 140 logements pour 150 personnes à 1 Euro par mois, y’a pas d’erreur, on ne se trompe pas.   C’est la famille Fuggere, riches marchands de tissus, qui détenait 10% de toute la fortune allemande, qui construisît ces bâtiments.

Nous avons visité le musée Schaezlerpalais, qui mesure 19 m de large par 107 m de profond, particulier, qui contient également une galerie d’art.  La ville a vu naître le père de Mozart.

Un bon repas dans une brasserie et en route pour Nuremberg.  Ça me rappelle que le guide nous disait que lorsque les autorités de la ville pensent à augmenter le prix de la bière, il y a un soulèvement des habitants, presqu’une révolution.  Pas question de toucher à la bière!!!

Un arrêt dans un petit village médiéval, Nördlinge, qui a un cachet original.  Mais j’ai un coup de cœur pour le segeon Dinkelsbühl où les façades de maisons sont impressionnantes, allez voir les photos.

Notre arrivée survient juste dans les temps pour souper à 20h.  Il faut mentionner que le souper était délicieux…  Et le dessert!  Des fruits frais avec de la crème.

Notre hôtel, le Ramada Park, avec des chambres un peu plus spacieuses, est confortable et décoré avec soin.

Merci de nous lire.

Capitaine Georges


Tourloup

Potins du capitaine : hier soir nous avons trouvé notre « sex-symbol » masculin en la personne de Alain.  Il est l’Homme qui attire les autrichiennes.  En effet, lors du spectacle en hommage à la famille Von Trapp et la mélodie du Bonheur, Alain a été choisi par la chanteuse qui a tenté de le charmer.

Louise et Normand se sont un peu perdus aujourd’hui mais, ils ont su se retrouver, félicitations.

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube