Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

9e récit - 14 septembre – Berchtesgadenland & Salzbourg


Lever tôt ce matin, nous quittons avec nos valises. 

Il fait  très beau, 12 degrés et on atteint 24 degrés en après-midi.  Malheureusement, la pluie a débuté à 14 heures!

Un bon petit déjeuner, un dernier regard sur notre hôtel que nous avons apprécié et en route, avec notre chauffeur et notre guide Zlata, vers Berchtesgadelan, située à l’extrême sud-est de la Bavière.

La route nous mène dans des chaînes de montagnes majestueuses dont Watzmann, Steinernes Meer et Hagengebirge.  Notre prochaine visite sort de l’ordinaire.  On parle souvent du sommet des montagnes, des paysages etc., mais pour une rare fois dans notre vie, croyez-le ou non, nous allons sous terre….bien vivants, évidemment!

Nous visitons la mine de sel de Salzbergwek de Berchtesgaden.  En arrivant, nous sommes attendus par le guide de la mine qui nous amène dans une salle où on enfile des habits de mineurs.  Ça l’air simple mais c’est compliqué dans le sens que vous vous imaginez: 35 personnes mettre une salopette...pas tous dans la même salopette mais chacun une!!  Enfin nous sommes tous prêts et partons en train, si on peut appeler ça comme tel.  Assis un en avant de l’autre et nous voilà partis.  Il ne faut pas être claustrophobe car certains endroits sont assez restreints.  Inutile de vous dire que ça descend, dans les profondeurs de la terre.  Après un certain temps, on débarque de ce petit train et c’est là que la fête commence.  Soit on descend l’escalier ou, en équipe de quatre, on descend abruptement comme une grande rampe que l’on nomme le toboggan, qui nous mène, en 10 secondes, encore plus profondément dans la terre.  C’est beaucoup plus rapide que l’escalier, croyez-moi!  Imaginez les cris lors de la descente!  Nous nous sommes vraiment
amusés, comme des enfants!  Incroyable!  Attendez, ce n’est pas fini!  Nous nous rendons à un lac sous-terrain, dans lequel est extrait le sel, et nous voici assis dans un radeau, un genre de ponton, afin de traverser le lac et nous rendre vers l’autre rive où la visite guidée se poursuit.  La traversée, d’une longueur d’approximativement 1000 pieds, se fait dans la noirceur.  C’est magnifique, vraiment différent, toute une expérience.  Nous y avons appris beaucoup de choses dans cette visite de 90 minutes.

J’ai profité de l’occasion pour offrir une photo de groupe, faite par des professionnels, tous habillés en mineur, que je remets à nos voyageurs au départ de la mine de sel.  Cette visite nous a creusé l’appétit, il est temps de dîner.  Nous prendrons le repas à l’hôtel Konigssee, tout près du lac.  Le trajet qui nous sépare de notre repas, plus ou moins 20 minutes, nous permet de nous calmer et de nous « remettre » de notre dernière expédition.  Le site est enchanteur, on prend le temps de savourer le moment présent.  Le repas est excellent, comme tous les repas jusqu’à maintenant d’ailleurs.

Nous poursuivons notre route vers une destination très connue, le Kehlsteinhaus ou Nid d’aigle.  Il fut construit en 1937 afin de créer un centre de conférence pour le parti du Chancelier du Reich et l’inauguration officielle fut faite lors du 50e anniversaire d’Adolf Hitler.  Il est situé au sommet de la montagne Kehlstein à 1 835 mètres (6 020 pieds) d’altitude.  Pour s’y rendre, nous devons d’abord emprunter un autobus spécial qui nous monte sur la route sinueuse de 6,5 km, à une voie seulement.  On emprunte cinq tunnels.  Arrivés au site, un tunnel piétonnier en pierre
de forme arrondie, nous amène à un énorme ascenseur d’époque, dont l’intérieur est en or et en bronze poli.  Cet ascenseur nous fait grimper dans un rocher sur 124 mètres (406 pieds) en 40 secondes.  Nous voici rendus au sommet où l’on peut voir et visiter ce fameux bâtiment du Chancelier.  Nous avons une vue restreinte de la région car il faut avouer que nous sommes dans le brouillard, dans les nuages.  Beaucoup d’histoire.  Et notez que la bière est moins dispendieuse que le café!

Direction l’hôtel à Salzbourg, la ville, située dans la province de Salzbourg, comme la ville de Québec, dans la province de Québec, vous avez compris!

Nos visites sont empreintes de rires et de bonne humeur.  Nous faisons beaucoup de route, beaucoup de visites et notre guide Zlata nous instruit sur la politique et l’histoire des régions que nous visitons.  Très intéressant.

Ceci complète notre récit pour aujourd’hui. Merci de nous lire.

Capitaine Georges

Tourloup

Les potins du capitaine : un gros merci à Renée, ma conjointe, pour l’aide apportée aux récits.

Félicitations à mes voyageurs, ils sont tellement agréables à accompagner.

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube