Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

10e récit – 16 novembre – Femmes au long cou


Bonjour,

Aujourd’hui, nous sommes partis à la découverte des tribus montagnardes Akha, Yao et Paudaung, Lahu, Karen (femmes au long cou).  Les tribus du nord habitent dans la région septentrionale de la Thaïlande, entre Pai et Chiang Rai et la frontière du Myanmar.  Ces groupes ethniques minoritaires ont de lointaines origines sino-tibétaines, même si la plupart des habitants émigrèrent en Thaïlande au XXe siècle, fuyant les conflits en Chine, au Myanmar et au Laos.  Les tribus des collines appartiennent à différentes ethnies, possédant chacune un dialecte, des traditions et une organisation sociale propres.  Elles habitent les versants et la jungle du nord de la Thaïlande, à proximité de la frontière du Myanmar.  Particulièrement attachées à leur culture, sans doute en raison de l’isolement qu’elles ont subi par le passé, les femmes des tribus se distinguent par leurs tenues éclatantes.  Nous avons visité ces tribus afin de découvrir un peu plus la culture de leurs habitants.  Nous avons fait de belles rencontres.  Ces tribus sont habituées de recevoir des étrangers et ils sont très souriants.  Nous nous sommes promenés librement parmi leurs habitations et nous pouvions prendre des photos sans se faire demander d’argent.  Très agréable et surtout très instructif.  Cela donne de belles photos!   Les femmes nous proposent des articles d’artisanat réalisé par elles-mêmes afin de gagner un peu d’argent. Les habitations du village sont en bambou, planches et chaume.  Elles sont montées sur pilotis pour résister aux coulées de boue lors des moussons.  Chaque famille élève des cochons, des poules, et autres animaux domestiques et cultive des bambous et des ananas.  Le village est tout de terre battue.  Lek a fait essayer le costume Yao à tous les femmes de notre groupe, et deux femmes Akha passant tout près, leurs ont appris la danse.  On a bien rigolé. 

Nous avons marché dans le village et à quelques endroits nous avons eu droit à un mini-spectacle de chant et danse Akha.  Vraiment très agréable cette balade au cœur des tribus montagnardes.  La tribu qui nous a le plus marqué fût sans contredit la tribu des femmes au long cou ou femmes-girafes.  C’est vraiment incroyable de voir ces femmes et de connaître l’histoire de cette culture tout à fait unique.  Cette tradition débute dès qu’elles atteignent l’âge de 5 ans,  À ce moment, un sage les orne de leur première parure au cou.  Certaines fillettes sont ainsi ornées d’une spirale façonnée autour du cou pour former une dizaine d’anneaux.  Lek nous explique que dans certains villages, c’est seulement les filles nées un mercredi qui sont « choisies » pour ce destin.  La spirale est remplacée par une plus grande et plus lourde durant le développement de la fille jusqu’à l’âge adulte où la jeune femme se fait orner avec un collier permanent allant jusqu’à 25 anneaux et pouvant peser jusqu’à 10 kilos.  Le poids des anneaux en cuivre ou en bronze est supporté par la cage thoracique et compresse ainsi leurs épaules et leurs clavicules plutôt que d’étirer leur cou, comme on pourrait le penser.  Leurs vertèbres se développent ainsi vers le bas leur donnant de très petites épaules arrondies, une poitrine presque inexistante, une posture droite et l’illusion d’un cou anormalement long.  Ce fût une belle découverte dans le respect de leurs traditions et tous nos voyageurs étaient délicats et attentionnés.  Ils ont tous apprécié cette belle visite. 
 
Nous avons poursuivi notre route vers une plantation de thé se trouvant dans la région de Maechan.  En Thaïlande, le développement de la culture du thé fait également partie des grands projets gouvernementaux dans le cadre de la lutte contre la drogue et notamment l’opium.  Depuis une décennie, la culture du thé est devenue une ressource économique essentielle de la région de Chiang-Rai.  Nous dégustons leur thé avec grand plaisir et on se laisse prendre à vouloir en rapporter de ce bon thé au Québec!

Un excellent repas dans un restaurant amusant qui se veut un centre d’aide en même temps.  Les photos vous amuseront, nous en sommes certains.  Du jamais vu!!
 
Ensuite, nous sommes retournés vers l’hôtel pour nous reposer un peu.  Nous reposer dans un des plus beaux hôtels de la région c’est bien facile!  Cet hôtel très luxueux nous offre des villas privées avec piscine.  Partout où l’on pose les yeux, c’est incroyablement bien décoré et fonctionnel.  Quel décor et quel luxe!  Tous nos voyageurs sont d’accord à dire
que c’est l’un des plus beaux hôtels où ils ont eu la chance de séjourner.  Y revenir en après-midi pour se baigner et se reposer était au programme et tous adhéraient à cette idée avec grand bonheur.  Les photos encore ici parleront d’elles-mêmes.  La vue y est spectaculaire et le réveil ce matin avec les montagnes et le léger brouillard qui s’y accrochait, donnait un cachet unique à cet endroit de rêve où nous logeons pour 3 nuits.  Ce soir, nous irons souper en ville et nous promener dans le marché de nuit de Chiang-Rai.  Très sécuritaire.  Les babioles ne sont pas chères, on en profite pour se ramener de petits souvenirs.
 
On peut vous dire que les passagers sont très heureux de leur voyage et tout le monde se porte très bien.  Notre itinéraire est très varié et avec une qualité exceptionnelle.  Ils font le plus merveilleux des voyages, en sécurité et avec plein de petits détails dignes des plus beaux itinéraires.  Que de joie et plaisir pour nos voyageurs! 
 
Bonne soirée!

Lek et Marc

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube