Accompagné par
Guidé par
Villes visitées

2e récit – 8 novembre – Arrivée à Bangkok

Et voilà, après un vol de 11.5 heures, une escale de 3.5 heures et d''un dernier vol de 6 heures, nous sommes arrivés à destination.  Cela peut paraître très long, mais finalement ça a passé rapidement.

Nous avons atterri à Bangkok à 7 heures ce matin.  Il y a un décalage de 12 heures avec le Québec, ce qui peut faciliter la communication avec vous.  Après avoir passé l’immigration et récupéré nos valises, Lek nous a accueilli avec sa gentillesse et sa joie de vivre.  Une chose remarquable, elle était habillée tout en noir.  Cela est dû à la période de deuil du roi Rama IX de Thaïlande.  Tous les gens du pays portent le noir, en signe de respect.  C’est un événement très important dans la vie des thaïlandais.  Aujourd’hui, en passant par le palais royal, mon neveu a vu une dizaine d’éléphants qui étaient spécialement ornés, venant de l’extérieur de la ville pour vénérer le roi.  Faut le voir pour le croire.  C’était une cérémonie spéciale, un événement rare qui survient une fois dans la vie du peuple.

Laissez-moi vous présenter ce pays tout à fait spécial.  La Thaïlande est un pays d’Asie du Sud-Est dont le territoire couvre 514 000 km2.  Avant 1939, il s’appelait le Royaume de Siam.  Il est bordé à l’ouest et au nord-ouest par la Birmanie, au sud par la Malaisie, à l’est par le Cambodge et au nord-est par le Laos.  Sa capitale est Krung Thep (la Cité des anges) en thaïlandais, mais plus populairement appelée Bangkok.  La langue officielle est le thaï et la monnaie le baht.  C’est une monarchie constitutionnelle depuis 1932 dans laquelle le roi est officiellement titré Chef de l''État, Chef des Forces armées, partisan de la religion bouddhiste et défenseur de toutes les confessions.  Depuis 1946, plusieurs générations de thaïlandais n''ont connu qu''un souverain, Rama IX, dont le règne a duré soixante-dix ans, jusqu''à sa mort le 13 octobre 2016. 

La Thaïlande a connu une croissance économique rapide entre 1985 et 1995.  Son économie repose notamment sur le tourisme.  La culture de la Thaïlande est profondément imprégnée par le bouddhisme theravâda, religion officielle et pratiquée par presque toute la population.  Une grande part des arts, peinture, sculpture, architecture, danse et musique, subit cette influence et est au service des représentations traditionnelles du bouddhisme et de ses dérivés.

Conformément aux enseignements de Bouddha, les moines pratiquent l’ascétisme.  Tous les matins, ils vont chercher leur nourriture auprès des habitants et des commerçants vers 6 heures du matin.

Continuons notre journée.  On a pris l’autobus qui nous a amené à notre magnifique hôtel 5* le Shangri-La, très bien situé dans le centre-ville au bord du fleuve Chaopraya.  En attendant nos chambres, Lek nous a amené se faire masser les pieds.  Cela nous a fait tellement de bien après notre long vol.  Les voyageurs ont pu bien relaxer.  De plus, cela aide à la circulation sanguine. Au début, les gens avaient du plaisir et par la suite, ils se sont calmés pour finalement dormir un peu.  Au retour à l’hôtel, on a eu droit à un excellent buffet international avec beaucoup de variété.  Pour un repas de bienvenue, on ne pouvait pas demander mieux.  Cela augure qu''en Thaïlande, on ne manquera pas de nourriture.

Après ce délicieux repas digne des rois, nous avons pris un petit bateau pour visiter le fleuve et les Khlongs.  C’est le nom générique des canaux de la plaine centrale de Thaïlande.  Les klongs constituent un réseau relié à la Chao Phraya, à la Tha Chin, à la Mae Klong ou à leurs affluents.  Le mot s''applique aussi à de nombreuses petites rivières, nommées du mot khlong suivi de leur nom particulier.  La capitale Bangkok était jadis entièrement quadrillée de khlongs, ce qui lui valaient le surnom de «Venise de l''Est».  Ils servaient pour le transport, le commerce (marchés flottants) et aussi d''égouts.  Aujourd''hui, la plupart ont été comblés et transformés en rues, bien que Thonburi (à l''ouest de la Chao Phraya) conserve quelques-uns des principaux.

Nous nous sommes arrêtés voir le Wat Arun ou temple de l''aube, au bord du fleuve, qui a la forme d''un prang (stupa) de style khmer, haut de 85 mètres.  Le très fort taux d''inclinaison des escaliers du prang central atteste de la difficulté d''atteindre les niveaux supérieurs de l''existence.  Les toits du temple Wat Arun sont ornés de kinaries (femmes-oiseaux aux mains jointes).  Mais ce qui est le plus remarquable, c’est qu’il est décoré avec de toutes petites pièces de porcelaine venant d’assiettes cassées.  En poursuivant notre parcours, nous avons vu le musée national des barges royales, situé sur le canal Bangkok Noi, ce musée expose plusieurs barges royales ornées de sculptures et décorées de motifs uniques.  Autrefois des vaisseaux de guerre, ces embarcations servent aujourd’hui lors des célébrations royales et des cérémonies officielles.  En retournant à notre hôtel, nous avons pu voir la vie quotidienne des gens vivant sur le bord de ces canaux.


Ce soir, nos voyageurs ont le souper et la soirée libre, la journée étant bien remplie.  Je pense bien qu’ils vont se coucher tôt.

Bonne nuit et à demain

Lek et Marc

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube