Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées

Bonjour de la capitale de l’Argentine,

Voilà notre dernier déjeuner à bord et nous devons rapidement débarquer de notre splendide Celebrity Eclipse! Snif, Snif!  Il va nous manquer et le personnel, si bien attentionné, aussi. Enfin, toute bonne chose doit arriver à une fin!  Nous passons les formalités et retrouvons nos valises sans encombre. 

Ce matin, nous irons visiter la ville, non loin de notre hôtel dans le quartier de Recoleta. Une fois de plus, Dame Nature est de notre côté. Un ciel bleu et une température de 26 degrés Celsius, que demander de plus? Cette chaleur est appréciée après un séjour en Antarctique.

Nous visitons, à bord de notre mini-bus, le quartier huppé de la Recoleta et ses quartiers voisins où se retrouvent les ambassades et les maisons de style parisien, ses anciens palais somptueux et ses boutiques chics. La visite de ce quartier commence souvent du côté du cimetière, il faut dire que c’est agréable puisque tous les abords sont dans la verdure. La verdoyante Plaza Francia accueille un marché artisanal le week-end. Comme nous sommes dimanche, nous pourrons y faire une peu de magasinage.

Nous commençons notre marche en se rendant à la petite église Nuestra Señora del Pilar. Il s’agît de l’église qui est accolée au cimetière. C’est dans la logique avant d’aller au cimetière. Une messe s’y tient et nous ne voulons pas déranger les participants à la cérémonie religieuse, alors nous continuons notre chemin.

La visite du cimetière est un incontournable. Le cimetière de Recoleta est une attraction majeure à Buenos Aires, comme l’est celui de Père Lachaise à Paris. Ce n’est pas le plus grand cimetière de la ville de Buenos Aires, cependant la plupart des grands personnages de l’histoire récente du pays y reposent et convertissent ce lieu en un passage obligé pour ceux qui veulent connaître les grandes figures emblématiques argentines comme Eva Perón, Juan Manuel de Rosas, Bartolomé Mitre et Domingo Sarmiento. Situé en plein quartier qui porte le même nom, le cimetière de la Recoleta fait partie de l’ensemble touristique qui, avec l’Eglise Nuestra Señora del Pilar et le Centre Culturel Recoleta, constituaient autrefois le couvent des Récollets et ses dépendances.

Dans le cimetière de la Recoleta, il faut savoir se perdre pour trouver la beauté. Depuis la restauration du cimetière en 1881, les restes de l’épouse de San Martin reposent dans la plus ancienne mais aussi la plus simple tombe du cimetière. La pierre tombale fut posée par le héros de la Nation, San Martin en personne. Cette tombe se situe juste à côté de l’entrée. Notre guide, Mabel, nous amène voir le mausolée qui coûta le plus cher. C’est celui du Prix Nobel de Chimie de 1970, Frederico Leloir. Le temple qui surplombe le mausolée est lui-même surmonté d’une coupole à l’intérieure de laquelle on peut admirer un Christ rédempteur en or.

Nous allons ensuite dîner dans un petit bistro situé juste en face du grand parc. Après le repas, nous avons du temps libre pour aller voir la centaine de petits kiosques et rencontrer les artisans rivalisant d’originalité dans la production de leurs réalisations.

Quelques voyageurs vont visiter le Centre Culturel Recoleta.  C’est le bâtiment avec une façade très colorée donnant sur le parc. Il s’agît de l’ancienne partie du couvent des récollets transformée et agrandie en 1858 pour former l’Asile des Mendiants. Ensuite, au XXème siècle, il est transformé en maison de retraite jusqu'à ce que la municipalité le transforme en 1977 pour en faire un centre culturel. Le Centre Culturel a toujours des expositions temporaires intéressantes et avant-gardistes.

Nous reprenons l’autobus pour aller visiter une des attractions principales de la ville, la librairie Grand Splendid. Elle est classée « plus belle librairie au monde » en 2019 par le National Geographic. Il s’agit  d’un ancien théâtre rénové avec un bar là où se situait la scène. C’est un endroit où le public utilise les loges comme salons de lecture. Cela mérite le détour, c’est inoubliable!

Ce soir, nous rejoignons Louise Drouin et son groupe de voyageurs qui viennent de débarquer à Buenos Aires avant d’entreprendre leur expédition en Antarctique à bord d’un navire de Ponant. Nous sommes attendus à la salle de spectacle « Gala Tango » pour d’abord y faire une dégustation de vin et ce, avant notre souper-spectacle. Né à la fin du XIXème siècle dans la banlieue de Montevideo et de Buenos Aires, le Tango a parcouru un long chemin et aujourd’hui est dansé partout dans le monde. Le Tango a d’abord émergé comme une façon de danser avec d’importants composants africains. « La Cumparsita », le tango le plus célèbre, atteindra cette année le premier centenaire de son existence. Nous assistons à un fabuleux spectacle de tango, de chants et de musique. Une soirée mémorable dont nous garderons un très beau souvenir.

À notre sortie, nos chauffeurs respectifs pour chacun des deux groupes VLD, nous attendent pour nous conduire à nos hôtels. Nous nous rejoindrons de nouveau demain pour passer ensemble une grande partie de la journée à l’Estancia Santa Susana située en banlieue de Buenos Aires.

Pour nous, demain sera notre dernière journée de ce fabuleux voyage.
Au plaisir de vous retrouver,
Diane

P.S.: Bonne Fête à Jean Sébastien de la part de Papa Jacques et Diane, ils te souhaitent une très agréable journée à l’occasion de ton anniversaire de naissance.

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube