Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées
Great Stirrup Cay, Ocho Rios, Grand Cayman, Harvest Caye (Belize), Costa Maya, Cozumel

Toute une journée!  Il pleuvait lorsque nous avons accosté en Jamaïque ce matin. La température était de 23 degrés. Les nuages se sont vites dissipés pour laisser la place au soleil, la température est donc montée autour de 30 degrés à l’heure du dîner. Chaud et humide.

Nous avons mis pied à terre à Ocho Rios, nom qui signifie huit rivières. C’était autrefois un village de pêcheurs qui s’adresse maintenant aux touristes. C’est également un port d’escale pour les navires de croisière ainsi que pour les cargos chargeant du sucre, du calcaire et de la bauxite.

La plongée sous-marine et d’autres sports nautiques sont proposés dans les environs de la ville. La ville était un lieu de tournage du film Dr No, le premier film de James Bond, sorti en 1962. La population est de 16 800 habitants.

Une partie du groupe, 10, avait rendez-vous pour une sortie de rafting sur la rivière Martha Brae. Une ballade en minibus d’une heure vingt les a donc menés dans la forêt d’où ils sont partis pour le rafting.  Arrivés sur place, on leur a offert un breuvage et sans trop tarder, ils se sont rendus à leurs radeaux. Ils étaient deux par radeau. Je suis certain que vous n’avez jamais vu ce genre de radeau, allez voir les photos ça vaut le coup!  Les embarcations étaient faites de bambou, d’une longueur d’environ 20 pieds, les sièges étaient placés à l’arrière. Le capitaine dirigeait son embarcation avec un bambou d’une longueur d’environ 12 pieds. C’était la seule propulsion à bord.  Je n’ai pas compté le nombre de fois qu’il a planté son bambou dans l’eau mais je lui tire mon chapeau. Un coup à gauche, un coup à droite, et voilà que le courant nous aide un peu, on était dans un pied d’eau soudainement et nous voilà rendu dans 10 pieds d’eau!  Les bambous poussent de deux pouces par jour. 

Difficile de vous décrire le paysage, le soleil qui traverse les arbres de toutes sortes, les différents types de couleurs, un nuage à l’occasion qui assombri et voilà que nous passons dans un tunnel car la rivière a une largeur d’environ 40 pieds. Les bambous se rejoignent formant un tunnel. C’est du jamais vu. Faut vraiment faire cette excursion. L’eau y était fraîche. L’environnement propre. Et d’un calme qui va avec le tout. Ce n’est pas tout à fait les gondoles de Venise mais ça se ressemble. Mes croisiéristes ont vraiment bien apprécié. C’est une activité que nous garderons dans notre mémoire. Merci Louise de nous avoir fait vivre ces beaux moments dans la nature.

Renée, de son côté, a vécu une toute autre expérience en optant pour le tour de ville pédestre. Il est bon de prendre un guide afin de visiter la ville tout d’abord pour assurer sa sécurité, particulièrement lorsque nous sommes seules, puis pour pouvoir nous donner les informations relatives à l’histoire de la ville, des us et coutumes, vivre la ville et discuter avec les insulaires. La ville regorge de bougainvilliers jaunes, rouges et roses. Des orchidées également de toutes sortes de couleurs sont énormes, ce sont de véritables arbres. Les oiseaux-mouche, que l’on nomme en anglais hummingbirds, se nomment ici les doctorbirds.  Ils les appellent ainsi car ils descendent des montagnes, tôt le matin, afin de polliniser les fleurs des milliers d’arbres de la ville qui filtrent la pollution faite par les résidents durant la journée.  La circulation est dense.  Beaucoup de motocyclettes. Très peu d’arrêt (Stop) et de feux de circulation.  Les gens conduisent à droite, comme les britanniques. Il n’y a pas de moustique dans la ville, près de la mer et très peu en forêt.  La plage est accessible tout près du navire, il en coûte 3$ USD et vous avez accès à toutes les commodités. Cependant, si vous allez à la toilette en ville, vous devrez payer quelques sous. Les parcs de la ville sont propres, très bien entretenus.  L’eau, salée, est d’un bleu! Ici, les habitants mangent tous la banane le matin et du riz en après-midi.

Nous sommes tous sortis aujourd’hui. Nous l’attendions cette escale, c’était la première fois depuis dimanche que nous mettions pied à terre.

Nous avons tenu notre rencontre à 17 heures, toujours agréable d’être ensemble.

La nourriture est excellente sur le navire. Le personnel courtois. Nous tenons à vous le dire.

Bonne fête à Jean, de Renée.

 

Merci de nous lire.

Tourloup,

 

Capitaine et Renée

 

 

 

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube