Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992
Villes visitées
Genève, Zermatt, Lucerne, Berne, Lac de Constance, Bavière, Munich, Innsbruck, St-Martin Bei Lofer, Salzkammergut, Vienne

Ce matin, le temps nuageux et plus frais de 16 degrés celcius n’affecte en rien l’humeur du groupe (23 en apres-midi). Toujours positifs et enjoués, les gens sont heureux, que la pluie ne soit attendue qu’en fin d’après-midi.

Après le petit déjeuner de l’hôtel, nous partons à la découverte de Munich, capitale de la Bavière.  Le trajet d’une durée d’environ 90 minutes (temps plus long à cause de la circulation du matin), est très agréable.  Les gens en profitent pour s’échanger des photos du voyage, pour se donner des conseils et/ou informations sur la nouvelle technologie, pour se connaître davantage et bien sûr, comme vous l’avez assurément deviné, pour se taquiner.  Nous apprenons donc qui sont les doyens/doyennes du groupe, lesquels d’entre nous oublient toujours tout, lesquels se cherchent constamment ect.. Une belle petite famille qui partage!

Arrivés à Munich, c’est par une balade guidée (à pied) à travers la ville que nous en découvrons tout son charme.  L’une des plus grandes villes de l’Allemagne, Munich possède un important patrimoine historique, composé de bâtiments plusieurs fois centenaires, de jardins et de nombreux musées richement dotés. C’est au XIXe siècle, sous l'impulsion du roi Louis II, que Munich devint l’un des principaux centres culturels, artistiques et scientifiques allemands.

Toutefois, après la première guerre mondiale, Munich traversa une période révolutionnaire tourmentée. Ces années difficiles commencèrent par la chute de la monarchie. Par la suite, sous la gouverne de Adolph Hitler, Munich a vu naître le nazisme. Le premier camp de concentration fit alors son apparition à Dachau, dans la banlieue de Munich. Pendant la seconde guerre mondiale, la ville massivement bombardée, subit de graves destructions. 

En 1945, les nazis capitulèrent et Adolph Hitler se suicida à Berlin. Munich fut dès lors, reconstruite et connue un important développement industriel en devenant, le premier pôle économique de la République fédérale allemande puis de l'Allemagne réunifiée. En 1972, Munich accueilli les Jeux olympiques d'été à l'occasion desquels, elle inaugura sa première ligne de métro. De nouveaux quartiers émergèrent et la population de Munich, ne cessa de croître en raison de son dynamisme économique et de ses débouchés professionnels. 

Connue mondialement pour son « Oktoberfest » et ses brasseries, Munich devint la 2ième ville la plus populaire, comme destination touristique de l’Allemagne. Reconnue pour être l'une des villes les plus agréables à vivre au monde, les diverses nationalités y cohabitent en toute quiétude.

À Munich, outre la cathédrale Notre-Dame, on trouve de magnifiques endroits à visiter dont l’ancien hôtel de ville, la place centrale Marienplatz, le nouvel hôtel de ville et son célèbre carillon, le marché aux victuailles, l’arc de triomphe et bien davantage, Il suffit de s’y aventurer! 

La Cathédrale Notre-Dame : Elle est le plus important édifice religieux de Munich avec ses deux tours, qui peuvent être vues de toutes parts. Depuis 2004, un règlement interdit la construction de bâtiments de plus de cent mètres afin de préserver sa si belle vue. La cathédrale est un vrai chef d’œuvre technique de l'architecture baroque avec son immense  dôme et son lanternon. Sa grande cloche (pesant plus de 8 tonnes), figure parmi les plus grandes de la Bavière et comme l’une des plus harmonieuses du Moyen Âge. La cathédrale peut recevoir jusqu'à 2 200 fidèles et accueille souvent des concerts. 

La place Marienplatz, l’hôtel de ville et son carillon: Elle est considérée comme le cœur de Munich. C’est une rue centrale très animée, pleine de piétons, d'artistes de rue et de touristes. C’est aussi l’endroit parfait pour entendre et voir l’hôtel de ville et le carillon de Marienplatz (qui sonne 3 fois à toute volée), Il faut aussi admirer ses personnages en cuivre émaillé : 32 figurines s’animent et rejouent des scènes du XVIe siècle en y représentant différents moments de l’histoire de Munich. De toute beauté !

Le marché aux victuailles : En activité depuis 1808, il est le plus grand marché alimentaire de Munich avec ses 140 jolis stands. Halte idéale lors d'une promenade dans Munich, cet ancien marché fermier, est le lieu de prédilection des fins gourmets. Il est également apprécié pour ses excellents produits fermiers surtout haut de gamme. Lieu de rencontre connu pour s’y prélasser, prendre une chope de bière et une portion d'Obazda (préparation à base de fromage à déguster sur un bretzel), le marché ressemble à un petit village entouré de six superbes fontaines. Des articles de décoration très colorés sont aussi présents et réalisés en vannerie tressée, agrémentée de perles ou de fruits, typiques de l’artisanat bavarois. De petits restaurants complètent le tout. 

L’Oktoberfest (fête d’octobre) : C’est la fête populaire de la bière et elle se déroule en septembre et octobre. Elle accueille chaque année, plus de six millions de visiteurs. Afin d’en préserver le caractère familial, une fête foraine est installée autour des tentes. Oktoberfest est ainsi vite devenue,  la plus grande fête foraine au monde. Bien que la bière demeure un atout irrésistible, Munich en elle-même,  transformée en foire géante, enchante les festivaliers : Concerts, musiques, costumes traditionnels et parades. A l'âme profondément bavaroise, cette fête est prisée du monde entier ! 

L’ Arc de triomphe : Dédié originellement à la gloire des armées bavaroises, l’Arc de triomphe a été commandée par le roi Louis Ier de Bavière en 1840, sur le modèle de l'arc de Constantin à Rome et terminé en 1852. Endommagé durant le Seconde Guerre Mondiale, seul un côté de l'arc a été restauré pour laisser un témoignage du passé. Nous faisons un petit arrêt, pour dîner dans un endroit traditionnel bavarois, au (Hofbräuhaus, connu mondialement). Il est le restaurant de bière dont la brasserie, est la plus célèbre au monde. Et bien sur, tout le monde y boit de la bière. Avec une ambiance festive et chaleureuse, ce restaurant possède un superbe décor très coloré avec comme arrière-plan, un accompagnement (par quatre musiciens) musical typique de Munich. Pour diner, nous prenons presque tous de la bière avec choucroute, saucisses et pretzels. Mais la question qui circule : Qui a bien pu laisser autant de saucisses dans son assiette? Et chacun d’entre nous, prend plaisir à accuser son voisin. Mais qui? Vous le saurez bientôt...

Le repas terminé, nous reprenons la route vers Oberammergau, là où se trouve notre hôtel. Au préalable, nous faisons un arrêt, pour notre dernière excursion de la journée, soit à l’abbaye bénédictine d'Andechs, et sa brasserie.

De style Baroque Rococo à clocher à bulbe, l’abbaye se situe sur une colline dans le village d'Andechs. Important lieu touristique de la région de Munich, elle est un lieu célèbre de pèlerinage bavarois. Classée Monument historique allemand, l’abbaye réputée pour sa brasserie, est également très appréciée des pèlerins amateurs de bières traditionnelles. Les moines fabriquent aussi du beurre, du fromage et du pain, avec plusieurs salariés (plus de 200), pour l'exploitation agricole. 

À l’abbaye, nous participons à une dégustation de bières, plus de six différentes. Tout le monde se prête à l’exercice, même ceux qui n’en boivent jamais. Les grimaces de certains,  entraînent plusieurs plaisenteries et de nombreux fous rires. Nous soupons également à l’abbaye et nous nous régalons. Une excursion très appréciée du groupe.

Nous retournons à notre hôtel, alors qu’il y a déjà 12 heures que nous en sommes partis. Nous arrivons donc tous épuisés, mais comblés par cette magnifique journée.

Aujourd’hui, c’était la fête de mon petit-fils, Nicolas (23 ans). Bonne fête mon grand.

Bonne nuit à vous tous, Gisèle et Isabel.

 

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube