Inscrivez-vous à notre infolettre et soyez informé en primeur!
Fermer
1 888 475-9992

Nous sommes dans la région de l’Algarve depuis hier et nous adorons!  Vous vous souvenez qu’à la lecture du récit d’hier, le mot d’ordre était DÉLICIEUX… aujourd’hui, c’est WOW !  Voyez pourquoi!  

L'Algarve, région la plus au sud du Portugal, est réputée pour ses plages méditerranéennes et ses parcours de golf.  Sur des falaises peu élevées, des villages de pêcheurs surplombant des criques de sable ont été transformés dans les années 1960.  C’est pourquoi la côte centrale entre Lagos et Faro est désormais bordée de villas, d'hôtels, de bars et de restaurants. La côte ouest de l’Algarve, véritable verger d’amandiers et d’orangers est parsemée de villages blancs immaculés.

C’est le Cap Saint-Vincent qui nous offrait ses richesses en commençant bien la journée.  Appelé en portugais « cabo de São Vicente” est un cap dans la municipalité portugaise de Sagres (prononcez chat-graisse) et est considéré le point le plus méridional d’Europe.  Sur ses majestueuses falaises donnant sur l’Atlantique, un phare et un monastère y ont été construits et on y trouve à proximité la forteresse de Sagres également.  Le Cap jusqu’à la ville de Sagres est parsemé de menhirs néolithiques, démontrant une longue histoire de site sacré.  Dans l’histoire, on dénombre plusieurs batailles navales qui ont eu lieu au large du cap, notamment en 1797 entre l’Espagne et la Grande-Bretagne.  Le cap Saint-Vincent est particulièrement riche en vie marine, notamment en oiseaux marins, en mammifères marins, et bien entendu en poissons, tortues, requins...  Nous en avons profité pour faire de somptueuses photos que nous garderons précieusement en souvenir.  C’était WOW!

Après un petit trajet en autobus, nous avons parcouru à pied quelques rues du quatier Lagos (prononcez la-goche).  Vieux port maritime dont l’histoire remonte à plus de 2000 ans, Lagos dérive du gaulois Lacobriga.  D’abord un comptoir où les Carthaginois recrutaient des mercenaires gaulois pour combattre les Romains pendant les Guerres puniques, elle fut ensuite colonisée par les Romains.  C’est encore à Lagos que les premiers esclaves africains furent ramenés en Europe.  Le « Mercado de Escravos » a été ouvert en 1444 et c’est Henri le Navigateur (voir photo), en tant que principal investisseur des expéditions, qui percevait 20% des ventes.  Un édifice du 17ème siècle se dresse à l’emplacement exact du premier marché aux esclaves noirs (sur les photos, l’endroit où se trouve les petites fontaines d’eau).  Rappelons que c’est seulement autour de 1862 que l’esclavage ainsi que la traite des personnes de couleurs s’est arrêtée au Portugal (!).

C’est au  Restaurante D. Sebastiao que nous avons dégusté des merveilles!  À commencer avec un potage aux légumes, suivi d’un poulet en sauce pour ceux et celles qui ne mangent de poisson.  Et pour les amateurs des produits de la pêche, nous avions droit à un bar grillé… de la tête à la queue!  WOW!  Nous étions plusieurs « fe-filles » à appréhender la « bête » dans notre assiette…toutefois, nous avons toutes réussi à savoir comment le fileter et le savouver!  Re-WOW!  Pour le dessert : mousse légèrement caramélisée avec crème glacée au citron...c’était gigantesque… et délicieux.  Et pour terminer, nous avons siroté quelques gorgées de « amarghuina », une liqueur à base d’amandes amères… et quelques amandes fraîches pour compléter le tout!  WOW!

Ouf!  Nous avions bien besoin de marcher un peu, histoire de digérer !  Chemin faisant, nous avons croisé sur la place publique un chanteur avec une voix et un charisme remarquables… si bien, que plusieurs d’entre nous ont eu la chair de poule et quelques larmes au coin de l’œil.  WO !  Sur la promenade menant au port où « notre » bateau nous attendait, nous avons croisé de nombreuses embarcations, beaucoup de touristes… et plusieurs petites boutiques.  Ce n’était pas le temps de magasiner!  Nous avions tellement hâte de découvrir en barque de pêcheurs le paysage magique des grottes et des falaises de la Ponta da Piedade. 

Il s’agit de plusieurs formations rocheuses et de falaises, jusqu’à environ 45 mètres de hauteur accessible par la terre à partir du phare du même nom et en empruntant les escaliers sculptés dans les pentes (voir photos).  Ou comme nous avons fait par la mer, à partir du port de plaisance de Lagos à la voile ou par petits bateaux de pêche.  Quant à nous, nous avons fait les deux.  Un premier groupe est parti à l’aventure pour découvrir les grottes avant tout le monde.  Pendant ce temps, le voilier sur lequel nous étions embarqués naviguait tout doucement jusqu’à un endroit pour y jeter l’ancre et permettre au bateau de revenir et à nouveau prendre d’autres passagers.  À tour de rôle, des groupes ont quitté le voilier pour découvrir ces merveilles.  WOW ! WOW ! WOW !    C’est tout ce qu’on entendait de la bouche de ceux et celles qui revenaient de l’excursion, et de ceux qui à bord du petit bateau s’aventuraient de près de ces falaises et de ces criques.  Inutile de dire que ces pêcheurs sont de véritables experts !  WOW !  Voyez par vous-mêmes ces chefs-d’œuvre… vous aussi vous direz : WOW !

À bord du bateau, une fois les découvertes terminées, nous avons pu trinquer à la Vie avec une petite boisson typique de la région à base d’amandes et de vodka.   Non pas tout de suite WOW… DÉLICIEUX ! (hihihi!).

Revenus à quai ainsi que de nos émotions…, nous avons pris la route vers Albufeira histoire de créer des repères visuels pour ceux et celles qui voudront aller y faire un tour demain jeudi, jour de congé et de liberté!  Eh oui, demain, chacun fera ce qui lui tentera…  terminant les derniers achats, finalisant les bagages, se reposant sur le bord de la piscine ou sur la plage à quelques pas de l’hôtel.  C’est congé!   Quant à moi et Denis (et peut-être quelques voyageurs), nous ferons une séance de méditation et de Kundalini Yoga au lever du soleil sur la plage…  Attention, tous ensemble : WOW ! (sourire).

Nous avons tous mangé à la salle à manger de l’hôtel un repas plutôt léger : un potage à la courge, un filet de porc sauce aigre-douce sur une purée de châtaigne et pour dessert, de fines tranches d’ananas avec grains de poivres roses, soupçon de cannelle et de menthe… C’était DÉLICIEUX et WOW !

Bon assez d’émotions pour la journée… c’est le temps de terminer le récit de la journée et de vous dire : « Merci de vivre avec nous ce magnifique voyage en terre portugaise ».

Bonne nuit et à demain!  Oui, bien que demain soit un jour de congé… vous aurez droit à un récit et quelques photos exclusives prises par notre « chef de troupe » Patrick le téméraire! 

Te vejo amanhã !  À demain !

Note : avez-vous compté le nombre de WOW au travers du récit ?  La réponse, demain !

Johanne, Patrick, Denis

Et notre super chauffeur Paolo

Photos

Voir plus

Vidéos

YouTube
YouTube